Communiqués de presse


La consommation se reprend légèrement en septembre

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

 

En septembre, l'indicateur UBS de la consommation s'est un peu remis de sa faiblesse du mois d'août. Ce sont le commerce de détail et les nuits d'hôtel qui étaient les principaux piliers de cette reprise. Par contre, les immatriculations de nouveaux véhicules ont chuté.

Zurich/Bâle, 30 octobre 2012 – L'indicateur UBS de la consommation a légèrement augmenté au mois de septembre, passant de 1,02 à 1,07 point. Les nuitées d'hôtel de Suisses se sont stabilisées et la situation dans le commerce de détail s'est  améliorée. Par contre, les immatriculations des voitures neuves ont subi une véritable chute: -20% par rapport à l'année dernière.

Après un recul au mois d'août, la situation dans le commerce de détail a repris en septembre. Dans ce secteur, les affaires varient fortement d'un mois sur l'autre. A l'automne de l'année dernière, elles semblent avoir touché le fond et, depuis, la tendance est à nouveau à la hausse. La stabilité des cours due au taux de change plancher par rapport à l'euro pourrait en être la cause. Au cours de cette année, la baisse des prix dans le commerce de détail s'est ralentie et  les prix se sont même stabilisés dans le domaine des produits alimentaires. Auparavant, le recul des prix pesait fortement sur le secteur car il entraînait une baisse des chiffres d'affaires et donc une compression des marges.

Tandis que les nuitées d'hôtel réalisées par des Suisses se sont stabilisées, les nouvelles immatriculations de voitures de tourisme ont baissé d'un cinquième en septembre par rapport à l'année dernière. Ce ralentissement peut être partiellement dû à la hausse des stocks de juin, c'est-à-dire avant à l'introduction de l'impôt sur le CO2 au mois de juillet.

Malgré le mauvais mois de septembre, jamais autant de voitures n'ont été immatriculées en Suisse qu'en cette année 2012. Ceci conforte les attentes d'UBS qui espère que la consommation privée de l'année en cours contribuera fortement à la croissance économique en Suisse.

Calcul de l´Indicateur UBS de la consommation

Calcul de l´Indicateur UBS de la consommation
L´Indicateur UBS de la consommation indique, avec une avance d´environ trois mois par rapport aux chiffres officiels, l´évolution de la consommation des ménages en Suisse. Celle-ci est, avec une part de 60%, de loin la plus importante composante du PIB suisse. L´indicateur avancé UBS est calculé à partir de cinq éléments ayant trait à la consommation: les ventes de véhicules de tourisme neufs, l´évolution des affaires du commerce de détail, le nombre de nuitées hôtelières de touristes suisses, l´indice du climat de consommation ainsi que le chiffre d´affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d´UBS. A l´exception du climat de consommation, ces chiffres sont disponibles sur une base mensuelle.

UBS AG


Contacts

Caesar Lack, UBS CIO Wealth Management Research
Tel. +41 44 234 44 13, caesar.lack@ubs.com

Sibille Duss, UBS CIO Wealth Management Research
Tel. +41-44-235 69 54, sibille.duss@ubs.com


Publications UBS et prévisions pour la Suisse: www.ubs.com/wmr-swiss-research



www.ubs.com