Communiqués de presse


PME suisses: chiffre d�affaires en hausse par rapport à l'exercice précédent

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

Les petites et moyennes entreprises (PME) suisses affichent un chiffre d’affaires en hausse sur un an. Les perspectives pour le troisième trimestre ne présagent toutefois pas une accélération de la croissance. Les prévisions pour le marché de l'apprentissage sont en revanche très réjouissantes. C’est ce que révèle la dernière enquête trimestrielle réalisée en mai et juin par UBS en collaboration avec l’Union suisse des arts et métiers.

Le revirement de l'évolution des ventes des PME industrielles et tertiaires avait eu lieu dès le premier trimestre. Le chiffre d'affaires a encore progressé au deuxième trimestre par rapport à l'exercice précédent. En revanche, les chiffres d'affaires stagnent dans l'industrie du bâtiment et le commerce de détail et sont même en baisse dans le tourisme. En outre, en comparaison annuelle, les PME affichent des résultats plus solides que les grandes entreprises. Ces dernières ont seulement pu stabiliser leurs chiffres de ventes.

Les PME offrent un plus grand nombre de places d'apprentissage
L'offre de places d'apprentissage va probablement augmenter lors de la prochaine année d'apprentissage, tant dans les PME que dans les grandes entreprises. La part des PME qui prévoient de créer des nouvelles places d'apprentissage est néanmoins supérieure à celle des grandes entreprises. Les petites entreprises proposent en moyenne trois places d'apprentissage, les entreprises moyennes six et les grandes entreprises vingt-cinq.

Croissance des PME industrielles
La reprise se maintient dans l'industrie. Les résultats du sondage relatifs au bénéfice, au chiffre d'affaires global et aux effectifs sont en amélioration depuis le début de l'année. Le climat des affaires – déterminé à partir des résultats de l'enquête sur la production, les commandes enregistrées et le chiffre d'affaires – est en nette amélioration au deuxième trimestre. Au troisième trimestre aussi, les PME tablent sur une embellie. Alors que les PME et les grandes entreprises émettent des estimations similaires pour l'évolution de leurs chiffres d'affaires, les PME se montrent plus prudentes dans leurs estimations de bénéfices.

La tendance haussière dans le tertiaire persiste
Les bénéfices et le flux de trésorerie des PME du secteur tertiaire s'étaient déjà stabilisés au premier trimestre et le chiffre d'affaires a légèrement progressé. Au deuxième trimestre, les bénéfices et le chiffre d'affaires ont augmenté en comparaison annuelle. L'emploi et les prix de ventes sont restés stables. Les PME prévoient une hausse de leurs effectifs au troisième trimestre alors que les grandes entreprises envisagent de nouvelles suppressions de personnel malgré des estimations de bénéfices en hausse et des prévisions de chiffre d'affaires comparables.

Nouvelle chute des bénéfices dans le tourisme
Après un ralentissement de l'érosion des bénéfices au premier trimestre, les PME du tourisme annoncent une nouvelle chute de leurs bénéfices et flux de trésorerie au deuxième trimestre. Les chiffres d'affaires du secteur sont toujours en recul. Les résultats du sondage sont tout aussi décevants chez les grandes entreprises que chez les PME, exception faite des effectifs qui sont stables. Les PME escomptent une stabilisation des chiffres d'affaires à prix de vente et effectifs égaux au prochain trimestre.

Le commerce de détail se maintient au niveau de 2009
Dans le commerce de détail, l'évolution du chiffre d'affaires et de l'emploi a été comparable à celle du deuxième trimestre 2009. Les réponses données à l'enquête indiquent une nouvelle baisse des prix et les PME du secteur n'attendent pas de nette amélioration à ce niveau au trimestre prochain. A noter cependant que la pression sur les prix touche davantage les grandes entreprises que les PME. Les premières continuent à supprimer des postes alors que les PME conservent des effectifs stables depuis le premier trimestre. Toutes tailles confondues, les entreprises prévoient une légère hausse de leur chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Chiffres d'affaires stables dans le bâtiment
La tendance à la baisse des prix dans la construction s'est poursuivie au même rythme au deuxième trimestre. Les bénéfices sont à nouveau en recul par rapport à l'exercice précédent. En revanche, les chiffres d'affaires sont stables et les PME ont même embauché du personnel. Les entreprises n'anticipent pas de grande évolution de leurs activités au prochain trimestre.

Le trimestre en cours indique que la reprise d'après crise se poursuit au sein des PME. Les prévisions demeurent néanmoins prudentes pour le trimestre à venir. C'est ce qu'ont révélé les résultats du dernier sondage qu'UBS réalise chaque trimestre en collaboration avec l'Union suisse des arts et métiers (usam), dans le cadre du baromètre UBS des PME. Près de 450 PME et 180 grandes entreprises ont participé à ce sondage entre mi-mai et mi-juin 2010.

Explications sur la méthode utilisée pour le baromètre UBS des PME

Le baromètre UBS des PME repose sur les résultats de l'enquête menée depuis 1975 auprès de l'industrie et qui, depuis le 3e trimestre 2006, s'étend aussi aux sociétés de service. Quelques 1300 entreprises (1000 PME et 300 grandes entreprises) constituant un échantillon représentatif de l'économie suisse sont consultées chaque trimestre. Sont classifiées comme PME les entreprises employant moins de 250 personnes. L'analyse est réalisée à l'aide d'un «indice de diffusion»: le résultat correspond à la moyenne pondérée de la part des entreprises qui annoncent une tendance très positive, positive, négative ou très négative. Par conséquent, il n'indique pas les variations sous forme de pourcentage.

Le climat des affaires est calculé uniquement pour l'industrie à partir des résultats du sondage sur la production, le chiffre d'affaires et les commandes enregistrées. Depuis le premier trimestre 2009, des données sont également recueillies sur les flux de trésorerie et les groupes sectoriels.

Remarques: Les tendances pour le trimestre passé sont des résultats effectifs extrapolés (colonnes grises), les tendances pour le trimestre en cours correspondent aux attentes des entreprises (colonnes hachurées). Nous examinons la variation par rapport au même trimestre de l'année précédente. L'analyse des données collectées se fait au moyen d'un indice de diffusion. Les résultats peuvent prendre une valeur comprise entre -100 et +100, des résultats aux alentours de zéro [-5;5] signalant une stagnation, des valeurs de -50 (+50) une détérioration (amélioration) et des valeurs inférieures à -50 (supérieures à +50) une forte dégradation (amélioration) de la situation. Ces chiffres ne représentent pas la variation en pourcentage de la variable correspondante.

Contacts:

UBS AG

Carla Duss, WMR Economic Research Switzerland
Tel. +41-44-234 21 19

Caesar Lack, Head Economic Research Switzerland
Tel. +41-44-234 44 13

www.ubs.com/kmu


Union suisse des arts et métiers (usam)

Dr. Rudolf Horber, Chef économiste
Tel. +41-31-380 14 34, +41-78-813 65 85

Hans-Ulrich Bigler, Directeur usam
Tel. +41-79-285 47 09

www.sgv-usam.ch

L'Union suisse des arts et métiers (usam) est l'organisation faîtière des petites et moyennes entreprises (PME). Elle a été fondée en 1879 et est aujourd'hui la plus grande organisation économique du pays. L'usam s'engage en faveur des intérêts des quelque 300'000 PME suisses, qui pour la plupart sont regroupées dans ses quelque 255 organisations de branche et associations professionnelles ainsi que dans ses unions cantonales interprofessionnelles des arts et métiers.