Communiqués de presse


UBS devrait annoncer un léger bénéfice net pour le Groupe ainsi qu’un afflux net d’argent frais provenant de ses activités de gestion de fortune pour le troisième trimestre 2011

Zurich / Bâle | | Price Sensitive Information

 

  • Le bénéfice net attribuable aux actionnaires d’UBS pour le troisième trimestre 2011 comprend une perte de 2,3 milliards d’USD résultant des opérations de négoce non autorisées qui avaient été signalées en septembre 2011

  • L'afflux net d'argent frais provenant des activités de gestion de fortune d'UBS devrait être comparable à celui du deuxième trimestre 2011

  • La base de fonds propre BRI de catégorie 1 devrait rester largement en ligne avec celle à la fin du trimestre dernier

Zurich/Bâle, 4 octobre 2011 - UBS devrait annoncer un léger bénéfice net attribuable aux actionnaires pour le troisième trimestre 2011. Ce résultat comprend la perte de 2,3 milliards d'USD découlant des opérations de négoce non autorisées précédemment signalées et environ 0,4 milliard de CHF de charges de restructuration associées au programme de réduction des coûts de la société. Par ailleurs, le résultat a bénéficié de gains sur propre crédit portant sur des engagements financiers évalués à leur juste valeur d'environ 1,5 milliard de CHF, essentiellement attribuables au creusement des écarts de crédit d’UBS durant le troisième trimestre. De plus, UBS annoncera une plus-value sur la vente de placements de trésorerie qui a permis de dégager près de 0,7 milliard de CHF au sein de Wealth Management & Swiss Bank. A l’heure actuelle, les charges d’impôts du Groupe sur ce trimestre devraient être presque nulles.

UBS devrait enregistrer un afflux net d’argent frais provenant de ses activités de gestion de fortune à des niveaux comparables à ceux du trimestre précédent. Global Asset Management annoncera, de son côté, de légères sorties nettes d’argent frais.

La position de fonds propres d’UBS demeure solide, sa base à la fin du troisième trimestre devant être similaire à celle du trimestre précédent malgré la perte associée aux opérations de négoce non autorisées. Le ratio BRI de catégorie 1 devrait diminuer légèrement par rapport au deuxième trimestre en raison de l'impact des opérations de négoce non autorisées sur les actifs pondérés en fonction du risque. Le programme de réduction des coûts qui a été annoncé précédemment et qui vise à aligner la base de coûts d’UBS avec l’évolution des conditions du marché, est en bonne voie. La majorité des collaborateurs concernés ont été avisés et les réductions se poursuivront en 2012. UBS continuera d’investir dans les régions de croissance, notamment la zone Asie-Pacifique, les Amériques et les marchés émergents, ainsi que dans les activités de gestion de fortune à l’échelle internationale.

Cette mise à jour repose sur les estimations préliminaires réalisées à un stade précoce de la procédure de clôture des comptes pour le troisième trimestre. Aucune nouvelle mise à jour n’est attendue avant le 25 octobre 2011 quand UBS annoncera ses résultats du troisième trimestre.

UBS SA

Contacts
Suisse: +41-44-234-85 00
Royaume-Uni: +44-207-567 47 14
Continent américain: +1-212-882 58 57
Asie Pacifique: +852-297-1 82 00

www.ubs.com

Cautionary Statement Regarding Forward-Looking Statements
This release contains statements that constitute “forward-looking statements”, including statements relating to UBS’s financial performance and statements relating to the anticipated effect of strategic initiatives on UBS’s business and future development. Factors that could cause actual developments and results to differ materially from UBS’s expectations include, but are not limited to: whether UBS will be successful in effecting organizational changes and implementing strategic plans, and whether those changes and plans will have the effects intended; developments in the markets in which UBS operates or to which it is exposed; changes in the availability of capital and funding; UBS's ability to retain earnings and manage its risk-weighted assets in order to meet its strategic objectives and comply with Swiss capital requirements without adversely affecting its business; changes in financial regulation in Switzerland, the United States, the United Kingdom and other major financial centers; possible constraints that regulatory authorities may impose directly or indirectly on UBS’s business activities, whether as a consequence of the recently announced unauthorized trading or for other reasons; changes in UBS’s competitive position, including whether differences in regulatory requirements applicable to UBS will adversely affect its ability to compete in certain lines of business; the liability to which UBS may be exposed due to litigation, contractual claims and regulatory investigations; the effects on UBS’s cross-border banking business of tax treaties recently concluded by Switzerland or to be concluded in the future; UBS’s ability to retain and attract the employees necessary to generate revenues and to manage, support and control its businesses; limitations on the effectiveness of UBS’s internal processes for risk management, risk control, measurement and modeling; whether UBS will be successful in keeping pace with competitors in updating its technology, particularly in trading businesses; and the occurrence of operational failures, such as fraud, unauthorized trading and systems failures. Our business and financial performance could be affected by other factors identified in our past and future filings and reports, including those filed with the SEC. More detailed information about those factors is set forth in documents furnished by UBS and filings made by UBS with the SEC, including UBS’s Annual Report on Form 20-F for the year ended 31 December 2010. UBS is not under any obligation to (and expressly disclaims any obligation to) update or alter its forward-looking statements, whether as a result of new information, future events, or otherwise.


Other language