Western Winners: le bon plan pour profiter de la croissance des pays émergents

A long terme, les pays émergents connaîtront une croissance nettement plus rapide que l’Europe ou les Etats-Unis. Pour des questions de risque, les investisseurs ne sont pas tous disposés à y investir directement. Western Winners propose une voie moins risquée pour profiter de leur croissance. Il s’agit en l’occurrence de sociétés sises dans les pays développés d’Europe, d’Amérique du Nord et, dans certains cas, du Japon, mais qui réalisent une grande part de leur chiffre d’affaires dans les pays émergents. Cette séance de questions et réponses porte sur des questions fréquemment posées au sujet des Western Winners.

Les marchés des actions des pays émergents ont subi une correction ces dernières semaines. Le scénario de croissance des pays émergents appartient-il désormais au passé?

Les marchés des actions de pays comme le Brésil, la Chine ou l’Inde ont subi une correction en juin. Cette évolution n’a toutefois aucune valeur indicative pour les perspectives de croissance de ces pays. Leur potentiel de croissance devrait rester intact. Seul le nombre de personnes accédant à la classe moyenne grâce à la richesse croissante devrait quadrupler dans les vingt ans à venir.

Que signifie cette évolution pour les investisseurs?

La demande de biens de consommation va exploser. Et cela commence par des biens essentiels comme le dentifrice, le shampooing ou les crèmes. Actuellement, en Inde, chaque habitant consacre seulement deux francs aux produits cosmétiques. Dans les pays développés, ce chiffre s’élève à plus de 130 francs. L’expérience montre que plus une société est aisée, plus elle dépense pour les cosmétiques. Il en va de même des boissons, des équipements ménagers et des voitures.

La croissance économique des pays émergents est évidemment sujette à des fluctuations. Cette année, la croissance devrait s’inscrire en dessous de la tendance à long terme mais elle reste nettement plus élevée qu’en Europe ou en Amérique du Nord.

Quelles sont les entreprises qui font partie des Western Winners?

De nombreux Western Winners sont très connus. Il s’agit notamment de grands producteurs dans le secteur des boissons et de l’agroalimentaire ou encore de multinationales dans le domaine des cosmétiques. Ces entreprises sont établies en Amérique du Nord ou en Europe et doivent donc satisfaire à des exigences de publication très strictes. Elles réalisent 20 à 50% de leur chiffre d’affaires dans les pays émergents à forte croissance à long terme. Notons à cet égard que la présence des Western Winners dans les pays émergents ne se limite pas aux quatre géants BRIC que sont le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine. Les Western Winners déploient également leurs activités dans des pays émergents plus modestes, ce qui constitue un autre avantage pour les investisseurs. Par ailleurs, ces entreprises opèrent à la fois dans les secteurs cycliques et défensifs, ce qui contribue à réduire le risque d’un portefeuille.

Les entreprises Western Winners comprennent-elles le fonctionnement des marchés émergents?

Ces entreprises adaptent leurs offres à la réalité locale, souvent avec beaucoup de tact. Ainsi, un fabricant de produits plastiques propose la même gamme de produits dans les grandes villes indiennes que chez nous, en Occident. Par exemple, des récipients pour aliments que l’on peut placer directement dans le micro-ondes. Dans les régions rurales, on vend des récipients pour faciliter le stockage des fruits et des légumes récoltés dans le jardin. Le secteur automobile n’est pas en reste: ainsi, un constructeur premium propose un modèle allongé d’une voiture de classe moyenne spécialement pour la Chine.

Quelles sont les perspectives des Western Winners?

A long terme, un portefeuille composé de titres Western Winners triés sur le volet dans une fourchette inférieure à 10% devrait dégager une meilleure performance qu’un portefeuille d’actions mondiales. Si les marchés émergents s’envolent, les Western Winners demeurent toutefois à la traîne d’un portefeuille constitué uniquement d’actions des marchés émergents. L’inverse est également vrai, comme ce fut le cas en juin 2013, date où les Bourses des marchés émergents ont dévissé. Les valeurs Western Winners conviennent aux investisseurs qui souhaitent participer au potentiel de croissance des marchés émergents, moyennant un risque réduit par rapport à un engagement direct sur ces marchés.

Pour de plus amples informations au sujet du thème de placement Western Winners, veuillez vous adresser à votre conseiller à la clientèle UBS.