La confiance règne dans les entreprises

UBS Outlook Suisse

08 Nov 2018

EN | DE | IT


A votre avis, quelle sera la situation économique de votre entreprise en 2019, par rapport à 2018?

2498 réponses; indice de diffusion, échelle: 0 (dégradation), 50 (aucun changement), 100 (amélioration)

Sources: Intervista, UBS

La plupart des entreprises sondées tablent sur un maintien de la bonne conjoncture en 2019, voire sur une amélioration; elles entendent investir et embaucher davantage. Si l’on convertit les réponses en un indice, celui-ci était à 62,2 points pour 2018 et s’élève à 65,6 pour 2019.


Quelle est l’importance des risques suivants pour votre entreprise?

2498 réponses; pourcentage des entreprises estimant le risque «moyen ou élevé» pour leur exploitation

Sources: Intervista, UBS

Les risques actuels causent relativement peu de souci aux entreprises. Un «refroidissement marqué de l’économie suisse» est considéré comme un risque significatif par deux tiers des sondés. A noter que les entreprises de plus de 250 salariés accordent plus d’importance aux risques que les PME.


Dans quelle mesure êtes-vous affecté par le risque «tendances protectionnistes»?

2498 réponses; pourcentage des entreprises estimant le risque «moyen ou élevé» pour leur exploitation

Sources: Intervista, UBS

Ainsi, près de la moitié des grandes entreprises voient dans les tendances protectionnistes un danger, contre à peine un tiers des petites entreprises. . Comme beaucoup d’entreprises sont peu concernées par les risques, plus de deux tiers d’entre elles n’ont rien entrepris pour s’en prémunir.


Dans quelle mesure votre entreprise serait-elle affectée si le franc se dépréciait/s’appréciait (option désavantageuse pour vous) durablement de 10%?

2498 réponses; pourcentage des entreprises qui seraient partiellement ou fortement affectées par une variation défavorable du taux de change

Sources: Intervista, UBS

Deux tiers des entreprises ne seraient pas affectées par la hausse ou la baisse durable du franc suisse. On constate toutefois de fortes différences en fonction de leur taille et de leur secteur: si l’industrie, le commerce, le tourisme, et les entreprises de grande taille se sentent concernés, ce n’est guère le cas pour les activités orientées vers le marché intérieur (santé/services sociaux et administration publique).

La confiance règne dans les entreprises

UBS Outlook Suisse



Economie et marchés financiers

Conjoncture mondiale

  • L’économie mondiale reste robuste. Les tendances indiquent qu’en 2018, la croissance sera similaire à celle de 2017. Sur les marchés développés, la vigueur de l’emploi dope les salaires et soutient la consommation. Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, les volumes de ventes de détail augmentent à un rythme plus soutenu que l’année dernière. En Europe, les taux de croissance des volumes sont légèrement inférieurs dans l’ensemble, mais demeurent solides. Environ un tiers des baisses d’impôts aux Etats-Unis sera probablement alloué aux importations, ce qui creusera le déficit commercial. L’essentiel des taxes douanières américaines adoptées jusqu’ici devrait avoir pour effet de redistribuer, et non de réduire, les échanges mondiaux.
  • Les investissements américains semblent retardés par les tensions commerciales et les problèmes y afférents pourraient peser sur l’expansion américaine vers la fin 2018. Quoi qu’il en soit, les économies du consommateur américain sont plus importantes qu’anticipé, ce qui renforce le pouvoir d’achat potentiel.
  • Les entreprises peinent moins à augmenter leurs prix. L’IPP est plus élevé que par le passé. Les droits de douane américains (sur les métaux et les machines à laver) ont visiblement été répercutés sur les clients. La croissance des salaires aux Etats-Unis et en Europe révèle une hausse modeste de l’inflation des prix. Les coûts de la main-d’oeuvre représentent quelque 70% de l’inflation d’une économie développée.

Conjoncture Suisse

  • L’économie suisse devrait connaître une croissance de 1,6% l’année prochaine. Cela correspond à la croissance tendancielle à long terme, mais est nettement inférieur à notre prévision de croissance de 2,9% pour cette année.
  • Une économie mondiale plus faible devrait ralentir les exportations et les investissements l'année prochaine, mais la reprise des marchés du travail profitera à la consommation locale. L'inflation devrait rester stable, grâce à l'utilisation accrue des capacités de l'économie suisse et aux prix élevés du pétrole.
  • Les perspectives pour l'année à venir sont assombries par de nombreuses incertitudes économiques et géopolitiques. Les risques européens (politique financière italienne, fort ralentissement de l'économie européenne) et la possibilité d'une guerre commerciale mondiale sont les plus menaçants pour la Suisse.

Monnaies

EURCHF

  • Nous maintenons nos prévisions EURCHF à 1.12, 1.15 et 1.20 sur trois, six et 12 mois. Pour que le couple monte, mieux la zone euro des données économiques sont nécessaires, à notre avis.
  • La BCE s'emploie à normaliser sa politique, mais la route reste à faire cahoteux. Les principaux risques sont le budget italien, le Brexit et les effets négatifs impact des tarifs américains sur le commerce mondial et affaiblissement des données économiques.
  • La Banque nationale suisse maintient sa politique d’adaptation en tant que Les marchés des changes restent fragiles et le CHF est exposé à des fluctuations soudaines.

USDCHF

  • Nous maintenons nos prévisions USDCHF à 1,02, 1,00 et 1,00 dans trois, six et 12 mois, respectivement. La recherche de valeurs refuge devrait se poursuivre et favoriser le dollar américain par rapport au franc suisse.
  • Les tensions autour de la politique commerciale, de la politique italienne et de la stabilité de la croissance mondiale provoquent une aversion pour le risque à court terme. L'USD est favorisé en raison de ses rendements attrayants et de sa liquidité élevée.
  • En 2019, nous voyons une probabilité croissante que l'USDCHF baisse, la force de l'euro entraînant le CHF avec elle, tandis que la Fed se rapproche de la fin de son cycle de hausse des taux.

Taux d'intérêt et Politique monétaire

  • Dans un environnement à risque, la BNS maintiendra sa politique monétaire prudente. Nous ne prévoyons un premier mouvement de taux d'intérêt de la BNS qu'à la fin de 2019, après que la BCE a relevé les taux d'intérêt pour la première fois.
  • La BNS a à peine été active sur le marché des changes au cours des derniers trimestres. Cependant, si le différend entre l'Italie et l'UE s'intensifie et que le franc s'apprécie fortement, la BNS devrait intervenir à nouveau.
  • Lors d'une prochaine récession, les instruments de politique monétaire de la BNS utilisés aujourd'hui atteindront leurs limites et la Banque nationale doit rechercher de nouveaux moyens de rendre sa politique monétaire plus expansionniste. Il est possible de relever l'objectif d'inflation ou même de supprimer des liquidités (physiques).

Immobilier

  • Les prix des logements en propriété ont augmenté de 0,4% en termes nominaux au 3e trimestre 2018. En revanche, les prix de l'offre s'établissent au même niveau qu'il y a un an. 
  • Les loyers demandés ont reculé tant en glissement trimestriel qu'annuel.
  • Tandis que les prix sur le marché du logement en propriété ne devraient selon nous que faiblement progresser en termes nominaux au cours des prochains trimestres, les loyers demandés devraient pour leur part poursuivre leur baisse.

Branches

  • Dans les entreprises industrielles, la situation économique est jugée bonne, sur la base de tous les sous-indicateurs.
  • Les entreprises dans le secteur des services se sont un peu remises de leur trou d’air au premier semestre et estiment que la situation économique s’est améliorée

Prévisions UBS pour l'économie suisse

Variation réelle d’une année à l’autre, en %

 

Prévisions UBS

 

 

Niveau*

2016

2017

2018P

2019P

2020P

Produit intérieur brut

668.6

1.6

1.7

2.6

1.5

1.7

Consommation privée

359.6

1.5

1.2

1.0

1.6

1.7

Consommation publique

80.1

1.2

0.9

1.0

0.5

0.6

Total des investissements

164.4

3.5

3.4

2.3

1.0

1.3

 

de construction

61.4

0.4

1.3

1.3

0.8

0.8

 

d’équipement

103.0

5.3

4.6

2.9

1.2

1.6

Exportations**

362.0

7.0

3.8

1.5

0.9

3.0

Importations**

287.5

4.7

4.2

2.0

1.5

3.1

Inflation

 

 

-0.4

0.5

1.0

1.0

1.0

Taux de chômage (en moyenne)***

3.3

3.2

2.6

2.5

2.5

Graphiques sur l'économie suisse

Vous pouvez télécharger ici un ensemble très utile de graphiques illustrant les prévisions économiques actuelles, les tendances des variables principales macroéconomiques et monétaires, les structures et évolutions de différents secteurs, ainsi que d’autres aspects intéressants de l’économie suisse.

télégarger

enpdf

depdf

frpdf


Zoom sur la Suisse

Notre vaste couverture du marché suisse


Plus d'informations sur l'économie suisse et les marchés financiers

Etes-vous client d'UBS?

Vous pouvez vous abonner à nos publications de recherche via UBS e-banking
ou contacter votre conseiller à la clientèle.

UBS e-banking

Wealth Management Research

Attention

Cette page est destinée aux investisseurs domiciliés en Suisse. Veuillez s'il vous plait confirmer que votre domicile est en Suisse.

Confirmation