Investisseurs institutionels Veuillez confirmer que vous êtes un investisseur qualifié ou institutionnel domicilié en Suisse pour poursuivre.

Les informations figurant aux pages suivantes ou sur Institutional Fund Gate Suisse s’adressent exclusivement aux investisseurs  considérés comme des investisseurs qualifiés ou institutionnels au sens des prospectus de fonds correspondants.

 Il s’agit des investisseurs suivants:

a) les intermédiaires financiers soumis à une surveillance, tels que les banques, les négociants en valeurs mobilières, les directions de fonds et les gérants de fortune de placements collectifs de capitaux
b) les assurances soumises à une surveillance
c) les corporations de droit public et les institutions de prévoyance dont la trésorerie est gérée à titre professionnel
d) les entreprises dont la trésorerie est gérée à titre professionnel.

L’exigence de la trésorerie professionnelle est remplie lorsque l’investisseur confie la gestion permanente de ses moyens financiers à au moins une personne chevronnée, dotée de compétences éprouvées dans le domaine financier.

Vous n'êtes pas un investisseur institutionnel ?

Opportunités sur les marchés émergents De nombreux pays émergents peuvent se prévaloir d’une population jeune, en croissance et technophile

De nouveaux défis pour les marchés émergents

De nouveaux défis pour les marchés émergents

Au lendemain de l’élection présidentielle américaine, les actifs des marchés émergents n’ont subi qu’un court repli à cause de l’appréciation du dollar américain et des craintes suscitées par une éventuelle montée du protectionnisme sous l’administration Trump.

Les marchés émergents sont-ils vulnérables à la politique des banques centrales aux Etats-Unis et dans les pays développés? Ou sont-ils plutôt soutenus par des forces séculaires suffisamment puissantes pour que l’environnement favorable observé l’an dernier ne soit que le début d’une tendance positive à plus long terme, alimentée par le raffermissement des prix des matières premières et la stabilisation de la croissance mondiale?

De manière assez logique dans un univers d’investissement affichant des niveaux élevés de dette libellée en monnaies fortes, les marchés émergents ont de tout temps manifesté une forte sensibilité au dollar américain. Une normalisation modéréede la politique monétaire américaine en 2017, associée à une fermeté durable de l’USD, constituerait par conséquent un risque sérieux pour les prix des actifs des ME par l’entremise de l’augmentation des coûts du service de la dette et de l’abaissement des perspectives de croissance.. Toutefois, nous sommes d’avis que le point de stress maximal vis-à-vis du dollar est derrière nous.

Les marchés émergents pourraient aussi subir l’incidence négative de la montée des programmes populistes et protectionnistes en Europe et de la probabilité que les Etats-Unis vont tenter d’imposer des limites au commerce international. Nous sommes convaincus qu’il y a du vrai dans l’idée selon laquelle il n’y a pas de vainqueur dans une guerre économique et qu’il n’est pas dit que le discours antimondialisation prôné par Trump durant la campagne électorale soit suivi de mesures politiques concrètes.

Solutions de placement

Pourquoi investir dans les pays émergents ?

Au terme de dix ans d'essor économique qui a culminé vers 2010-2013, les marchés émergents (ME) sont entrés dans une longue phase de ralentissement qui a coïncidé avec une sous-performance, alors que la compétitivité s'érodait et que les crédits explosaient, entraînant ainsi une baisse de rentabilité parmi les entreprises des ME. Nous sommes convaincus que les marchés émergents offrent désormais aux investisseurs d'excellentes opportunités de placement dans le marché des capitaux pour les années à venir.

Quelles sont les meilleures opportunités des marchés émergents?

Dans la «nouvelle norme» économique, qui se distingue par une faible croissance mondiale et de faibles revenus dus à une croissance démographique faible dans le monde, à des niveaux d'endettement élevés ainsi qu'à des taux d'intérêt bas, nous pensons que les investisseurs continueront à chercher des thèmes de placement qui ne dépendent pas trop de la croissance économique mondiale. Soutenus par des données démographiques favorables et des moteurs de croissance nationaux, les ME offrent des opportunités attrayantes de placement à long terme. Certains secteurs présentent des opportunités de hausses de revenu remarquables, notamment celui de la santé, dans lequel les dépenses augmentent rapidement, et celui des titres Internet, qui permettent de contourner les canaux traditionnels dans les ME.

Prospérité: hausse de consommation des ME

Prospérité: hausse de consommation des ME

  • Grâce à la hausse des revenus plus de 400 millions de foyers progressent de la classe moyenne à la classe moyenne supérieure.
  • Plusieurs thèmes clés déterminent des tendances de consommation dans les marchés émergents:
    • L’augmentation de la part du portefeuille dédiée aux dépenses discrétionnaires.
    • La «prémiumisation» et la transition des produits génériques aux produits de marques.
    • La croissance rapide des canaux de vente en ligne, laquelle affecte les canaux de distribution habituels.

Diagramme

Les moteurs de croissance dans les marchés émergents sont, entre autres, la hausse des revenus, qui permet à plus de 400 millions de foyers de progresser de la classe moyenne à la classe moyenne supérieure; les jeunes consommateurs citadins et amateurs de technologie; la diminution du ratio de dépendance démographique (rapport entre la population inactive et la population active) sur de nombreux marchés. Ces facteurs ne favorisent pas seulement une hausse de la consommation, mais modifient également la manière de consommer. Dans ce contexte, plusieurs thèmes clés apparaissent et déterminent des tendances de consommation dans les ME:

  • Augmentation de la part du portefeuille dédiée aux dépenses discrétionnaires: les secteurs profitant de cette tendance sont notamment ceux des loisirs et du divertissement, de la restauration rapide, de la rénovation et du voyage.
  • Prémiumisation et transition des produits génériques vers des produits de marques: les produits alimentaires et boissons (snack), vêtements et chaussures, liqueurs et produits d'hygiène personnelle sont les principaux bénéficiaires.
  • Intérêt croissant porté au bien-être personnel et à la santé: les services de la santé en bénéficient.
  • Croissance rapide des canaux en ligne: affecte les canaux de distribution traditionnels tels que les grands magasins et les supermarchés ainsi que les médias traditionnels tels que les journaux imprimés.
Santé: demande et innovation croissantes

Santé: demande et innovation croissantes

  • L'évolution des tendances démographiques dans les marchés émergents est favorable au secteur de la santé.
  • L’attention croissante des consommateurs pour leur bien-être personnel, leur santé, les maladies liées au style de vie ainsi que la prospérité croissante stimulent la demande de services de santé.
  • L’innovation pharmaceutique croissante dans des régions des ME (Chine et Corée) soutenue par la politique des gouvernements et les dépenses croissantes des entreprises pour le secteur R&D.

Diagramme

L'essor du secteur de la santé constitue un autre facteur de l'évolution démographique dans les ME. La hausse des revenus dans tous les ME renforce la demande de services de santé de bonne qualité, tandis que cette prospérité croissante augmente également le nombre de maladies liées au style de vie (obésité, maladies cardiovasculaires, etc.) et entraîne ainsi un besoin accru de services de santé. Les dépenses privées pour la santé ont connu une hausse à deux chiffres au cours des dernières années dans certains pays comme l'Inde, le Viêt Nam, l'Indonésie, les Philippines et la Chine.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, les dépenses liées à la santé varient entre 3% et 7% du PIB dans les pays émergents d'Asie et sont ainsi à la traîne par rapport aux marchés développés. Dans ces derniers, les dépenses liées à la santé sont en effet de 9% à 11% au Japon, en Australie ou en Europe et de 17% aux États-Unis. En dehors de l'Asie, les dépenses liées à la santé dans les pays tels que le Brésil ou l'Afrique du Sud, en pourcentage du PIB, sont comparables à celles des MD, bien que le niveau de service soit bien plus rudimentaire. L'Afrique du Sud en particulier est touchée par un taux élevé de maladies liées au VIH. Au niveau mondial, le taux de dépenses liées à la santé doit au moins s'élever à 5 ou 6% du PIB pour répondre aux besoins élémentaires, généralement avec une part importante prise en charge par le gouvernement. Les fournisseurs privés de services de santé profiteront d'une hausse de la demande et des dépenses dans les ME.

Les gouvernements des ME ont également besoin de fournisseurs privés de services de santé, car les infrastructures publiques ne peuvent répondre seules à la demande.

Structure Internet: opportunités nationales et internationales

Structure Internet: opportunités nationales et internationales

  • Dans ce secteur d'envergure mondiale, de nombreuses entreprises informatiques des marchés émergents sont en compétition directe avec leurs concurrents des marchés développés.
  • Énorme potentiel de croissance pour les services en ligne (commerce en ligne, publicité numérique, jeux vidéo).
  • Faible pénétration d'Internet sur les ME clés vs MD.
  • Une meilleure infrastructure Internet pourrait ajouter deux milliards d'utilisateurs supplémentaires dans les ME.
  • La croissance rapide des canaux de vente en ligne affecte les canaux de distribution habituels.
  • Les secteurs traditionnels de distribution dans les ME doivent faire face à un bouleversement.

Diagramme

Dans l'espace Internet, nous identifions de belles opportunités d'investissement pour les ME dans la « nouvelle norme » économique. Internet présente et continuera à présenter un important potentiel de croissance dans les ME. Historiquement, Internet a été synonyme de création et de croissance de nouveaux segments de marché. Nous pensons que cette tendance se poursuivra.

Malgré l'émergence de nouveaux segments de marché, nous estimons que les segments existants, tels que le commerce en ligne et la publicité numérique, les moteurs de recherche, les jeux sur mobile/en ligne, les vidéos et les offres de voyages/immobilières/automobiles en ligne, poursuivront leur bonne dynamique de croissance dans les marchés sélectionnés.

À cela vient s'ajouter que les pays des ME ne sont pas tous au même stade d'évolution numérique. En dépit d'une pénétration d'Internet déjà élevée dans certains ME (en particulier en Asie), dans certains pays, moins de la moitié de la population a accès à Internet. La connectivité deviendra de plus en plus abordable et accessible, notamment grâce à des appareils mobiles toujours meilleurs marchés.