Communiqués de presse


Indicateur UBS de la consommation: l'humeur morose du commerce de détail pèse sur le climat de la consommation

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

Les détaillants ont jugé leur situation commerciale en octobre plus négative que le mois précédent, ce qui se répercute sur l'indicateur UBS de la consommation.

L'indicateur UBS de la consommation est passé en octobre de 1,56 à 1,28 point d'indice. Ce recul est dû à une estimation moins favorable de la situation des affaires dans le commerce de détail. Les bons chiffres des nouvelles immatriculations et le meilleur moral des consommateurs empêchent un recul plus net de l'indicateur UBS de la consommation.

L'indice de la situation des affaires dans le commerce de détail, établi par l'institut de recherches conjoncturelles KOF et qui est l'un des cinq sous-indicateurs composant l'indicateur UBS de la consommation, a chuté en octobre de 6 à -0,5 point d'indice. Si un optimisme prudent avait germé ces deux derniers mois chez les détaillants, ils sont en octobre une petite majorité à juger à nouveau négative leur situation commerciale. La pression sur les prix et les marges plus faibles suite à la réévaluation du franc entre 2009 et 2011 assombrissent toujours le moral des détaillants. En outre, la hausse des chiffres d'affaires réels dans le commerce de détail ces douze derniers mois semble s'être ralentie – elle n'était plus en septembre que de 1% par rapport à l'année précédente.

Les immatriculations de voitures neuves ont évolué positivement en octobre et ont augmenté de 8% par rapport au mois précédent (après correction des variations saisonnières). Le moral des consommateurs, relevé par le SECO et qui est l'un des sous-indicateurs pris en compte pour établir l'indicateur UBS de la consommation, a évolué plutôt positivement au quatrième trimestre. Par rapport au troisième trimestre, il est passé de -9 à -6 points, ce qui est légèrement au-dessus de sa moyenne historique.

Calcul de l'Indicateur UBS de la consommation
L´Indicateur UBS de la consommation indique, avec une avance d´environ trois mois par rapport aux chiffres officiels, l´évolution de la consommation des ménages en Suisse. Celle-ci est, avec une part de 60%, de loin la plus importante composante du PIB suisse. L´indicateur avancé UBS est calculé à partir de cinq éléments ayant trait à la consommation: les ventes de véhicules de tourisme neufs, l´évolution des affaires du commerce de détail, le nombre de nuitées hôtelières de touristes suisses, l´indice du climat de consommation ainsi que le chiffre d´affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d´UBS. A l´exception du climat de consommation, ces chiffres sont disponibles sur une base mensuelle.

UBS SA

Contacts

Caesar Lack, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41 44 234 44 13, caesar.lack@ubs.com

Bernd Aumann, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41-44-234 88 71, bernd.aumann@ubs.com

Publications UBS et prévisions pour la Suisse:
www.ubs.com/wmr-swiss-research

www.ubs.com