Conseil de fondation

Nous disposons d'une équipe hautement qualifiée et engagée qui contribue à la fondation par leur vaste expérience.

Jürg Zeltner

Jürg Zeltner est devenu membre du GEB en février 2009 et est le CEO d'UBS Wealth Management. Entre février 2009 et janvier 2012, il a été vice CEO d'UBS Wealth Management & Swiss Bank. En novembre 2007, il fut nommé responsable de Wealth Management d'Europe de l'Est et d'Europe centrale. De 2005 à 2007, il fut CEO d'UBS Allemagne, Francfort et avant cela, il occupa différents postes de direction dans l'ancienne division Weath Management d'UBS. Entre 1987 et 1998, il occupa avec Société de Banque Suisse diverses fonctions au sein de la division clients privés et entreprises à Berne, New York et Zurich. M. Zeltner est titulaire d'un diplôme d'administration des affaires des Ecoles supérieures spécialisées EES de Berne ainsi que d'un diplôme du programme de formation avancée en gestion (Advanced Management Program) de l'école de commerce de l'Université d'Harvard.

M. Zeltner est membre du Conseil d'administration de la Chambre du Commerce germano-suisse et président du Conseil d'administration de l'UBS Optimus Foundation.

Alex Friedman

Alexander S. Friedman est le Global Chief Investment Officer d'UBS Wealth Management et de Wealth Management Americas et président du Global Investment Committee d'UBS. Dans ses fonctions, M. Friedman surveille la politique et la stratégie de placement d'environ 1,6 trillion de $ d'actifs.

M. Friedman est l'ancien Chief Financial Officer de la fondation Bill & Melinda Gates et est membre du comité de direction de la fondation. M. Friedman a rejoint la fondation suite au don historique de Waren Buffett fin 2006 et a été CFO à une période où la fondation a plus que doublé de taille.

M. Friedman a également géré Asymmetry, un véhicule de placement privé, il a été conseiller principal chez Lazard, une compagnie d'investissement internationale et membre du conseil de surveillance d'Actis, une société de private equity sur le marché émergeant international. Il fut Fellow à la Maison Blanche sous l'administration Clinton et assistant du secrétaire américain de la défense.

M. Friedman est membre du conseil d'administration d'un certain nombre d'organisations à but non lucratif et a siégé au sein de comités d'investissement de dotations multiples. Il est membre du Conseil des relations internationales (Council on Foreign Relations).

M. Friedman est titulaire d'un Juris Doctor de la faculté de droit de Columbia où il a été boursier Harlan Fiske Stone, et est titulaire d'un MBA de la Columbia Business School, ainsi que d'un BA de Princeton.

Mario Marconi

Mario Marconi a plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la gestion de fortune et le secteur de l'Investment Banking. Avant d'exercer sa fonction de responsable du département Family Services, il occupa notamment le poste de responsable de Wealth Planning et fut également responsable d'un certain nombre de services spécialisés pour les clients Ultra High Net Worth. En tant qu'expert dans le domaine de Family Services, il a participé à différentes diffusions, dont CNBC et de nombreuses autres publications sur le thème de la philanthropie et de l'investissement durable. Mario Marconi est titulaire d'un diplôme d'économie de l'Université de Genève et d'un MBA d'IMD.

Kathryn Shih

Kathryn Shih a rejoint UBS SA en 1987 et fut nommée CEO Wealth Management Asia Pacific en 2002. En février 2010, elle fut nommée Group Managing Director de la société. Basée à Hong Kong, Kathryn Shih assure la supervision stratégique des opérations de gestion de fortune en Asie du Pacifique et dirige le développement des affaires dans la région.

Avant de rejoindre UBS SA, elle était vice-présidente adjointe, Consumer Services Group, à la Citibank NA où elle a assuré la gestion de l'approvisionnement et le traitement des prêts des clients entre 1984 et 1986.

Kathryn Shih a obtenu son Bachelor en arts à l'Université de l'Indiana, Etats-Unis, en 1978 puis en 1980, elle décroche son master en Business Management à l'institut Asian Institute of Management. En 1999, elle termine le programme Advanced Executive à l'Université Northwestern, Etats-Unis. En 2001, elle obtient le titre de Certified Financial Planner de l'Institute of Financial Planners de Hong Kong.

Lincoln Chen

Lincoln C. Chen est président du Conseil d'administration de China Medical. Fondé en 1914, le Conseil d'administration fut doté par John D. Rockefeller en tant que fondation américaine indépendante afin de promouvoir la santé en Chine et en Asie en renforçant l'éducation médicale, la recherche et la politique.

Le Dr Chen fut le directeur fondateur de l'initiative Harvard Global Equity Initiative (2001-2006), et une dizaine d'années avant cela, il fut professeur du programme Taro Takemi dans le domaine de la santé internationale et directeur du centre Center for Population and Development Studies de l'Université de Harvard (1987-1996). Entre 1997 et 2001, le Dr Chen fut vice-président directeur de la fondation Rockefeller et représenta la fondation Ford en Inde et au Bangladesh entre 1973 et 1987.

En 2008, le Dr Chen devint président du Conseil d'administration de BRAC USA, après avoir effectué deux mandats comme président du Conseil d'administration de CARE/USA en 2007. Il a occupé le poste de vice-président du comité consultatif du FXB Center for Health and Human Rights à Harvard. Le Dr Chen a également fait partie du Conseil d'administration du Social Science Research Council, de l'Institute of Metrics and Evaluation (Université de Washington), de la fondation Public Health Foundation of India, et du fonds des Nations unies pour le partenariat international (le pendant de la fondation NU). Il fut l'envoyé spécial du directeur général de l'OMS en ressources humaines pour la santé (2004-2007), et le président fondateur de Global Health Workforce Alliance (2006-2008).

Le Dr Chen est membre de l'académie nationale des sciences de l'institut de médecine, de l'académie américaine des arts et des sciences, de l'académie internationale des arts et des sciences et du conseil des relations internationales (Council on Foreign Relations). Il est diplômé de l'Université de Princeton (BA), de la faculté de médecine d'Harvard (docteur en médecine), et de la Johns Hopkins School of Hygiene and Public Health (maîtrise de médecin assistant).

Stefan Germann

Stefan Germann est né au Zimbabwe et dirige l'unité Recherche et Partenariats mondiaux pour la santé chez World Vision International basée à Genève, Suisse.

Stefan Germann a plus de 15 ans d'expérience dans le domaine du développement de la santé des enfants, de l'aide et de la défense des droits des enfants en matière de santé en Afrique, il a occupé plusieurs postes de direction dans le secteur de la santé avec différentes agences. Son travail inclut la gestion d'un grand hôpital de campagne à Matabeleland au Zimbabwe, ce qui implique la mise en place et la gestion d'une école de formation de sages-femmes. Il a également travaillé au niveau régional en Afrique de l'Est et du Sud tentant d'apporter une réponse étendue aux enfants et au problème du SIDA.

En 2005, il a rejoint l'équipe de secours d'urgence de World Vision International en tant que directeur des équipes du secteur technique intégrées mises en place en réponse au tsunami d'Asie qui impliquait des éléments de santé majeurs. Tout au long de l'année 2010, Stefan Germann a joué un rôle actif dans le processus de développement et de consultation de la Stratégie mondiale de la santé de la femme et de l'enfant mise en place par le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies. Il siège dans plusieurs conseils d'administration et comités consultatifs et est actuellement le représentant de la société civile au sein du comité consultatif du Global Heath Program de l'institut des hautes études de Genève (The Graduate Institute), focalisé sur le rôle des ONG dans la diplomatie internationale de la santé.

Il a été impliqué activement dans politique de la SMNE (santé des mères, des enfants et des nouveau-nés) durant un certain nombre d'années, en particulier tout récemment avec le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies dans le cadre de la Stratégie mondiale de la santé de la femme et de l'enfant, pour les problèmes d'imputabilité liés à l'organisation de la société civile / SMNE et a travaillé pour soutenir un responsable politique SMNE de la vision à l'union interparlementaire afin d'améliorer l'aide parlementaire pour la SMNE dans un certain nombre de pays clés.

Pour Stefan Germann, l'engagement dans la SMNE n'est pas seulement de nature professionnelle, il est conditionné par son expérience personnelle: il doit la vie de ses deux enfants et de sa femme à l'efficacité des soins obstétriques d'urgence prodigués lors de l'accouchement au Zimbabwe.

Ethel Quayle

Ethel Quayle est chargée de cours senior en psychologie clinique à la faculté de Health in Social Science de l'université d'Edinburgh et directrice de la recherche COPINE qui était basée à l'Université College Cork en Irlande jusqu'en septembre 2008. Elle est psychologue clinique et montre un intérêt tout particulier pour la violence véhiculée par la technologie à laquelle les enfants sont exposés. En tant que chercheuse, elle est responsable de méthodes de recherche qualitatives pour le programme de doctorat en psychologie clinique. En tant que praticienne, elle a travaillé avec les délinquants sexuels et avec leurs victimes et a travaillé durant les 14 dernières années dans le domaine des images à caractère d'abus sur Internet, en collaboration au niveau international avec des agences gouvernementales et non gouvernementales. Ce travail a conduit au développement d'une échelle COPINE, une version modifiée de celle utilisée pour déterminer le niveau de sévérité d'une IIOC (image d'enfant indécente).

La recherche soutenue par l'UE a permis le développement de stratégies de traitement pour les délinquants sur Internet (intégrées dans le développement du Programme de traitement des délinquants sexuels sur Internet au Royaume-Uni et de CROGA, une plateforme basée web pour un travail proactif avec les délinquants). Elle a publié de nombreux travaux dans ce domaine et est co-auteur de Pornographie infantile: Un crime sur Internet (2003), Regarder la pornographie infantile sur Internet (2005), Que des images? Travaux thérapeutiques avec les délinquants sexuels sur Internet (2006) et Comprendre et prévenir l'exploitation sexuelle des enfants (2012) ainsi que des articles professionnels et universitaires.

Marcel Tanner

Marcel Tanner a obtenu un doctorat en biologie médicale à l'Université de Bâle et un MPH à l'Université de Londres. Il est directeur de l'Institut Tropical et de Santé Publique Suisse et professeur d'épidémiologie et de parasitologie médicale à l'Université de Bâle et à l'Ecole polytechnique fédérale. Depuis 1977, sa recherche va de la recherche fondamentale en biologie cellulaire et immunologie du paludisme, de la schistosomiase, de la trypanosomiase et de la filariose à la recherche de santé publique et d'épidémiologie sur l'évaluation du risque, la vulnérabilité, l'impact sur la santé et la planification régionale de la santé. Sa recherche, son enseignement et son expertise en matière de planification de la santé sont basés sur une très grande expérience de travail en zones rurales et en zones urbaines en Afrique (principalement en Tanzanie, au Tchad, au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire) et en Asie (Chine, Thaïlande, Laos). Il fut co-investigateur et coordinateur du premier essai de vaccin africain contre le paludisme en 1992 et a participé en tant que co-investigateur à plusieurs études d'intervention majeures sur le paludisme (compléments de fer, traitement préventif intermittent) et la schistosomiase. Outre la recherche, il s'est également fortement intéressé à la création de capacités et au partenariat nord-sud comme le montre le développement de l'institut pour la santé Ifakara en Tanzanie. Il a publié de nombreux travaux dans différents domaines (> 500 publications originales). Il a notamment été et est encore conseiller dans différents domaines: recherche et contrôle des maladies transmissibles, renforcement des systèmes de santé et développement de capacités dans de nombreuses agences nationales et internationales, organismes et conseils / comités tels que l'OMS/STAC-TDR, Welcome Trust, DNDi, NITD, INCLEN-Trust et INEPTH.

Fay D. Twersky

Fay Twersky est directeur du Effective Philanthropy Group à la fondation William and Flora Hewlett Foundation. Fay Twersky a de solides connaissances en conception de programme, en développement de stratégie et en évaluation. Elle a été durant quatre ans directrice et membre de l'équipe de direction de la Bill & Melinda Gates Foundation, responsable de la conception et du développement de leur division Planification d'impact et amélioration. Elle fut l'un des membres fondateur de BTW - Informing Change, une société fournissant des conseils stratégiques aux fondations et aux organisations d'utilité publique. Avant de lancer BTW, elle a travaillé pendant neuf ans avec deux organisations de conseil, Harder+Company Community Research et le centre de recherche appliquée locale.

Fay Twersky est l'auteur de plus de 100 articles et rapports. Tout récemment, elle a contribué à la Stanford Social Innovation Review, la Chronicle of Philanthropy, l'Alliance Magazine et a été l'auteur principal de «Measurement and Evaluation in Israel's Third Sector» (Mesure et évaluation du secteur tertiaire israélien) et «A Guide to Actionable Measurement» (Guide de mesures pouvant être mises en place). Elle a également co-édité le livre «New Social Entrepreneurs: The Success, Challenge and Lessons from Nonprofit Enterprise Creation» (Les nouveaux entrepreneurs sociaux: succès, défis et leçons de la création d'entreprises à but non lucratif). Elle est titulaire de deux Bachelors en rhétorique et en études du Moyen-Orient obtenus avec les honneurs de l'Université de Californie, Berkeley, et d'un master en planification urbaine du Massachusetts Institute of Technology.