Communiqués de presse

L'Indice des bulles immobilières reste stable

Zurich Media Releases Switzerland

    

L'UBS Swiss Real Estate Bubble Index n'a quasiment pas évolué au 3e trimestre 2015 et reste à 1,38 point d'indice. Le prix nominal des logements en propriété stagne et la demande d'investisseurs pour les appartements en propriété recule. Les deux éléments pèsent sur l'Indice des bulles immobilières.

Zurich, 4 novembre 2015 – L'UBS Swiss Real Estate Bubble Index reste quasi inchangé au 3e trimestre 2015, passant de 1,37 à 1,38 point, restant toujours dans la zone à risque. La stagnation des prix nominaux des logements en propriété et le recul de la demande d'appartements en PPE acquis comme investissement pèsent sur l'indice. D'autre part, les volumes hypothécaires ont continué de connaître une croissance soutenue au 3e trimestre, avec une hausse de 3,4% par rapport à 2014. Comparé à l'évolution des revenus des ménages, ce chiffre se situe toujours bien au-dessus de sa moyenne à long terme.

La stabilisation des prix des logements en propriété par rapport au trimestre précédent montre clairement que le marché se calme. Néanmoins, au vu de l'inflation négative et de la baisse de 0,3% des revenus nominaux des ménages (par rapport à la croissance du PIB), les déséquilibres perdurent. Ainsi, les prix des logements en propriété (corrigés de l'inflation), continuent de monter, avec une augmentation de 3,1% sur un an.

Le recul des loyers au 3e trimestre 2015 a entraîné une légère dégradation du rapport prix/loyer. Ainsi, la situation devrait devenir plus difficile pour les bailleurs. L'augmentation du taux de logements vacants, actuellement à 1,8%, reflète l'absorption toujours plus lente des logements locatifs dans beaucoup de régions du Plateau alémanique. En même temps, il n'est pas réaliste, pour les nouvelles constructions, d'espérer des loyers plus élevés dans un contexte de chute des prix à la consommation.

Les effets positifs des taux d'intérêt négatifs sur la demande de logements en propriété semblent s'estomper: les taux de croissance annuelle des prix et des emprunts hypothécaires sont revenus au niveau de l'année dernière. En outre, la part des demandes de crédit à UBS pour les achats destinés à un placement dans l'immobilier est retombée à 18,7%, s'éloignant du record absolu du 1er trimestre (près de 20%).

La volatilité actuelle des marchés financiers et les nouveaux planchers atteints par le rendement des obligations de la Confédération à dix ans ne devraient rien faire pour stimuler le marché du logement en propriété. On peut d'ailleurs s'attendre à ce que le ralentissement défavorable de la conjoncture se fasse sentir encore davantage au cours des prochains trimestres.

UBS Swiss Real Estate Bubble Index – 3e trimestre 2015

Sélection des régions à risques et des régions sous monitoring

Notre sélection de régions à risques est liée au niveau de l'UBS Swiss Real Estate Bubble Index. Elle repose sur une méthode à plusieurs niveaux qui s'appuie sur des données régionales de population et de prix immobiliers.

Carte des régions à risques – 3e trimestre 2015

UBS Switzerland AG

 

Contacts

Claudio Saputelli, responsable du Swiss & Global Real Estate, Chief Investment Office WM
Tél. +41-79-513 50 45

Dr Matthias Holzhey, responsable du Swiss Real Estate Investments, Chief Investment Office WM
Tél. +41-44-234 71 25

Le rapport UBS Swiss Real Estate Bubble Index est disponible sur Internet sous le lien suivant: www.ubs.com/swissrealestatebubbleindex-fr.

La prochaine date de publication de l'UBS Swiss Real Estate Bubble Index est le 2 février 2016. 


www.ubs.com