Communiqués de presse

Résultat d'UBS au premier trimestre 2015

Zurich/Bâle Price Sensitive Information Quarterly Results

  

Résultat net d’UBS au 1er trimestre à 2 milliards de CHF, en hausse de 88%

Bénéfice corrigé1 avant impôts de 2,3 milliards de CHF

Résultat dilué par action de 0.53 CHF

Meilleur ratio CET 1 selon l’application intégrale de Bâle III parmi son groupe de pairs à 13,7%, en hausse de 50 points de base

Ratio d'endettement Swiss SRB selon une application intégrale à 4,6%, en hausse de 80 points de base

Rendement corrigé1 des actifs corporels à 14,4%, supérieur à l’objectif

Zurich/Bâle, 5 mai 2015 – Toutes les divisions d’UBS ont bien surmonté les défis extraordinaires du premier trimestre. Cela s’est traduit par un bénéfice corrigé1 avant impôts du Groupe de 2,3 milliards de CHF. Ce résultat est particulièrement solide compte tenu de la volatilité extrême sur les marchés des changes, des effets de change et de l'impact persistant des taux d’intérêt faibles à négatifs sur ses activités. UBS a dégagé un résultat net attribuable aux actionnaires de 1977 millions de CHF et un résultat dilué par action de 0.53 CHF. Le trimestre a montré que les clients apprécient les conseils d’UBS et que l’entreprise réussit dans les catégories dans lesquelles nous avons choisi d'être concurrentiels.

«Je suis très satisfait de ce solide trimestre. Nous avons démontré une grande proximité avec nos clients et une forte discipline dans la gestion des risques, si bien que nous en avons récolté les fruits dans tous nos domaines d'activités et dans toutes les régions. Ces résultats démontrent une fois de plus les avantages d’une stratégie définie à long terme.»
Sergio P. Ermotti, Group Chief Executive Officer

UBS a une nouvelle fois démontré sa capacité bénéficiaire fondamentale et sa capacité à rester performante pour ses clients dans des conditions de marché très changeantes. Les activités de gestion de fortune d’UBS ont dégagé le bénéfice combiné le plus élevé depuis 2008 et un afflux net d'argent frais de 19 milliards de CHF. Elles affichent d’importants progrès dans leurs initiatives stratégiques visant à accroître l’attribution de prêts et à augmenter les ventes de mandats. Retail & Corporate a enregistré son meilleur résultat au titre d’un premier trimestre depuis cinq ans malgré l’introduction de taux négatifs sur son marché domestique. Global Asset Management affiche ses meilleurs résultats trimestriels depuis 2009 et de solides afflux nets d’argent frais. La bonne performance dégagée par Investment Bank sans augmenter le risque a démontré la force et la cohérence de son modèle diversifié et orienté client.

Chiffres clés des divisions

  • Activités de gestion de fortune combinées affichant un bénéfice corrigé1 avant impôts de 1,1 milliard de CHF, le plus élevé enregistré depuis 2008; afflux net d'agent frais de 19 milliards de CHF
  • Wealth Management enregistre un bénéfice corrigé1 avant impôts de 856 millions de CHF; afflux net d’argent frais abondants à 14,4 milliards de CHF, portant le taux de croissance annualisé des afflux nets d’argent frais au-dessus de la fourchette cible. Ratio charges/produits corrigé1 en amélioration et s’inscrivant dans la fourchette cible
  • Wealth Management Americas affiche un bénéfice corrigé1 avant impôts de 293 millions d’USD, soit un nouveau record trimestriel; afflux nets d’argent frais se chiffrant à 4,8 milliards d’USD, portant le taux de croissance annualisé de l'afflux net d’argent frais légèrement en dessous de la fourchette cible. Ratio charges/produits corrigé1 en amélioration et s’inscrivant dans la fourchette cible
  • Retail & Corporate affiche un bénéfice corrigé1 avant impôts de 443 millions de CHF, soit le meilleur résultat au titre d’un premier trimestre depuis cinq ans; croissance annualisée nette du volume des nouvelles affaires, marge nette d’intérêts et ratio charges/produits corrigé1 tous en amélioration et conformes aux fourchettes cibles
  • Global Asset Management enregistre un bénéfice corrigé1 avant impôts de 186 millions de CHF; hors flux en rapport avec les placements monétaires, les afflux nets d’argent frais sont très abondants à 7,5 milliards de CHF. Croissance annualisée des afflux nets d’argent frais, hors flux en rapport avec les placements monétaires, et ratio charges/produits tous deux en amélioration et conformes aux fourchettes cibles
  • Investment Bank affiche un bénéfice corrigé1 avant impôts de 844 millions de CHF; rendement annualisé corrigé1 sur fonds propres attribués supérieur à la fourchette cible; ratio charges/produits corrigé1 inférieure à la fourchette cible

Résultat par division et Corporate Center tels que publiés

 

Premier trimestre: vue d'ensemble des performances du Groupe, des divisions et du Corporate Center

Le bénéfice corrigé1 avant impôts du Groupe de 2268 millions de CHF a été un résultat très solide, notamment compte tenu de la volatilité extrême sur les marchés des changes, des effets de change et de l'impact persistant des taux d’intérêt faibles à négatifs sur nos activités. UBS a dégagé un résultat net attribuable aux actionnaires de 1977 millions de CHF, en hausse de 88% sur l'année précédente, et un résultat dilué par action de 0.53 CHF.

UBS a maintenu sa position d'établissement le mieux capitalisé parmi les grandes banques internationales avec un ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) de 13,7% à fin mars, selon une application intégrale de Bâle III, en hausse de 50 points de base sur l'année précédente. Durant le trimestre sous revue, UBS Group SA a levé l’équivalent de 3,5 milliards de CHF dans le cadre de sa première transaction sur les marchés des capitaux lors de la première émission de fonds propres additionnels de catégorie 1 (AT1). Du fait essentiellement de cette émission et des réserves issues du bénéfice, le ratio d'endettement Swiss SRB selon une application intégrale a progressé à 4,6% à la fin du trimestre, en hausse de 80 points de base sur l'année précédente. Les instruments AT1 occuperont une place importante dans la future structure de capital d'UBS étant donné qu’ils permettent à la banque de s'adapter rapidement aux nouvelles exigences en matière réglementaire et aux évolutions de ces dernières.

Wealth Management a réalisé un bénéfice corrigé1 avant impôts de 856 millions de CHF, soit son meilleur résultat trimestriel depuis 2008. Ce chiffre inclut une hausse du produit d’exploitation qui s’explique essentiellement par une augmentation des revenus issus des transactions. Les charges d’exploitation ont reculé, soutenant la bonne performance de la division en termes de revenus. Les afflux nets d’argent frais ont aussi été solides à 14,4 milliards de CHF avec des afflux nets de première qualité provenant de toutes les régions, d’Asie Pacifique et, fait notable, tant des activités domestiques qu'internationales en Europe.

Wealth Management Americas a enregistré une nouvelle performance trimestrielle record avec un bénéfice corrigé1 avant impôts de 293 millions d’USD reflétant le recul des charges d’exploitation. La productivité des conseillers financiers a atteint une position de leader dans le secteur. Les afflux nets d’argent frais se sont chiffrés à 4,8 milliards d’USD reflétant des afflux nets provenant des conseillers financiers employés par UBS depuis plus d’un an. Les actifs investis ont battu un record en termes de chiffres exprimés en USD, reflétant une bonne performance du marché ainsi que des afflux nets d’argent frais. Les soldes des prêts continuent d’afficher une croissance régulière, financée par l’augmentation des dépôts.

Retail & Corporate a enregistré un bénéfice corrigé1 avant impôts de 443 millions de CHF, soit le meilleur résultat enregistré depuis cinq ans au titre d’un premier trimestre. Le produit d’exploitation a été solide. Cela reflète un recul des correctifs de valeur pour risques de crédit ainsi qu'un accroissement du résultat net des opérations d'intérêts et des revenus issus de transactions, les mesures de tarification sur les prêts et les dépôts ayant contribué à compenser les difficultés liées à l’environnement des taux d’intérêt. Les charges d’exploitation se sont inscrites en baisse, reflétant essentiellement un recul général des charges d’exploitation et administratives.

Global Asset Management a réalisé un bénéfice corrigé1 avant impôts de 186 millions de CHF, soit son meilleur résultat trimestriel depuis 2009. Le produit d’exploitation a progressé, principalement grâce aux solides commissions de performance d'O’Connor et A&Q. Les charges d’exploitation ont reculé, reflétant essentiellement la baisse des charges pour provisions pour litiges, questions réglementaires et similaires. Hors flux en rapport avec les placements monétaires, les afflux nets d’argent frais ont été abondants à 7,5 milliards de CHF, incluant 5,1 milliards de CHF d'afflux nets provenant des clients de nos activités de gestion de fortune, principalement dans des produits alternatifs, fonds multi-actifs et actions.

Investment Bank a réalisé un bénéfice corrigé1 avant impôts de 844 millions de CHF, un excellent résultat révélateur de la solidité et de la performance cohérente de notre modèle diversifié, axé sur les besoins des clients. Conservant son régime rigoureux de gestion des risques, Investor Client Services a dégagé un solide revenu de 1863 millions de CHF, sans pour autant augmenter notre profil de risque. Le secteur a profité de la volatilité accrue des marchés et d’une intense activité de la clientèle, ce qui a contribué aux performances dans les domaines des devises, taux et crédit, dérivés sur actions, de même que dans les services de financement à l’international. Les revenus de Corporate Client Solutions ont atteint 801 millions de CHF sur fond de hausse dans les domaines Debt Capital Markets, Equity Capital Markets et Financing Solutions. Le rendement annualisé corrigé1 sur fonds propres attribués s’est élevé à 46,2%. Nous sommes fiers de pouvoir annoncer qu’Investment Bank s’est vu décerner la distinction d’Equity Derivatives House of the Year 2014 attribuée par l'International Financing Review, une importante publication spécialisée dans les marchés des capitaux.

Au 1er janvier 2015, Corporate Center a été réorganisé en deux nouvelles unités, Corporate Center – Services et Corporate Center – Group Asset and Liability Management. Pour le premier trimestre, Corporate Center – Services a fait un bénéfice avant impôts de 263 millions de CHF sur la base de données publiées. Les gains sur les ventes immobilières et sur propre crédit ont été contrebalancés en partie par des charges de restructuration immobilière plus élevées. Le bénéfice avant impôts de Corporate Center – Group Asset and Liability Management s’est inscrit à 122 millions de CHF, après allocation de 289 millions de CHF de revenus aux divisions et à d’autres unités du Corporate Center. Les revenus retenus ont également augmenté, essentiellement en relation avec des activités de hedging. Corporate Center – Non-core and Legacy Portfolio a enregistré une perte avant impôts de 251 millions de CHF avec des actifs pondérés en fonction du risque selon l’application intégrale de Bâle III stables à 36 milliards de CHF, alors que le dénominateur du ratio d'endettement Swiss SRB, qui se montait auparavant à 93 milliards de CHF, a diminué à 84 milliards de CHF.

Perspectives – Au début du deuxième trimestre 2015, bon nombre de défis macroéconomiques sous-jacents et des problèmes géopolitiques que nous avions soulignés précédemment subsistent et il est vraisemblable qu'ils persisteront encore dans un avenir proche. Nous sommes en train de mettre en œuvre des initiatives destinées à améliorer la tarification de certains comptes de Wealth Management compte tenu du contexte des taux d’intérêt en Suisse et dans certaines parties de l’Europe. En excluant des flux sortants potentiels en lien avec ces initiatives, nous pensons que les différents secteurs de Wealth Management continueront de dégager des afflux nets d’argent frais positifs au deuxième trimestre. Ainsi, malgré les défis actuels et ceux à venir, nous poursuivons la mise en œuvre rigoureuse de notre stratégie en vue d’assurer le succès à long terme de notre banque et de fournir des rendements durables à nos actionnaires.

Le rapport financier du premier trimestre 2015, la lettre aux actionnaires et la présentation des résultats seront disponibles à partir du mardi 5 mai 2015, à 06h45 (HEC) à l’adresse www.ubs.com/quarterlyreporting.

UBS présentera ses résultats du premier trimestre 2015 mardi 5 mai 2015. Les résultats seront communiqués par Sergio P. Ermotti, Group Chief Executive Officer; Tom Naratil, Group Chief Financial Officer et Group Chief Operating Officer; Caroline Stewart, Global Head of Investor Relations et Hubertus Kuelps, Group Head of Communications & Branding.

Heure

  • 09:00 - 11:00 (HEC)
  • 10:00 -12:00 (BST)
  • 03:00 - 05:00 (HAE US)

Webcast audio

La présentation pour les analystes peut être suivie en direct à l’adresse www.ubs.com/quarterlyreporting avec diaporama simultané.

Rediffusion webcast

Une rediffusion audio de la présentation des résultats sera disponible à l’adresse www.ubs.com/investors, plus tard dans la journée.

 

UBS Group SA et UBS SA

 

Contacts
Suisse:
Royaume-Uni:
Amériques:
Asie Pacifique:


+41-44-234 85 00
+44-207-567 47 14
+1-212-882 58 57
+852-297-1 82 00

www.ubs.com