Conseils pour construire une maison Construire une maison avec le bon partenaire

Vous cherchez un architecte ou un entrepreneur général pour construire votre maison? Nous vous aidons à faire votre choix.

par Felix Hauser 07 oct. 2016

Si vous souhaitez réaliser votre rêve d’accession à la propriété ou construire votre maison, il vous faudra prendre de nombreuses décisions. Et l’une des plus importantes doit être arrêtée dès le début du projet de construction: faut-il confier le projet à un architecte ou à un entrepreneur général? Ces deux options présentent des avantages et des inconvénients.

Construire avec un entrepreneur général

Un entrepreneur général s’occupe de tout: il prévoit, organise, mandate les artisans et construit votre maison de bout en bout. Si vous avez peu de temps et souhaitez faire construire votre logement clé en main, l’entrepreneur général est la solution idéale. Mais sachez que vous aurez peu de marge de manœuvre en termes de personnalisation.

Construire avec un architecte

Vous souhaitez davantage de liberté? Dans ce cas, vous avez intérêt à collaborer avec un architecte. Vous devrez cependant vous occuper de plus de détails et, par exemple, c’est vous qui paierez directement les factures des artisans.

Sélectionnez votre partenaire avec soin

Que vous optiez pour un architecte ou un entrepreneur général, le choix doit être mûrement réfléchi et effectué avec la plus grande prudence. Consultez le registre du commerce et prenez des renseignements sur votre futur partenaire auprès de l’office des poursuites. Vous pouvez également obtenir des références auprès de maîtres d’ouvrage ayant déjà travaillé avec cet architecte ou cet entrepreneur général. Seul un examen minutieux des partenaires potentiels vous évitera les mauvaises surprises.

Attention à l’hypothèque légale des artisans et des entrepreneurs

Si vous optez pour un entrepreneur général, il y a un autre aspect important à ne pas négliger: si l’entrepreneur général ne peut ou ne veut pas payer les factures des artisans mandatés comme l’électricien, le menuisier et le fabricant de cuisines, ceux-ci peuvent faire valoir une hypothèque légale des artisans et des entrepreneurs. Celle-ci sera inscrite au registre foncier de la maison. Si des factures sont encore en souffrance à la fin des travaux et que l’entrepreneur général ne peut pas les régler pour cause d’incapacité de paiement, vous serez contraint, dans le pire des cas de payer deux fois, en tant que maître d’ouvrage: vous devrez en effet régler la facture de l’entrepreneur général ainsi que les factures des artisans.