Communiqués de presse


Sondage UBS sur les salaires: les négociations salariales 2009 devraient générer des augmentations réelles de 1,0%

Zurich / Bâle | | Media Releases Switzerland

Selon le dernier sondage UBS sur les salaires, les négociations salariales devraient déboucher sur une augmentation des salaires nominaux de 2,4% en Suisse en 2009. Comme UBS anticipe une hausse des prix de 1,4% pour 2009, il devrait en résulter l'année prochaine une progression réelle des salaires de base de 1,0% en moyenne. Selon les entreprises interrogées, les salaires ont connu une augmentation nominale de 2,2% en 2008. Pour l'année en cours, compte tenu de l'envolée passagère des prix de l'énergie et des matières premières, UBS table sur une hausse des prix de 2,6%, si bien que les hausses de salaires accordées en 2007 ne compenseront pas entièrement l'inflation. C'est en l'essence le constat du 20e sondage annuel sur les salaires réalisé par UBS auprès d'entreprises de 16 secteurs d'activités.

Les plus fortes progressions de salaire dans la pharmacie et la chimie
Les plus fortes progressions salariales pour 2009 sont attendues dans le secteur de l'informatique et des télécommunications et dans l'horlogerie (3,0%) ainsi que dans le secteur public et dans la pharmacie et la chimie (2,9% en moyenne). Selon le sondage UBS, dans l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux, les négociations devraient aboutir à une hausse moyenne des salaires de 2,8%. Quant aux perspectives de hausse dans les secteurs de la construction, des banques et assurances ainsi que du tourisme, à raison de 2,0%, elles se situent légèrement en dessous de la moyenne nationale. C'est l'industrie textile ainsi que les secteurs des matériaux (papier, matières synthétiques, bois) qui prévoient les hausses les plus faibles à raison de 1,5% en moyenne. Ces données portent sur les salaires de base et ne comprennent pas les composantes salariales non garanties liées aux performances.

La croissance de l'emploi et les hausses de salaire soutiennent la consommation
La conjoncture très vigoureuse des dernières années a entraîné une nette hausse de l'emploi et une progression modérée des salaires réels, ce qui a fortement favorisé la croissance de la consommation des ménages en Suisse. Entre 1997 et 2007, l'emploi en Suisse a progressé de près de 1% par an tandis que, selon le sondage UBS, les salaires réels n'ont crû que d'environ 0,6% en moyenne annuelle. En 2008, l'emploi pourrait même progresser de 2,1%. Ce sondage auprès des entreprises met cependant en évidence les premiers signes d'une politique de recrutement nettement plus réservée. Il faut donc s'attendre que, compte tenu du tassement conjoncturel mondial, la croissance de l'emploi ressorte en net recul en Suisse en 2009 et que le chômage passe de 2,5% en moyenne cette année à 2,8% l'an prochain.

UBS réalise ce sondage sur les salaires chaque année. L'enquête actuelle a été effectuée auprès d'environ 230 entreprises, associations patronales et syndicats issus de 16 secteurs entre le 30 septembre et le 21 octobre 2008. Les secteurs concernés par le sondage emploient plus des deux tiers de la population active de Suisse. Entre 1990 et 2006, les augmentations de salaire estimées d'après les résultats de ce sondage ne s'écartaient que d'environ 0,3% de la moyenne des statistiques officielles sur les salaires publiées postérieurement par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les résultats détaillés du sondage UBS sur les salaires effectué en 2008 sont consultables sur Internet à l'adresse suivante: www.ubs.com/wmr-swiss-research.

Tableau: Augmentation des salaires nominaux dans une sélection de secteurs d'activités en Suisse (en %) selon le sondage UBS sur les salaires

Variation effective 2008

Prévisions 2009

Informatique et télécommunications

2,3%

3,0%

Horlogerie

2,5%

3,0%

Secteur public

2,5%

2,9%

Chimie/Pharmacie

2,3%

2,9%

Machines, électronique et métaux

2,5%

2,8%

Energie

2,3%

2,5%

Commerce de détail

2,2%

2,5%

Commerce de gros et logistique

2,3%

2,5%

Services aux entreprises

2,0%

2,5%

Alimentation

2,0%

2,5%

Construction

2,1%

2,0%

Banques et assurances

2,3%

2,0%

Imprimerie et médias

1,8%

2,0%

Tourisme

2,2%

2,0%

Matériaux

1,9%

1,5%

Textile et habillement

2,0%

1,5%

Contact:

Daniel Kalt

responsable Economic & Swiss Research

Tel. +41-44-234 25 60

Felix Brill

Economic & Swiss Research

Tel. +41-44-234 35 54