Communiqués de presse


UBS prévoit une forte croissance de l'économie suisse

Zurich / Bâle | | Media Releases Switzerland

L'économie suisse affiche actuellement une forme éclatante. Les indicateurs avancés signalent le maintien d'une dynamique vigoureuse pour les prochains trimestres. Par conséquent, UBS relève ses prévisions de croissance à 2,6% pour 2007 et à 2,3% pour 2008.

L'économie suisse a poursuivi son envolée aux cours des trois premiers mois de l'année. Le produit intérieur brut réel, extrapolé sur l'année, était en expansion de 3,2%. Cela représente la plus forte hausse depuis le 3e trimestre 2005 et se situe nettement au-dessus de la moyenne à long terme. La vigueur de l'activité économique, mais aussi sa large assise inspirent confiance. La plupart des données conjoncturelles indiquent une dynamique durablement positive. Le redressement du marché du travail est en bonne voie et devrait perdurer ces prochains mois. La reprise de l'emploi qu'il entraîne et les augmentations de salaire réel attendues dans ce contexte devraient accroître le revenu disponible des ménages. UBS est donc convaincue que la consommation privée continuera de soutenir la conjoncture. Les dépenses d'équipement devraient progresser fortement durant les prochains trimestres, comme le laisse supposer l'utilisation très élevée des capacités de l'industrie. Les carnets de commande sont pleins et la situation reste bonne en matière de bénéfices. Il est aussi permis d'espérer une impulsion positive de la part du commerce extérieur. C'est ce que signalent la robuste croissance confirmée de l'économie mondiale et l'amélioration concurrentielle de l'économie helvétique intervenue dans le sillage de la dépréciation du franc suisse. Les économistes d'UBS tablent donc globalement sur une croissance du PIB réel de 2,6% (jusqu'à présent 1,8%) en 2007 et de 2,3% (2,0%) l'an prochain.

En dépit d'une évolution économique très vigoureuse et de la faiblesse du franc suisse face à l'euro, les taux d'inflation devraient rester peu élevés à moyen terme, surtout en raison de facteurs structurels tels que la concurrence accrue au sein de l'économie indigène et l'ouverture en progression du marché de l'emploi aux citoyens de l'UE. Dans l'ensemble, UBS attend une hausse des prix à la consommation de 0,4% en 2006 et de 0,8% en 2008.

Etant donné la vive croissance de l'économie domestique, la Banque nationale suisse devrait poursuivre sa normalisation de la politique monétaire. UBS prévoit deux nouveaux tours de vis de 25 points de base chacun sur les taux d'intérêt en septembre et en décembre. La moyenne de la bande de fluctuation du Libor à trois mois serait ainsi portée à 3,0% d'ici à fin 2007.

Interlocuteurs:

Daniel Kalt

Chef Economic & Swiss Research

Tel. +41-44-234 25 60

Felix Brill

Economic & Swiss Research

Tel. +41-44-234 35 54

Publications UBS et prévisions pour la Suisse: www.ubs.com/economicresearch