Communiqués de presse


Les économistes d'UBS revoient légèrement à la baisse leurs prévisions pour l'économie suisse

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

L'économie suisse fait toujours preuve d'une relative vigueur. Toutefois, les signes d'un ralentissement sensible de la conjoncture ces prochains mois se multiplient. Compte tenu des perspectives maussades de l'économie mondiale, les économistes d'UBS ont légèrement revu à la baisse leurs prévisions pour l'économie suisse. Ils tablent désormais sur une croissance du produit intérieur brut réel de 1,9% cette année et de 1% l'an prochain.

Au deuxième trimestre, l'économie suisse a pu se soustraire à l'évolution prévalant dans les pays voisins. Ainsi, au lieu de fléchir d'un trimestre à l'autre, la croissance s'est légèrement accélérée. Les économistes d'UBS ne pensent cependant pas que cette tendance va se maintenir. La plus longue période de fléchissement de la conjoncture mondiale que l'on devrait connaître et les prix toujours élevés du pétrole, malgré leur récent repli, auront aussi un impact négatif sur l'économie suisse. C'est pourquoi les économistes d'UBS s'attendent à un sensible ralentissement au second semestre déjà, dont les effets se feront sentir encore assez longtemps l'année prochaine. Notamment en raison des perspectives maussades de l'économie mondiale, les économistes d'UBS ont légèrement revu à la baisse leurs prévisions pour l'économie suisse. Ils tablent désormais sur une croissance du produit intérieur brut réel de 1,9% cette année et de 1% l'an prochain.

Parallèlement au ralentissement attendu de la conjoncture, l'inflation devrait aussi refluer dans les mois à venir. Par ailleurs, une grosse partie de la hausse des prix observée ces derniers mois s'explique par la volatilité des prix de l'énergie, mais cet effet devrait s'atténuer d'ici la fin de l'année. UBS prévoit donc un recul de l'inflation à 1,4% en 2009, par rapport aux 2,6% pronostiqués pour 2008. Un tel repli fournirait à la Banque nationale suisse (BNS) la marge de manoeuvre nécessaire pour réagir au fléchissement de la conjoncture par un relâchement des rênes monétaires. Les économistes d'UBS tablent sur deux réductions des taux de 25 points de base chacune en mars et juin 2009.

Interlocuteurs:
Daniel Kalt, Head of Swiss Economic Research
Tel. +41-44-234 25 60
Felix Brill, Economic & Swiss Research
Tel. +41-44-234 35 54
Publications UBS et prévisions pour la Suisse: www.ubs.com/economicresearch