Communiqués de presse


Sondage UBS sur les salaires: négociations salariales 2008, augmentation réelle attendue de 1,4%

Zurich / Bâle | | Media Releases Switzerland

Selon le dernier sondage UBS, les salaires nominaux augmenteront de 2,4% en 2008 à l'issue des négociations salariales de l'année en cours. UBS anticipe toutefois une inflation de 1% pour 2008, si bien que les salaires ne progresseront que de 1,4% en termes réels. D'après les entreprises interrogées, les salaires se sont accrus nominalement de 2% en 2007. Pour l'année en cours, UBS prévoit une inflation de 0,7%. Ainsi, les salariés auront déjà profité d'une croissance salariale réelle de 1,3% cette année. C'est en l'essence le résultat du 19e sondage annuel sur les salaires réalisé par UBS auprès des entreprises de 19 secteurs d'activités.

Hausses les plus fortes dans l'industrie pharmaceutique et chimique
La plus forte progression salariale est attendue cette année dans l'industrie pharmaceutique et chimique (2,8%), ainsi que dans les administrations cantonales et la construction (2,7%). Les secteurs de l'informatique, des métaux et des machines sont presque aussi optimistes avec 2,6%. Les entreprises des branches de l'énergie, des assurances, des télécommunications et du secteur bancaire tablent, quant à elles, sur une croissance des salaires nominaux de 2,5%. L'industrie textile avec 1,3% et les médias, l'imprimerie et le secteur graphique, tous avec 1,8%, prévoient les hausses les plus modestes. Ces données portent sur les salaires de base et ne comprennent pas les composantes salariales non garanties adossées aux résultats (primes).

Près de 75% des entreprises sondées ont instauré un système de primes. Approximativement 31% des sondés dans l'industrie et 26% dans les services s'attendent à une augmentation des primes en 2008, tandis que 7% respectivement 22% prévoient une baisse. Globalement, la croissance salariale devrait donc dépasser les 2,4% des salaires de base.

La libre circulation des personnes permet de combler les pénuries de main-d'œuvre
De nombreuses entreprises confirment avoir pu combler les pénuries de main-d'œuvre grâce à la libre circulation des personnes en recrutant à l'étranger, en majorité du personnel qualifié de l'UE. D'après les entreprises sondées, cet afflux de main-d'œuvre de l'étranger n'a guère eu d'incidence sur l'évolution des salaires en Suisse.

Consommation des ménages: perspectives favorables
Les sondés restent optimistes sur l'évolution de la conjoncture et tablent sur un essor durable pour la plupart. Cet optimisme se reflète dans leurs prévisions relatives aux effectifs: 49% des entreprises interrogées ont l'intention d'embaucher du personnel tandis que seulement 15% envisagent des réductions. Une nouvelle progression de l'emploi conjuguée à la hausse attendue des salaires réels se répercute favorablement sur le revenu disponible des ménages. La consommation devrait en profiter ces prochains mois. Globalement, UBS table donc sur une croissance réelle de la consommation des ménages de 2,0% en 2008.

UBS réalise le sondage sur les salaires chaque année. L'enquête actuelle a été réalisée auprès d'une centaine d'entreprises, d'associations patronales et de syndicats issus de 19 secteurs entre le 5 septembre et le 23 octobre 2007. Les secteurs concernés par le sondage emploient 64% de la population active de Suisse. Entre 1990 et 2006, les augmentations de salaire estimées d'après ce sondage ne s'écartaient que de 0,26% de la moyenne des statistiques officielles sur les salaires publiées par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les résultats détaillés du sondage UBS sur les salaires 2008 sont consultables sur Internet à l'adresse suivante: www.ubs.com/research.

Contactes:

Daniel Kalt, Chef Ecomomic & Swiss Research
Tél. +41 44 234 25 60

Felix Brill, Economic & Swiss Research
Tél. +41 44 234 35 54

Augmentation des salaires nominaux dans une sélection de secteurs d'activités en Suisse (en %)

Evolution effective en 2007 Median

Résultat du sondage sur les salaires 2008 Median

Industrie pharmaceutique, chimique

2.1

2.8

Canton

2.2

2.7

Construction

1.6

2.7

Machines, électrotechnique, métaux

2.3

2.6

Informatique

2.0

2.6

Energie

2.5

2.5

Banques

2.5

2.5

Télécommunications

2.0

2.5

Assurances

2.4

2.5

Horlogerie

2.2

2.3

Commerce de détail

2.3

2.2

Transports

2.0

2.1

Industrie hôtelière

1.8

2.0

Automobiles

2.0

2.0

Industrie agroalimentaire

1.4

2.0

Confédération

1.2

2.0

Impression et graphisme

1.1

1.8

Médias

1.3

1.8

Industrie du textile et de l'habillement

2.5

1.3

Economie globale

2.0

2.4