Communiqués de presse


Consommation stable grâce au commerce de détail

Zurich/Basel | | Media Releases Switzerland

L'indicateur UBS de la consommation a légèrement fléchi en juillet. L'amélioration enregistrée dans le commerce de détail a compensé en partie le recul des nouvelles immatriculations de véhicules.

Zurich/Bâle, 28 août 2012 – L'indicateur UBS de la consommation a légèrement fléchi en juillet, passant de 1,59 à 1,55 point. Après le record du mois précédent, les immatriculations de nouveaux véhicules sont en nette régression, comme il fallait s'y attendre. L'embellie dans le commerce de détail a toutefois empêché un recul plus marqué de l'indicateur.

La taxe sur le CO2 ayant été introduite le 1er juillet, de nombreuses voitures en stock ont été immatriculées le mois précédent, en juin, ce qui avait eu pour effet une montée en flèche de l'indicateur de la consommation. Les nouvelles immatriculations ont ensuite fortement régressé en juillet, entraînant un recul de l'indicateur UBS en juillet. Les chiffres médiocres des nuitées de résidents helvétiques ont aussi pesé sur l'indicateur de la consommation. Une nette amélioration de la situation dans le commerce de détail a toutefois empêché un recul encore plus marqué.

A 1,55 point, l'indicateur de la consommation se situe pratiquement dans sa moyenne à long terme. Ce niveau recouvre toutefois des évolutions variées. Malgré leur recul en juillet, les nouvelles immatriculations de véhicules devraient atteindre cette année un niveau record. La marche des affaires dans le commerce de détail et le moral des consommateurs, compilés par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), sont en revanche inférieurs à leur moyenne à long terme. Le commerce de détail souffre de la force du franc. Cette vigueur favorise le tourisme d'achat et oblige les commerçants à baisser leurs prix, ce qui entraîne un recul de leur chiffre d'affaires et réduit les marges bénéficiaires après déduction des coûts fixes. Suite à la stabilisation dans le domaine des taux de change, UBS pense que la marche des affaires dans le commerce de détail va continuer à s'améliorer ces prochains mois. UBS prévoit toujours une croissance économique solide pour 2012, soutenue principalement par la consommation.

Calcul de l´Indicateur UBS de la consommation

L´Indicateur UBS de la consommation indique, avec une avance d´environ trois mois par rapport aux chiffres officiels, l´évolution de la consommation des ménages en Suisse. Celle-ci est, avec une part de 60%, de loin la plus importante composante du PIB suisse. L´indicateur avancé UBS est calculé à partir de cinq éléments ayant trait à la consommation: les ventes de véhicules de tourisme neufs, l´évolution des affaires du commerce de détail, le nombre de nuitées hôtelières de touristes suisses, l´indice du climat de consommation ainsi que le chiffre d´affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d´UBS. A l´exception du climat de consommation, ces chiffres sont disponibles sur une base mensuelle.

UBS AG

Contacts
Daniel Kalt, UBS chef économiste Suisse
Tél. +41 44 234 25 60, daniel.kalt@ubs.com

Caesar Lack, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41 44 234 44 13, caesar.lack@ubs.com

Sibille Duss, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41-44-235 69 54, sibille.duss@ubs.com

Publications UBS et prévisions pour la Suisse: www.ubs.com/wmr-swiss-research

www.ubs.com