Vous voulez un système de santé orienté vers l’avenir

     

Les investissements dans la santé ont-ils également un impact positif sur votre portefeuille ?

Avec 65 milliards, le marché suisse de la santé est deux fois plus important que celui de l’énergie. En raison de la croissance démographique et du vieillissement de la société, le marché des soins de santé devrait continuer à se développer. Grâce à des investissements durables, il est possible de faire progresser les développements dans le secteur de la santé tout en générant des profits.

Un smartphone tout à fait ordinaire et une application que pratiquement n'importe qui peut apprendre à utiliser après avoir visionné un tutoriel de deux minutes – voilà tout ce qu’il faut.

Il est ainsi possible d'effectuer un examen simple de la vue sans formation spéciale et d'envoyer les données du patient à un spécialiste externe. À celui-ci ensuite de déterminer quels patients ont besoin de mesures supplémentaires. L'application «Peek Vision» est facile à utiliser, peu coûteuse et adaptée aux appareils mobiles. Jusqu’à fin 2018, environ 200 000 écoliers du Botswana et du Kenya ont été examinés par le biais de cette application.

Ainsi, la technologie médicale moderne apporte des avantages considérables à la société: environ 36 millions de personnes dans le monde sont aveugles. Cependant, la plupart d'entre elles pourraient conserver ou recouvrer la vue grâce à des interventions simples. Peek Vision doit servir de plateforme pour rapprocher les patients ayant besoin d'un traitement des spécialistes appropriés.

Les possibilités de traitement à la pointe de la technologie attirent beaucoup l'attention. Leurs inventeurs sont de plus en plus souvent issus d’entreprises de taille modeste. Ils contribuent à ce que les inventions de haute technologie améliorent la santé et la qualité de vie de millions de personnes dans le monde. Mais les aspects sociaux ne sont pas les seuls enjeux. Il existe en effet de bonnes raisons économiques de soutenir des entreprises innovantes comme Peek Vision.

Lorsque les gens sont en meilleure santé, ils travaillent aussi de façon plus fiable et productive. En outre, la charge financière pesant sur les budgets publics et sur les citoyens est réduite si les problèmes de santé sont traités rapidement. «Les gouvernements des pays en développement disposant d'une marge de manœuvre financière limitée peuvent aider leurs citoyens plus efficacement en mettant à la disposition des médecins et des infirmières locaux des technologies de santé peu coûteuses, comme la télémédecine», explique Mark Haefele, Global Chief Investment Officer chez UBS Global Wealth Management.

Les nouvelles initiatives dans le secteur de la santé ont précisément pour objectif ces solutions durables et conçues pour le long terme. Elles sont dans l’intérêt des investisseurs aussi bien publics que privés.

Les besoins croissants ouvrent de nouvelles opportunités

Plus de 40 millions de personnes dans le monde meurent prématurément de maladies non contagieuses et parfois chroniques, comme le diabète. À cela viennent s’ajouter les conséquences du tabagisme ou du surpoids pour la santé.

Même quand les gens ont accès aux soins de santé, il arrive qu’ils soient trop coûteux pour les personnes concernées. On estime ainsi que 800 millions de personnes consacrent plus de 10% du revenu de leur ménage aux prestations médicales. Chaque année, environ 100 millions de personnes dans le monde sombrent dans la pauvreté à cause de ces coûts.

Un profond changement s’impose donc en la matière. C'est pourquoi des innovations technologiques sont nécessaires d'urgence pour aider aussi les habitants des régions reculées à être mieux soignés et pour moins cher. «Les technologies modernes peuvent faciliter le diagnostic et permettre ainsi un traitement plus ciblé, même dans les régions où l'infrastructure sanitaire est sous-développée», déclare Mark Haefele.

La télémédecine, les dispositifs médicaux portatifs et l'utilisation de l'intelligence artificielle dans le diagnostic permettent de surmonter la distance entre le personnel médical et les patients. Cela rend l'examen et le traitement médical potentiellement réalisables – voire même rentables – également dans des zones auparavant inaccessibles.

Le système mondial de soins de santé: aspects financiers

La croissance rapide de la population mondiale et son vieillissement rendent les soins médicaux absolument impérieux. Entre 2015 et 2030, le nombre de personnes de plus de 65 ans devrait ainsi augmenter de 60%. Selon Mark Haefele, la demande de dispositifs médicaux pour le traitement des maladies cardiaques, en particulier dans les pays en développement, pourrait augmenter, d'autant plus que ceux-ci sont de moins en moins chers. «L'utilisation de ces appareils peut prévenir la dégradation d'une affection cardiaque curable. Cela évite à l'État de devoir débourser de l'argent pour des interventions chirurgicales dans des hôpitaux coûteux et gourmands en infrastructures», explique Mark Haefele.

Les progrès dans le traitement médicamenteux du cancer gagnent également en importance, le nombre de cancers augmentant avec l'âge. Mark Haefele souligne que le cancer peut «potentiellement être dépisté plus tôt et ainsi traité plus efficacement grâce à de nouvelles thérapies». Cela augmente l'espérance de vie et permet de réduire le coût des traitements à long terme dans les pays en développement. UBS estime que les ventes de médicaments contre le cancer pourraient augmenter d'environ 50% d'ici 2020 par rapport à 2015, ce qui représenterait un volume de l'ordre de 150 milliards de dollars US.

Le recours croissant aux génériques offre également des opportunités intéressantes pour les investisseurs. «Les génériques contribuent à rendre les soins de santé plus abordables», déclare Lachlan Towart, UBS Global Health Care Analyst. UBS estime qu’au cours de la prochaine décennie, le marché des génériques, dont le chiffre d'affaires annuel s’élève à environ 185 milliards de dollars, continuera à croître à «des taux faibles à moyens à un chiffre».

Dans l'ensemble, le développement et la mise en œuvre de nouveaux systèmes de santé offrent des opportunités considérables aux investisseurs, et ce à plusieurs niveaux. D'ici 2030, de nouveaux systèmes d'approvisionnement mondiaux pourraient générer une valeur ajoutée de 1,65 milliard de dollars US pour les entreprises.

Cette somme correspond, entre autres, aux projets financés par les États et aux projets privés qui fournissent des biens et des services dans le secteur de la santé. Parallèlement à cela, le nombre de sociétés cotées dont les produits contribuent à améliorer l'accès aux soins de santé – conformément aux objectifs de durabilité dans le monde – augmente également.

De nombreux génériques et dispositifs médicaux sont développés par ces sociétés, explique Lachlan Towart. De nombreuses nouvelles opportunités de placement devraient également s’ouvrir au fil des prochaines années. Selon l'analyste, le nombre de patients atteints par exemple de cancer et de diabète en Chine est en hausse. Cela stimule le marché des biotechnologies qui connaît la plus forte croissance au monde. En 2017, des sociétés chinoises de biotechnologie sont entrées en Bourse pour un montant équivalent à 2,8 milliards de dollars US.

Les investisseurs pourraient profiter du fait que la demande de services de santé augmente dans le monde entier. Lachlan Towart appelle toutefois à la prudence: «On ignore encore quelles technologies prévaudront et quelles entreprises feront la course en tête dans l'utilisation de ces technologies. De plus, nous ne savons pas encore quelles entreprises peuvent utiliser au mieux leurs bases de données pour maximiser les avantages économiques et sociaux.»

UBS continue de miser sur l’analyse fondamentale classique des actions ou des obligations individuelles et offre ainsi aux investisseurs un cadre unique pour saisir les opportunités et les risques au sein de cet important secteur de croissance mondial.

Investir durablement

Découvrez comment faire une bonne action avec vos placements tout en générant des profits.

Autres profils de durabilité

Changement climatique
 

Développement économique

Gestion d’entreprise et éthique

Production et consommation responsables