Communiqués de presse

Baromètre UBS des PME: les petites et moyennes entreprises industrielles poursuivent leur reprise

Zurich Media Releases Switzerland

La situation des entreprises industrielles, aussi bien les PME que les grandes entreprises reste inférieure à la moyenne à long terme. Cependant, le baromètre des PME s'est encore relevé pour atteindre -0,16 point en octobre tandis que celui des grandes entreprises a bougé marginalement à -0,24 point. Dans le domaine des services, les grandes entreprises sont également sous une plus forte pression.

Zurich, 01 décembre 2016 – Le baromètre des petites et moyennes entreprises (PME) de l'industrie (hors construction) s'est encore légèrement amélioré en octobre par rapport à septembre, passant de -0,35 à -0,16 point. Les attentes pessimistes sur les commandes futures et le niveau de production ont entravé une plus forte remontée du baromètre. Pour les mêmes motifs, le baromètre des grandes entreprises est passé de -0,23 à -0,24 point par comparaison au mois précédent. Les deux baromètres se situent, avec ces deux valeurs négatives, en dessous de la moyenne à long terme. Les pronostics pessimistes indiquent qu'une reprise de l'industrie est toujours aussi fragile. En particulier, les entreprises d'exportation subissent fortement le poids du franc suisse fort. Certes, le chiffre d'affaires de nombre d'entreprises industrielles s'est amélioré au cours des derniers mois, mais les bénéfices restent précaires.

Pression sur la marge aussi dans le secteur des prestataires de services

En sus du baromètre des PME, qui observe la situation des PME et des grandes entreprises industrielles, la situation des entreprises prestataires de service a été prise en considération. Ces dernières jugent la marche des affaires encore satisfaisante, mais souffrent d'une baisse des revenus, comme lors des trimestres précédents. La situation des grandes entreprises est nettement plus tendue que celle des PME, aussi pour le trimestre en cours. Durant les mois prochains, la situation des prestataires de service devrait peu changer car les entreprises des deux catégories s'attendent à ce que les prix continuent de baisser.

Les difficultés au plan des revenus posent surtout un problème pour le commerce de détail et le tourisme. Les deux branches souffrent du contexte concurrentiel virulent depuis la forte réévaluation du franc suisse par rapport à l'euro en 2011. La dynamique de baisse s'est ralentie pour les grandes entreprises et les PME du secteur du tourisme. Dans le commerce de détail en revanche, la tendance de baisse est ininterrompue, comme le montrent les données publiées par l'Office fédéral de la statistique sur les chiffres d'affaires du commerce de détail, qui sont en repli depuis 21 mois.

Dynamique en baisse dans le secteur de la construction

Comme pendant les mois précédents, les prix et la dynamique économique sont en baisse dans le secteur de la construction. Les développements dans ce secteur ont été observés en plus de ceux dans les secteurs de l'industrie et des prestataires de services. Alors que les revenus se sont encore détériorés pour les PME, ils se sont stabilisés à bas niveau pour les grandes entreprises, pour la première fois depuis le premier trimestre 2015. Les chiffres un peu améliorés des grandes entreprises de construction ne peuvent cependant pas masquer le fait que leur estimation de la marche des affaires est la plus mauvaise depuis le deuxième trimestre 2010. Les bureaux d'architectes et d'ingénierie de grandes entreprises souffrent aussi moins de la faiblesse des revenus que les PME. Selon les prévisions des entreprises, ces évolutions différentes devraient se poursuivre au cours des prochains mois. Alors que les grandes entreprises attendent des prix à la hausse, les PME comptent avec un niveau de prix plus bas.

Baromètre UBS des PME

Baromètre UBS des PME

Sources: KOF, UBS

Calcul du Baromètre UBS des PME
Le baromètre UBS de l'industrie est le résultat d'une enquête mensuelle réalisée par le KOF auprès d'entreprises industrielles (hors construction). Il s'agit du premier composant principal calculé parmi 17 sous-indicateurs établis pour tout le secteur industriel. Il se divise en deux catégories: PME (jusqu'à 200 salariés) et grandes entreprises (200 salariés et plus). Son échelle est déterminée de manière à ce que sa moyenne soit de zéro et sa variance de 1.

Industrie

Baromètre UBS des PME - industrie

Sources: KOF, UBS

Secteur des services

Baromètre UBS des PME - secteur des services

Sources: KOF, UBS

Précision importante
Données corrigées des variations saisonnières. L'analyse est réalisée à l’aide d'un «indice de diffusion»: le résultat correspond à la moyenne des entreprises qui annoncent une tendance positive ou négative. Par conséquent, il n’indique pas les variations sous forme de pourcentage.

Liens

UBS Outlook Suisse: www.ubs.com/outlook-ch
UBS publications and forecasts for Switzerland: www.ubs.com/investmentviews


UBS Switzerland AG

 

Contacts
Sibille Duss, UBS Chief Investment Office WM
Tél. +41-44-235 69 54, sibille.duss@ubs.com


www.ubs.com