Notre mission Nouvelle étude sur les femmes et les finances

Nous avons à nouveau interrogé des femmes en Suisse sur le thème des finances. Voici les principales conclusions de l’étude.

La nouvelle étude UBS Women’s Wealth: voici les principales conclusions.

UBS, avec l’institut d’études d’opinion Sotomo, a interrogé des femmes en Suisse sur le thème des finances. La majorité des résultats confirment ce que l’étude 2019 d’UBS Investor Watch a montré: les aspects financiers sont considérés comme importants. Les femmes citent ainsi la sécurité à la retraite comme l’une de leurs principales préoccupations. Dans l’ensemble, cependant, elles s’intéressent encore souvent peu aux questions financières à long terme, alors qu’elles auraient toutes les raisons de le faire. Les principaux résultats de l’enquête vous sont présentés dans cet article.

Élargir sa connaissance de la finance

Abonnez-vous aux parcours de formation de la Women’s Wealth Academy sur des thèmes sélectionnés.

Pour de nombreuses femmes, l’argent joue un rôle important pour combler les lacunes dans la planification de leur retraite

Les femmes sont nettement plus préoccupées que les hommes par leur sécurité financière à la retraite. En Suisse, les femmes vivent en moyenne quatre ans de plus que les hommes. Dans le même temps, les femmes sont plus susceptibles de connaître des lacunes de prévoyance, principalement en raison d’interruptions d’activité et de travail à temps partiel pour cause de maternité. La sécurité financière à la retraire représente donc un défi pour de nombreuses femmes.

L’enquête UBS Investor Watch réalisée en 2019 le montrait déjà: pour trois femmes sur quatre, la planification de la retraite représente leur principal besoin financier à long terme. Peu de choses ont changé depuis.

Ainsi, une femme interrogée sur deux déclare que l’argent joue un rôle important pour combler les lacunes dans la planification de sa retraite et pour disposer d’une couverture en cas de maladie ou de besoin de soins de longue durée.

Les femmes fortunées ont conscience qu’elles devraient s’impliquer davantage dans les questions financières

Malgré leur inquiétude au sujet de leur avenir financier, peu de femmes interrogées se préoccupent des questions financières à long terme: seule une femme sur cinq se dit intéressée par le thème de la constitution de patrimoine, et encore moins (15%) par l’évolution des marchés financiers et boursiers.

Cependant, plus de la moitié des femmes fortunées ont conscience qu’elles devraient s’impliquer davantage dans les questions financières. Enfin, le besoin de transparence sur sa propre situation financière au sein du couple est très élevé (91%) et 87% des femmes déclarent que les décisions financières devraient être prises conjointement.

En outre, les femmes fortunées souhaitent discuter activement de leurs affaires financières, que ce soit avec leur partenaire (78%), un professionnel compétent (76%) ou leurs propres enfants (49%). Néanmoins, seule la moitié des femmes fortunées prennent des décisions financières à long terme conjointement avec leur partenaire.

Dans l’ensemble, cependant, on constate une nette évolution par rapport à l’étude d’Investor Watch. L’enquête de 2019 avait montré que dans sept couples sur dix, c’est l’homme qui assume la responsabilité des décisions financières à long terme. Et 81% des femmes ont déclaré que leur mari était capable de prendre de meilleures décisions en matière de finances parce qu’il maîtrisait mieux le sujet. Contrairement aux hommes, de nombreuses femmes pensent encore qu’elles s’y connaissent moins en matière de placements et de produits financiers. La raison est toujours la même.

C’est également le cas chez les femmes plus jeunes, même si les 18-34 ans plaident davantage pour la prise de décision financière conjointe et sont plus conscientes de la nécessité de s’intéresser davantage aux placements et aux produits financiers que les femmes plus âgées.

Voici ce que les femmes fortunées feraient différemment aujourd’hui

Qu’est-ce que les femmes fortunées ferait différemment avec le recul? Sept femmes fortunées interrogées sur dix auraient souhaité être proactives dans la planification de leur retraite lorsqu’elles étaient plus jeunes. En outre, 53% des femmes interrogées disent qu’elles auraient dû commencer plus tôt à planifier leurs finances à long terme et 58% conseillent aux jeunes femmes d’aujourd’hui d’établir un plan budgétaire.

Les femmes devraient s’impliquer activement dans la planification de leurs finances

Contrairement aux hommes, les femmes sont encore très souvent désavantagées financièrement en raison du travail à temps partiel ou des interruptions d’activité dues à la maternité. Cela a un impact sur la planification de leur retraite. Il est donc d’autant plus important que les femmes s’intéressent à cette question à un stade précoce et prennent leurs finances en main.

La Women’s Wealth Academy vous aide à développer vos connaissances financières et à acquérir des compétences financières. L’élargissement ciblé des connaissances autour de thèmes tels que la planification de la retraite, la planification et la transmission du patrimoine, la durabilité ou encore la philanthropie vous aide à planifier et à utiliser votre patrimoine en fonction de vos besoins.

En effet, comme l’a également montré l’enquête, les femmes qui participent activement aux décisions financières à long terme se sentent plus en sécurité financièrement et s’inquiètent donc moins de leur avenir financier.

Les résultats en détail

Vous trouverez les résultats détaillés dans l’étude UBS Women’s Wealth.

Women's Wealth Academy

En participant activement aux décisions financières, les femmes s’assurent une meilleure stabilité financière et un avenir plus serein.

Plus d’articles au sujet du Notre mission

Un entretien individuel, c’est toujours une bonne idée

Que pouvons-nous faire pour vous? Nous serions ravis de répondre directement à vos questions. Profitez des moyens suivants pour nous contacter: