UBS News Alert

UBS et TrustAfrica réalisent un rapport précurseur sur les activités philanthropiques des Africains en Afrique

Zurich Media Releases Media Releases Global Media Releases Americas Media Releases APAC Media Releases EMEA Media Releases Switzerland UBS News Corporate Responsibility

  

Zurich/Bâle, 3 novembre 2014 – UBS et la fondation panafricaine TrustAfrica ont publié aujourd’hui le premier rapport panafricain sur les activités philanthropiques des Africains fortunés en Afrique. Intitulé Africa’s Wealthy Give Back (les riches Africains partagent), ce rapport s’appuie sur les témoignages et réponses à une enquête fournis par près de 100 Africains fortunés et experts issus du sud, de l’ouest et de l’est de l’Afrique, notamment le Kenya, le Nigeria et l’Afrique du Sud. Il offre un aperçu clair de l’apport du mécénat au développement du continent et explore les domaines dans lesquels des progrès sont possibles.

Le rapport montre que la philanthropie fait partie intégrante du mode de vie africain, où il est naturel d’aider sa famille, au sens large, et de soutenir la communauté. Les recherches menées révèlent également que les dons informels sont tout aussi importants que les dons formels et constituent une pratique ancrée dans la culture et les croyances.

Selon l’étude, les philanthropes africains ont un lien unique avec les causes qu’ils soutiennent. Leur histoire personnelle ou les défis qu’ils doivent relever sont déterminants dans le choix des causes pour lesquelles ils s’engagent et orientent leurs actions. Les Africains fortunés privilégient majoritairement la formation et la santé, un grand nombre d’entre eux soutenant également des causes ou des groupes n’appartenant pas à leur communauté, ethnie ou religion, mais se limitant généralement à leur pays.

Les Africains s’engagent personnellement, tant pour sélectionner les projets que pour gérer leurs fondations ou au sein des conseils d’administration des organismes. Ils privilégient toutefois l’anonymat de leur don, ce qui nuit à la visibilité du secteur et rend difficile la diffusion de bonnes pratiques dans les réseaux.

Silvia Bastante de Unverhau, Head of UBS Philanthropy Advisory, explique le raisonnement qui a conduit à mener une recherche sur les activités philanthropiques en Afrique : « Nous nous sommes rendus compte que de nombreuses recherches avaient porté sur l’aide étrangère fournie à l’Afrique, mais avec le boom de l’enrichissement dans certains pays du continent, les activités philanthropiques menées par des Africains ont commencé à se multiplier. Dans le cadre de notre engagement à offrir aux clients les outils et conseils nécessaires pour employer leur fortune avec un impact social positif, nous avons estimé que nous devions non seulement mieux comprendre les pratiques de don, leur importance et leur portée, mais aussi évaluer le potentiel des actions de philanthropie privées comme moteur d’un changement social systémique ».

Tendai Murisa, Executive Director de TrustAfrica ajoute : « Soutenir l’infrastructure et les systèmes nécessaires aux actions de philanthropie locale constitue un moyen puissant pour atteindre cet objectif. Il ne fait aucun doute que le meilleur moyen d’aider les autres, c’est de leur permettre de consolider leurs propres systèmes de soutien à ceux qui en ont besoin ».

En 2013, on estimait le nombre des Africains fortunés à 140 800, soit une progression de 3,7%[1] sur l’année, un chiffre qui devrait augmenter de 5 à 6% en 2015[2], ce qui signifie un accroissement du potentiel philanthropique. Le rapport Africa’s Wealthy Give Back met en lumière la pratique actuelle et donne au secteur des recommandations sur la meilleure façon d’allouer les ressources pour réaliser le plein potentiel de l’Afrique.


 

 

Liens

 

UBS SA


Contacts
Suisse:                           +41-44-234 85 00
Royaume-Uni:                +44-207-567 47 14
Continent américain:     +1-212-882 58 57
Asie Pacifique:               +852-297-1 82 00

 

www.ubs.com