Communiqués de presse


UBS outlook, 4e trimestre 2007 - L'industrie suisse tourne à la limite de ses capacités

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

L'industrie suisse tourne toujours à plein régime. Selon le récent sondage UBS de septembre, l'utilisation des capacités a atteint un nouveau pic. La confiance continue de l'emporter pour le présent trimestre.

Le solide essor de l'industrie suisse s'est maintenu sans fléchir au troisième trimestre de cette année. C'est ce qui ressort du sondage UBS de septembre 2007 auprès de quelque 340 entreprises. Les prévisions sont également optimistes pour le trimestre en cours.

L'indicateur conjoncturel UBS signale une croissance vigoureuse de l'économie
Pour les troisième et quatrième trimestres, l'indicateur conjoncturel UBS découlant du sondage continue d'évaluer des taux de croissance annuels élevés de l'économie suisse, de plus de 2,5%. Ayant anticipé depuis le début de l'année des chiffres supérieurs aux estimations trimestrielles officielles du PIB, revues entre-temps, il a ainsi confirmé sa fonction de baromètre de tendance fiable du produit intérieur brut réel.

Utilisation record des capacités
Au troisième trimestre, 61% des participants au sondage ont annoncé une meilleure marche des affaires, calculée comme valeur moyenne des indicateurs entrée des commandes, ventes et production. Les exportations ont été particulièrement vigoureuses (augmentation pour 52% des établissements), mais la demande suisse (41% d'annonces en augmentation) est également demeurée vive. Affichant un taux de 91,4%, les capacités de production ont plus que jamais été fortement utilisées. 40% des entreprises interrogées ont procédé à des recrutements et seuls 12% des établissements ont dû réduire les effectifs.

Léger tassement de la dynamique bénéficiaire
Les prévisions de la marche des affaires sont à peine plus modérées pour le quatrième trimestre 2007. C'est pourquoi les entreprises tablent également pour solde sur un nouveau relèvement de leurs prix de vente. Parallèlement, le renchérissement des prestations intermédiaires et l'alourdissement des charges de personnel se font toutefois de plus en plus sentir. La progression considérable des bénéfices observée ces derniers temps devrait ainsi quelque peu s'essouffler. Néanmoins, 38% des entreprises interrogées prévoient une hausse des bénéfices et elles ne sont que 18% à s'attendre à une baisse en comparaison annuelle.

Croissance largement étayée par secteurs
Le tableau toujours globalement réjouissant de la conjoncture de l'industrie suisse présente toutefois quelques nuances en fonction des secteurs. Au troisième trimestre, l'horlogerie, la chimie/pharmacie ainsi que le bois et le meuble ont affiché une activité supérieure à la moyenne, tandis que l'industrie des matières synthétiques et l'alimentation sont restées à la traîne. Les entreprises de l'industrie textile, de l'horlogerie et du papier sont particulièrement optimistes pour le quatrième trimestre. Par contre, celles de l'industrie des matières synthétiques sont les plus circonspectes.

Contactes:

Daniel Kalt, Chef Ecomomic & Swiss Research
Tél. +41 44 234 25 60

Felix Brill, Economic & Swiss Research
Tél. +41 44 234 35 54

Publications UBS et prévisions pour la Suisse: www.ubs.com/economicresearch

Download