Communiqués de presse


Sondage UBS sur les salaires: augmentation de 1,6% des salaires nominaux en 2011

Zurich / Bâle | | Media Releases Switzerland

Selon la dernière enquête UBS, les salaires nominaux devraient nettement augmenter en 2011. On s'attend à une hausse des salaires de base de 1,6% lors des négociations salariales de cette année.

L'an prochain, les salaires nominaux devraient augmenter de 1,6%. Pour 2011, UBS prévoit une inflation à 0,9%. Les salaires réels augmenteront donc de 0,7% l'an prochain. La rétrospective sur 2010 présente aussi une modeste augmentation des salaires réels: l'inflation moyenne annuelle sera de 0,7% cette année, conformément aux prévisions d'UBS. Les entreprises interrogées ont indiqué avoir augmenté les salaires nominaux de 1,1% en 2010. Les salariés suisses devraient donc profiter dès cette année d'une hausse de leur salaire réel de 0,4%.

Besoin de rattrapage après la crise
Plusieurs secteurs d'activité accordent des augmentations moyennes de salaire nominal de 2% en 2011. L'industrie des équipements électriques et des métaux, les services informatiques et de télécommunication, l'automobile ainsi que les secteurs de la santé et des services sociaux sont les mieux placés en la matière. A l'autre extrémité de l'échelle, on trouve le secteur public, le tourisme, les biens de consommation non alimentaires, les industries horlogère et textile avec des augmentations moyennes de 1%.

L'année précédente, du fait de la crise, les augmentations salariales étaient basses ou même absentes en quelques cas. Après le surprenant essor de l'économie suisse en 2010, le besoin de rattrapage est perceptible dans plusieurs secteurs. Dans l'industrie des métaux et des équipements électriques, de même que dans le bâtiment, les hausses de salaire sont nettement plus fortes que l'an dernier.

Bien que l'évolution des taux de change génère des incertitudes dans les secteurs d'exportation, les entreprises envisagent l'avenir avec optimisme et comptent sur une relance économique modérée pour l'année prochaine. USB prévoit en 2011 une croissance du produit intérieur brut de 2,3%.

Les participants à l'enquête s'attendent à ce que le taux de chômage continue de diminuer. UBS partage également ce point de vue et s'attend pour 2011 à un recul du taux de chômage qui devrait baisser à 3,4% en milieu d'année après 3,9% en cours d'année.

Au vu de l'évolution du marché du travail, la libre circulation des personnes avec l'UE demeure un pilier essentiel de la croissance économique suisse: plus de 60% des entreprises interrogées déclarent avoir profité ces trois dernières années de la libre circulation des personnes pour le recrutement de leur personnel. La première catégorie concernée par le recours aux possibilités étendues de recrutement est celle du personnel hautement qualifié, même si la proportion de personnel hautement qualifié a diminué par rapport au niveau de 2007. 70% des entreprises ont mentionné le manque de personnel qualifié pour justifier le recrutement de collaborateurs européens; les considérations de coûts, de connaissances linguistiques et de motivation ne sont évoquées que rarement.

UBS procède à une enquête annuelle sur les salaires depuis 1989. 315 entreprises, associations patronales et salariales de 22 secteurs d'activité différents ont pris part à la dernière édition de l'enquête qui s'est déroulée du 17 septembre au 18 octobre 2010. Ces secteurs d'activité représentent plus des deux tiers de la population active de Suisse. Entre 1989 et 2009, les écarts constatés entre les hausses de salaire estimées par le biais de l'enquête et l'évolution moyenne (indice des salaires nominaux et convention collective) officiellement annoncée par l'Office fédéral de la statistique (OFS) étaient en moyenne de 0,31 points de pourcentage.

Les résultats détaillés de l'enquête UBS sur les salaires 2011 sont consultables sur Internet sous le lien suivant: www.ubs.com/wmr-swiss-research.

Tableau: Evolution des salaires nominaux dans les secteurs de l'économie suisse en % selon l'enquête UBS sur les salaires 2011

Développement des salaires 2010

Développement attendu des salaires 2011

Textiles

0.5%

1.0%

Horlogerie

0.7%

1.0%

Produits non alimentaires

0.9%

1.0%

Tourisme, y compris culture, sport et formation

1.0%

1.0%

Secteur public

1.0%

1.0%

Alimentation

1.0%

1.1%

Médias

1.0%

1.1%

Matiériaux et matériaux de construction

1.0%

1.5%

Machines

1.0%

1.5%

Commerce de gros

1.0%

1.5%

Banques et assurances

1.5%

1.5%

Commerce de détail

1.5%

1.5%

Energie, approvisionnement et élimination

1.0%

1.6%

Chimie et industrie pharmaceutique

1.1%

1.7%

Industrie du bâtiment et architecture

1.0%

1.8%

Logistique

1.3%

1.8%

Services aux entreprises

1.7%

1.8%

Métallurgie

0.1%

2.0%

Equipements électriques

0.7%

2.0%

Industrie automobile

1.3%

2.0%

Services informatiques et télécommunications

1.3%

2.0%

Santé et activités sociales

1.5%

2.0%

Suisse

1.1%

1.6%

Contacts:

Daniel Kalt, économiste en chef pour la Suisse
Tél. +41-44-234 25 60

Carla Duss, Research Suisse
Tél. +41-44-234 21 19

Cäsar Lack, Research Suisse
Tél. +41-44-234 44 13