Communiqués de presse


Le changement climatique: une réalité

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

Alors que les scientifiques qualifient déjà 2007 comme l'année la plus chaude jamais connue jusqu'ici, UBS Wealth Management Research publie une étude complète présentant les incidences du changement climatique pour les investisseurs.

Le nouveau rapport «UBS research focus» publié par Wealth Management Research rassemble les analyses les plus récentes faites sur le changement climatique, présente une répartition détaillée pour chaque secteur, identifie à la fois les opportunités de placement clés et les risques, pour ensuite fournir une série de propositions concrètes sur les stratégies de placement. A l'heure où les effets du changement climatique commencent à se faire ressentir, il pose les bases qui aideront les investisseurs à gérer l'impact d'un phénomène sans précédent.

«L'économie de l'effet de serre»
Malgré l'existence de solutions technologiques permettant la réduction des émissions, les mesures prises à l'échelon mondial pour encourager leur diminution sont quasi inexistantes. C'est pourtant le futur cadre réglementaire qui constitue le principal facteur capable d'atténuer les effets du changement climatique et par conséquent, l'un des éléments essentiels dont dépendent les risques et les opportunités de placement.
Trois raisons à cela:

  • L'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre est le résultat du mauvais fonctionnement du marché. De façon générale, les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas encore taxées.

  • Il existe peu d'énergies alternatives compétitives par rapport aux combustibles fossiles.
    La plupart des énergies renouvelables, des services et des technologies éconergétiques, capables d'atténuer la course du changement climatique, sont encore trop chères comparées à l'énergie issue du pétrole, du gaz naturel et du charbon.

  • La grande importance stratégique de l'énergie au niveau national.

C'est l'intérêt général à grande échelle suscité par les causes profondes du réchauffement de la planète, associé à une réglementation plus stricte sur les émissions des gaz à effet de serre, qui fera des opportunités liées à l'atténuation du changement climatique un investissement attrayant.

Distinguer les gagnants et les perdants du changement climatique : un défi
Pour limiter l'impact financier des réglementations, les industries qui émettent des gaz à effet de serre peuvent investir dans des technologies pauvres en CO2, négocier des droits d'émission, investir dans des projets de compensation et faire pression pour bloquer ou contester une directive. De ce fait, les sociétés faiblement exposées aux gaz à effet de serre dans un secteur particulièrement polluant bénéficient d'une position relativement solide. En outre, les entreprises fabriquant des produits à forte concentration de gaz à effet de serre peuvent se trouver directement affectées par ces réglementations.

Les secteurs et les branches dont les activités sont susceptibles d'être interrompues par des conditions extrêmes, sont littéralement à la merci du climat et se trouvent de ce fait largement exposés. C'est le cas par exemple pour l'agriculture, l'industrie forestière, la pêche, l'approvisionnement en eau et les centrales hydroélectriques, mais aussi le tourisme, la santé, l'assurance et les activités touchées par les tempêtes, comme le forage pétrolier en mer.

Risques
Le futur changement climatique peut faire encourir aux sociétés et secteurs le ou les risques suivant(s): des réglementations plus strictes, la diminution croissante de la propriété physique, la perte de revenus et une image de marque affaiblie.

Opportunités
Plus les gens sont encouragés à limiter les émissions de gaz à effet de serre par le biais d'incitations diverses, et plus les opportunités de placement liées à l'atténuation des effets du changement climatique sont importantes.
Ces opportunités se divisent en deux catégories distinctes:

  • les produits et processus qui fournissent une meilleure efficacité énergétique, et

  • le développement des sources énergétiques renouvelables, pauvres en CO 2 .

Ces secteurs et domaines d'investissement qui en font partie sont les mieux positionnés pour tirer parti du changement climatique et des nouvelles dispositions réglementaires.

Contact:

Kurt E. Reiman

Head Thematic Research

Tel. +41-44-234 85 00