Communiqués de presse


Nominations aux plus hauts postes de direction d’UBS

Zurich/Bâle | | Price Sensitive Information

 

Sergio P. Ermotti nommé CEO du Groupe UBS.
Axel Weber va succéder à Kaspar Villiger au poste de président du Conseil d’administration en 2012.


Zurich/Bâle, 15 novembre 2011 - Le Conseil d’administration d’UBS a nommé, avec effet immédiat, Sergio P. Ermotti CEO du Groupe, fonction qu’il occupait par intérim depuis le 24 septembre 2011. La décision du Conseil d’administration de confier la responsabilité de CEO du Groupe à Sergio P. Ermotti a été prise à l’issue d’un processus d’évaluation approfondi.

Le président du Conseil d’administration Kaspar Villiger a décidé d’accélérer le changement de direction à la tête d’UBS et de ne pas se présenter à sa propre succession lors de l’Assemblée générale (AG) du 3 mai 2012. Après son élection au sein du Conseil d’administration lors de la prochaine AG, Axel Weber, qui devait être nommé vice-président du Conseil, doit prendre la succession de Kaspar Villiger en tant que président du Conseil d’administration.

Le Conseil d’administration et le Directoire d’UBS ont par ailleurs finalisé les plans relatifs au nouveau positionnement de la banque et le Conseil d’administration a fixé la stratégie d’UBS. Les détails relatifs à cette dernière seront présentés lors de l’UBS Investor Day qui se tiendra le 17 novembre 2011 à New York. Le Conseil d’administration a chargé Sergio P. Ermotti et son équipe de direction de mettre en œuvre la nouvelle stratégie de façon conséquente et avec le plus grand soin.

Kaspar Villiger a déclaré: « J’adresse mes remerciement à mes collègues du Conseil d’administration, au senior management ainsi qu’à tous les collaborateurs d’UBS. Je suis fier de ce que nous avons réalisé durant cette période particulièrement éprouvante de l’histoire de notre entreprise. Je me réjouis de pouvoir annoncer aujourd’hui que deux professionnels très compétents, expérimentés, et dont les profils sont complémentaires, reprennent les rênes de la banque. Maintenant que nous avons stabilisé UBS, que nous avons fait d’elle l’un des établissements bancaires les mieux capitalisés du monde et que nous avons défini la stratégie à suivre pour les prochaines années, le moment m’a semblé bien choisi pour accélérer le changement de génération à la tête d’UBS. Les nominations d’Axel Weber au poste de président du Conseil d’administration et de Sergio P. Ermotti à celui de CEO du Groupe confèrent à UBS la stabilité dont elle a besoin et clarifient la situation. Ces nominations permettront à UBS de surmonter les nombreux changements économiques et réglementaires auxquels la banque est actuellement confrontée et d’assurer sa réussite à long terme, et ce, au bénéfice des clients, des actionnaires et des collaborateurs. »

Sergio P. Ermotti, CEO du Groupe UBS, a déclaré : « Je remercie le Conseil d’administration de sa confiance. Avec l’aide de notre équipe de direction et de nos collaborateurs, je vais mettre en application notre nouvelle stratégie, qui repose sur nos atouts. Elle se concentre sur nos activités de gestion de fortune leader sur le marché et sur notre position de principale banque universelle de Suisse.

Notre Investment Bank – plus ciblée, moins complexe et moins gourmande en capital – tout comme notre Asset Management constituent également des éléments centraux de l’élargissement de notre position sur le marché de la gestion de fortune. Si nous voulons répondre de façon crédible aux exigences de nos plus importants clients du Wealth Management, chacune de nos unités d’affaires doit être en mesure de répondre aux exigences de ses clients souverains, institutionnels ou d’entreprises. A cet égard, notre base de capital, qui fait référence au niveau sectoriel, nous confère un avantage concurrentiel appréciable, particulièrement dans une phase éprouvante comme celle que nous traversons. »

UBS SA

Contacts

Suisse: +41-44-234 85 00
Royaume-Uni: +44-207-567 47 14
Continent américain: +1-212-882 58 57
Asie Pacifique: +852-297-1 82 00

www.ubs.com

Cautionary Statement Regarding Forward-Looking Statements
This release contains statements that constitute “forward-looking statements”, including statements relating to UBS’s financial performance and statements relating to the anticipated effect of strategic initiatives on UBS’s business and future development. Factors that could cause actual developments and results to differ materially from UBS’s expectations include, but are not limited to: whether UBS will be successful in effecting organizational changes and implementing strategic plans, and whether those changes and plans will have the effects intended; developments in the markets in which UBS operates or to which it is exposed; changes in the availability of capital and funding; UBS's ability to retain earnings and manage its risk-weighted assets in order to meet its strategic objectives and comply with Swiss capital requirements without adversely affecting its business; changes in financial regulation in Switzerland, the United States, the United Kingdom and other major financial centers; possible constraints that regulatory authorities may impose directly or indirectly on UBS’s business activities, whether as a consequence of the recently announced unauthorized trading or for other reasons; changes in UBS’s competitive position, including whether differences in regulatory requirements applicable to UBS will adversely affect its ability to compete in certain lines of business; the liability to which UBS may be exposed due to litigation, contractual claims and regulatory investigations; the effects on UBS’s cross-border banking business of tax treaties recently concluded by Switzerland or to be concluded in the future; UBS’s ability to retain and attract the employees necessary to generate revenues and to manage, support and control its businesses; limitations on the effectiveness of UBS’s internal processes for risk management, risk control, measurement and modeling; whether UBS will be successful in keeping pace with competitors in updating its technology, particularly in trading businesses; and the occurrence of operational failures, such as fraud, unauthorized trading and systems failures. Our business and financial performance could be affected by other factors identified in our past and future filings and reports, including those filed with the SEC. More detailed information about those factors is set forth in documents furnished by UBS and filings made by UBS with the SEC, including UBS’s Annual Report on Form 20-F for the year ended 31 December 2010. UBS is not under any obligation to (and expressly disclaims any obligation to) update or alter its forward-looking statements, whether as a result of new information, future events, or otherwise.