Ceux qui font de la course à pied ou du vélo le savent: le portemonnaie et le smartphone sont des poids en trop. Laisser ces deux objets à la maison est plus sûr et plus pratique. D’autant que l’on peut aussi s’acheter une bouteille d’eau et un café autrement. Avec les objets connectés, comme les montres connectées ou les bracelets fitness, payer sans contact est désormais possible. Il suffit de les maintenir contre le terminal de carte, de payer et c’est tout!

Payer avec une bague?

Le paiement mobile ne cessera de gagner en importance durant les prochaines années, expliquent les experts. D’après une étude de 2018 menée par Mastercard, un Européen sur quatre pense qu’il paiera avec un objet connecté dans le futur. Les fournisseurs réagissent en conséquence et proposent toujours plus d’options sur le marché: des bagues aux colliers connectés en passant par les porte-clés.

Et ce n’est pas uniquement pour leur fonction de paiement que les objets connectés sont de plus en plus appréciés. La montre connectée vous permet de lire des messages ou de vérifier les appels manqués. Les bracelets fitness recueillent des données précieuses telles que le nombre de pas effectués, la pression artérielle et la fréquence cardiaque et sensibilisent au bien-être.

Objets connectés: comment fonctionne le paiement?

À l’instar du paiement sans contact pour une carte de crédit, les objets connectés ont recours à la technologie Near Field Communication (NFC), c’est-à-dire un échange sans fil d’informations, facilité par ce qu’on appelle la «technologie de tokenisation». Le numéro de carte de crédit est crypté de manière sûre et ensuite enregistré en tant que nombre virtuel à 16 chiffres sur l’objet connecté.

Concernant le déroulement du processus de paiement, il faut différencier deux systèmes.

Le système physique: UBS supporte actuellement les systèmes de paiement Fitbit Pay, Garmin Pay et Swatch Pay, basés sur du matériel. Cette technologie se rapproche le plus de la carte de crédit physique. L’objet connecté dispose d’une puce (élément de sécurité). Les tokens mentionnés ci-dessus, toutes les données nécessaires pour le paiement ainsi que la carte de crédit sont enregistrés en toute sécurité. Comme pour le paiement par carte de crédit, il suffit de mettre l’objet connecté contre le terminal de paiement. Aucun accès internet n’est nécessaire pour le processus de paiement basé sur du matériel.

Le système de paiement basé sur logiciel: cette technologie est typiquement utilisée avec les smartphones. Elle se base sur une solution logicielle. Les données nécessaires pour le processus de paiement sont stockées dans un cloud sécurisé. Il est possible d’effectuer jusqu’à 10 transactions hors ligne. Ensuite, l’appareil doit être reconnecté à internet.

À quel point le paiement par objet connecté est-il sûr?

Les objets connectés sont tendance. Mais sont-ils aussi sûrs que les cartes de crédit?

«Les solutions de paiement basées sur des tokens sont des solutions de paiement certifiées par Mastercard ou Visa selon les normes EMV et remplissent les mêmes conditions de sécurité qu’une carte de crédit physique», explique Marcel Drescher, expert UBS. Il n’y a pas non plus de différence entre un système basé sur du matériel et un système basé sur un logiciel, assure M. Drescher: «Le type de tokenisation n’a aucune influence sur le processus de paiement.»

La fonction de paiement des montres connectées (p. ex. Fitbit Pay et Garmin Pay) est protégée par un code PIN sur la montre. Pour Swatch Pay, les transactions jusqu’à 40 francs ne nécessitent pas de code PIN. Si le prix d’achat est supérieur à 40 francs, le PIN de la carte de crédit habituelle doit être saisi sur le terminal. Cette limite peut varier selon le pays.

Que faire quand l’objet connecté est volé? Dans ce cas, M. Drescher recommande de bloquer immédiatement la fonction de paiement. L’utilisateur peut y procéder via l’app du fabricant.

Payer sans contact: quatre mythes

Notre expert explique pourquoi les cartes de crédit dotées de la technologie NFC sont tout aussi sûres.

Aujourd’hui, des milliards d’objets sont reliés à internet et leur nombre augmente de manière impressionnante. Cette évolution de l’internet des objets offre théoriquement aux clients une liberté absolue de payer avec l’objet de leur choix. Les objets connectés ont donc le vent en poupe. En tant qu’innovateur, UBS estime qu’investir dans les nouvelles technologies et anticiper les nouvelles tendances est une priorité.

Payer avec SwatchPAY!

Depuis janvier 2019, UBS propose SwatchPAY!, le système de paiement lancé par Swatch. Il permet d’enregistrer sa propre Mastercard sur une puce NFC de l’un des quatre modèles Swatch disponibles pour le système de paiement. L’installation est brève et rapide: les clients installent une app, scannent la carte de crédit et relient la carte de crédit ou prépayée à la montre dans une boutique Swatch. Et ils peuvent alors payer sans contact, rapidement et facilement partout où les paiements NFC sont possibles.