Communiqués de presse


UBS outlook Suisse, 2e trimestre 2010 - L'immigration, remède à la faible croissance

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

Depuis 2004, la croissance de la Suisse dépasse d’environ un pour cent celle de la zone euro. Pour les économistes d’UBS Wealth Management Research (WMR), l’une des raisons en est l’immigration en provenance de l’UE.

Avec l'entrée en vigueur de la libre circulation illimitée des personnes entre la Suisse et les 15 premiers Etats de l'UE en 2007, de plus en plus de travailleurs bien qualifiés originaires de l'UE se sont installés en Suisse. Une croissance démographique de 1% s'accompagnant d'une croissance supplémentaire de 1,3% de la consommation, l'immigration durable en provenance de l'UE a des effets positifs sur la dynamique de croissance de la Suisse. C'est la conclusion à laquelle parvient WMR dans son rapport publié dans le dernier numéro d'«UBS outlook Suisse». Pour les années à venir, WMR s'attend à une immigration constante en provenance de l'UE. «Nous ne voyons aucune raison susceptible d'entraîner un recul important de l'immigration au cours des prochaines années», écrit WMR.

La reprise dans la chimie est bien avancée
Les derniers résultats de l'enquête de WMR publiés dans «UBS outlook Suisse» et l'indicateur conjoncturel UBS montrent que la reprise conjoncturelle se poursuit dans la plupart des secteurs industriels. Cette reprise est particulièrement marquée dans la chimie. L'industrie horlogère nous surprend avec un grand bond en avant des entrées de commandes. Dans le secteur des services, aux dires des entreprises interrogées, le redressement semble moins marqué. Avec des effectifs stables, les entreprises espèrent pouvoir augmenter un peu leur chiffre d'affaires au deuxième trimestre.

Les économistes d'UBS prévoient pour l'année en cours une croissance économique de 2,5%. Compte tenu de la force du franc et de la hausse des taux, la croissance devrait être de 2,1% l'année prochaine.

Forte croissance aux Etats-Unis et en Chine
Un coup d'œil sur l'étranger montre que l'économie américaine enregistre une croissance rapide et que le redressement pourrait bien prendre la forme d'un V. UBS prévoit pour 2010 une croissance de 3%. En revanche, la zone euro a presque stagné au quatrième trimestre 2009. Les prévisions pour 2010 font état d'une croissance de seulement 1,5%. L'économie est en forte croissance dans les pays émergents, où la Chine donne le ton (prévisions pour 2010: +10%).

Contacts:
Caesar Lack, Economics & Swiss Research
Tél. +41 44 234 44 13

Carla Duss, Economics & Swiss Research
Tél. +41 44 234 21 19

Publications UBS et prévisions pour la Suisse: www.ubs.com/economicresearch