Communiqués de presse


Un mois d’août affaibli

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

 

L'indicateur UBS de la consommation a nettement fléchi au mois d’août. Les nouvelles immatriculations de véhicules en constante hausse n’ont rien changé à cette tendance négative.

Zurich/Bâle, 25 septembre 2012 – En août, l’indicateur UBS de la consommation a affiché un fort recul, passant de 1,48 à 1,03 point. Seules les immatriculations de nouveaux véhicules ont progressé au mois d’août, les autres sous-indicateurs ayant régressé.

Le franc fort et la récession en Europe se sont nettement fait sentir au niveau des nuits d'hôtel. Tandis que, cet été, les nuitées des clients nationaux se situaient à 5% sous la valeur de l'année précédente, le nombre de nuitées des clients étrangers a même baissé de 7%. Les mauvaises nouvelles économiques en provenance d’Europe de ces derniers mois sont également responsables du recul de l'indice du moral des consommateurs annoncé par le Seco au 3e trimestre. Enfin, le commerce de détail a annoncé un repli de la marche des affaires pour le mois d'août. La légère augmentation des nouvelles immatriculations des véhicules de tourisme de 0,4% par rapport à l’année dernière n’a pas réussi à compenser les évolutions négatives susmentionnées, ce qui a entraîné un net recul de l'indicateur de la consommation au mois d'août.

Les nouvelles estimations du Secrétariat d'État à l'économie (Seco) montrent que la consommation privée du premier semestre a augmenté d'environ 2,5% par rapport à l'année passée, ce qui est nettement au-dessus de la valeur affichée par l'indicateur UBS de la consommation. En raison de ces mauvais chiffres de l’économie au deuxième trimestre et du ralentissement conjoncturel, UBS a revu ses prévisions à la baisse pour la croissance économique de cette année, les faisant passer de 1,3% à 1,1%. Malgré le recul actuel de l’indicateur de la consommation, la consommation privée devrait pourtant continuer à croître solidement et représenter un pilier important de la conjoncture.

Calcul de l´Indicateur UBS de la consommation

L´Indicateur UBS de la consommation indique, avec une avance d´environ trois mois par rapport aux chiffres officiels, l´évolution de la consommation des ménages en Suisse. Celle-ci est, avec une part de 60%, de loin la plus importante composante du PIB suisse. L´indicateur avancé UBS est calculé à partir de cinq éléments ayant trait à la consommation: les ventes de véhicules de tourisme neufs, l´évolution des affaires du commerce de détail, le nombre de nuitées hôtelières de touristes suisses, l´indice du climat de consommation ainsi que le chiffre d´affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d´UBS. A l´exception du climat de consommation, ces chiffres sont disponibles sur une base mensuelle.

UBS SA

Contacts

Daniel Kalt, UBS chef économiste Suisse
Tel. +41 44 234 25 60, daniel.kalt@ubs.com

Caesar Lack, UBS CIO Wealth Management Research
Tel. +41 44 234 44 13, caesar.lack@ubs.com

Publications UBS et prévisions pour la Suisse: www.ubs.com/wmr-swiss-research 

www.ubs.com