Communiqués de presse


PME suisses: stabilisation au niveau de l'exercice précédent

Zurich / Bâle | | Media Releases Switzerland

Selon la dernière enquête UBS, datée du mois de mars, les petites et moyennes entreprises suisses ont réussi à stabiliser au premier trimestre les chiffres d'affaires totaux au niveau de l'exercice précédent. Les participants au sondage tablent sur une légère croissance au deuxième trimestre. Comme prévu les prix de vente sont restés sous pression au premier trimestre et les bénéfices ont enregistré un léger recul. Les petites et moyennes entreprises ont supprimé quelques emplois. Bien que les participants à l'enquête tablent au second trimestre également sur des prix de vente en baisse, ils pensent qu’ils vont pouvoir maintenir les bénéfices et l'emploi au niveau de l'année précédente.

Une amélioration de la situation des affaires se dessine pour les petites et moyennes entreprises (PME) en Suisse. Si les chiffres des bénéfices et de l'emploi enregistraient encore un léger recul au premier trimestre, ils devraient se stabiliser au niveau de l'année précédente au second trimestre. Les chiffres d'affaires totaux étaient déjà stables au premier trimestre et les participants à l'enquête tablent même sur une légère croissance du chiffre d'affaires au second trimestre. Alors que les PME dans le secteur de l'industrie, des services et dans le commerce de détail tablent au second trimestre sur une croissance du chiffre d'affaires et que l'on part d'une stabilisation au niveau de l'exercice précédent pour le secteur de la construction, les PME de la branche du tourisme continuent à craindre un recul de leur chiffre d'affaires. Les données présentes se fondent sur l'enquête UBS du mois de mars 2010 à laquelle environ 470 PME et 150 grandes entreprises ont participé.

Revirement de situation spectaculaire dans l'industrie
Les chiffres d'affaires des PME du secteur industriel suisse ont connu une forte baisse lors de la récession. Un revirement de situation se dessine néanmoins: les PME ont su stopper le recul du chiffre d'affaires au premier trimestre et tablent au second trimestre sur une forte augmentation des chiffres d'affaires totaux. La suppression des emplois continue certes, mais plus modérément et les prix de vente restent légèrement sous pression. Le bénéfice et le cash-flow en revanche se sont stabilisés dès le premier trimestre au niveau de l'exercice précédent et les participants à l'enquête espèrent une légère augmentation au second trimestre.

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, fondé sur les résultats du sondage relatifs à la production, au chiffre d'affaires et à la réception de commandes, s'est amélioré de près de 30 points d'indice pour les PME au premier trimestre. L'indice correspondant pour les grandes entreprises du secteur de l'industrie a augmenté encore bien davantage. Aussi bien les PME que les grandes entreprises tablent sur une poursuite de l'amélioration du climat des affaires au second trimestre.

Secteur de la construction: une stabilisation du chiffre d'affaires en vue
Conformément aux attentes des participants au dernier sondage, l'environnement des affaires s'est avéré plus difficile pour le secteur de la construction suisse au premier trimestre: le chiffre d'affaires global a diminué par rapport à l'exercice précédent, le bénéfice s'est effondré et la pression des prix a de nouveau augmenté. Les entrées de commandes ont baissé, davantage dans les travaux routiers que dans le bâtiment. Cependant l'effectif du personnel est resté stable. Les perspectives du second trimestre sont plus positives: la pression sur les prix et le bénéfice devrait baisser légèrement et les participants au sondage tablent sur une stabilisation des chiffres d'affaires totaux au niveau de l'année précédente.

Les prestataires de services rompent la tendance à la baisse
Les PME du secteur des services ont réussi à rompre la tendance au premier trimestre. Les PME ont en effet stabilisé l'emploi, le bénéfice et les prix au niveau de l'exercice précédent. Les chiffres d'affaires ont légèrement augmenté. Une nouvelle amélioration de la situation est attendue au second trimestre car les chiffres d'affaires devraient connaître encore davantage d'élan entraînant une légère croissance du bénéfice.

Légère amélioration dans la branche du tourisme, mais pas encore de retournement de tendance en vue
La branche du tourisme suisse souffre plus longtemps de la récession que les autres branches. Les participants au sondage, aussi bien les PME que les grandes entreprises, ont enregistré au premier trimestre encore des chiffres d'affaires et des bénéfices en baisse. Le nombre de clients était toujours en recul pour les PME: alors qu'au dernier trimestre la demande en prestations touristiques des clients suisses était similaire à celle de l'année dernière, l'activité avec les clients étrangers continue de souffrir. Toujours pas de changement de tendance en vue dans le tourisme. Les PME ne comptent au second trimestre ni sur une croissance du chiffre d'affaires, ni sur une croissance du bénéfice et elles s'attendent à une évolution du nombre de clients plus négative qu'au premier trimestre.

Une lente reprise des bénéfices des PME dans le commerce de détail
Alors que les grandes entreprises du commerce de détail ont annoncé à nouveau des bénéfices stables au premier trimestre, les PME ont continué à souffrir d'un recul supplémentaire des bénéfices. Cependant l'évolution du chiffre d'affaires des PME se déroule un peu mieux que celle des grandes entreprises. Au second trimestre, les PME tablent sur une légère croissance du chiffre d'affaires dans le commerce de détail avec une poursuite du fléchissement du bénéfice et de faibles suppressions d‘emplois comparativement aux grands commerces de détail.

Aucun changement quand à l'accès au crédit
Selon l'enquête, les PME n'ont pas constaté ces douze derniers mois un accès plus difficile au crédit. La même question posée auprès des grandes entreprises mène à un résultat identique pour le sondage.

Explications sur la méthode utilisée pour le baromètre UBS des PME

Le baromètre UBS des PME repose sur les résultats de l'enquête menée depuis 1975 auprès de l'industrie et qui, depuis le 3e trimestre 2006, s'étend aussi aux sociétés de service. Quelques 1300 entreprises (1000 PME et 300 grandes entreprises) constituant un échantillon représentatif de l'économie suisse sont consultées chaque trimestre. Sont classifiées comme PME les entreprises employant moins de 250 personnes. L'analyse est réalisée à l'aide d'un «indice de diffusion»: le résultat correspond à la moyenne pondérée de la part des entreprises qui annoncent une tendance très positive, positive, négative ou très négative. Par conséquent, il n'indique pas les variations sous forme de pourcentage.

Le climat des affaires est calculé uniquement pour l'industrie à partir des résultats du sondage sur la production, le chiffre d'affaires et les commandes enregistrées. Depuis le premier trimestre 2009, des données sont également recueillies sur les flux de trésorerie et les groupes sectoriels.

Remarques: Les tendances pour le trimestre passé sont des résultats effectifs extrapolés (colonnes grises), les tendances pour le trimestre en cours correspondent aux attentes des entreprises (colonnes hachurées). Nous examinons la variation par rapport au même trimestre de l'année précédente. L'analyse des données collectées se fait au moyen d'un indice de diffusion. Les résultats peuvent prendre une valeur comprise entre -100 et +100, des résultats aux alentours de zéro [-5;5] signalant une stagnation, des valeurs de -50 (+50) une détérioration (amélioration) et des valeurs inférieures à -50 (supérieures à +50) une forte dégradation (amélioration) de la situation. Ces chiffres ne représentent pas la variation en pourcentage de la variable correspondante.

Contacts:

UBS SA
Carla Duss, WMR Economic Research Switzerland
Tél. +41-44-234 21 19

Caesar Lack, Head Economic Research Switzerland
Tél. +41-44-234 44 13
www.ubs.com/kmu

Union suisse des arts et métiers (usam)
Dr. Rudolf Horber, Chef économiste
Tél. +41-31-380 14 34
+41-78-813 65 85

Hans-Ulrich Bigler, Directeur usam
Tél. +41-79-285 47 09
www.sgv-usam.ch

L'Union suisse des arts et métiers (usam) est l'organisation faîtière des petites et moyennes entreprises (PME). Elle a été fondée en 1879 et est aujourd'hui la plus grande organisation économique du pays. L'usam s'engage en faveur des intérêts des quelque 300'000 PME suisses, qui pour la plupart sont regroupées dans ses quelque 250 organisations de branche et associations professionnelles ainsi que dans ses unions cantonales interprofessionnelles des arts et métiers.