Communiqués de presse


Indicateur UBS de la consommation: légère baisse d'humeur en début d'année

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

  

L'indicateur UBS de la consommation se trouve sous pression en janvier. Le recul des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers pèse lourd.

Zurich/Bâle, 27 février 2013 – En janvier, l'indicateur UBS de la consommation a dégringolé à 1,18 point, comparé au mois précédent où il s'élevait à 1,32 (revu à la baisse contre 1,34). Cette baisse est due au recul décevant des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers. Il y a toutefois eu également des impulsions positives: La marche des affaires dans le commerce de détail et le moral des consommateurs se sont nettement améliorés.

Après l'envol des immatriculations de véhicules l'an dernier, le souffle est maintenant retombé. En janvier, on a observé un tassement des nouvelles immatriculations (21 000) de véhicules particuliers d'environ 10 pour cent comparé à l'an dernier. Les perspectives pour l'année à venir restent en demi-teinte. Pour cette année, les importateurs d'automobiles tablent sur un recul des nouvelles immatriculations de 10 pour cent, soit un total de 295 000 immatriculations. Si cet affaiblissement se concrétise durant cette année, ce ne serait pas catastrophique pour autant. Premièrement, la Suisse a enregistré en 2012 le deuxième taux record de son histoire en termes de nouvelles immatriculations de véhicules particuliers. Le recul actuel s'effectue donc à un très haut niveau. Deuxièmement, la Suisse se défend extrêmement bien par rapport au reste de l'Europe. L'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) vient juste de publier les chiffres du mois de janvier pour les nouvelles immatriculations de véhicules particuliers dans la zone euro. Celles-ci ont atteint le plus bas niveau jamais enregistré dans l'histoire.

Nous observons tout de même un développement positif de la marche des affaires du commerce de détail et du moral des consommateurs relevé par le Seco. Celui-ci montre que le moral des consommateurs suisses est au beau fixe comme il ne l'était plus depuis un an et demi. Le moral des consommateurs, qui n'est que l'un des cinq critères de l'indicateur UBS de la consommation, est désormais légèrement supérieur à sa moyenne historique.

l´Indicateur UBS de la consommation

Calcul de l´Indicateur UBS de la consommation
L´Indicateur UBS de la consommation indique, avec une avance d´environ trois mois par rapport aux chiffres officiels, l´évolution de la consommation des ménages en Suisse. Celle-ci est, avec une part de 60%, de loin la plus importante composante du PIB suisse. L´indicateur avancé UBS est calculé à partir de cinq éléments ayant trait à la consommation: les ventes de véhicules de tourisme neufs, l´évolution des affaires du commerce de détail, le nombre de nuitées hôtelières de touristes suisses, l´indice du climat de consommation ainsi que le chiffre d´affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d´UBS. A l´exception du climat de consommation, ces chiffres sont disponibles sur une base mensuelle.

UBS AG



Contacts
Caesar Lack, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41 44 234 44 13, caesar.lack@ubs.com

Bernd Aumann, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41-44-234 88 71, bernd.aumann@ubs.com


Publications UBS et prévisions pour la Suisse: www.ubs.com/wmr-swiss-research


www.ubs.com