Communiqués de presse


Sondage UBS sur les salaires: il résulte des négociations salariales 2007 la plus haute augmentation depuis cinq ans

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

Une croissance moyenne de 2,0% du salaire de base est prévue

Selon le dernier sondage UBS sur les salaires, les salaires nominaux augmenteront de 2,0% en 2007 à l'issue des négociations salariales de cette année. Les négociations reposaient sur un taux d'inflation de 1,3% en moyenne visant à tenir compte de l'inflation accumulée. Etant donné qu'UBS table sur une inflation de 0,9% en 2007, une hausse effective de 1,1% des salaires réels devrait être observée l'année prochaine, ce qui correspond à la valeur la plus élevée depuis cinq ans. Tels sont les principaux résultats du 18e sondage sur les salaires réalisé chaque année par UBS auprès des entreprises de 19 secteurs d'activités en Suisse.

Les accords salariaux les plus élevés sont attendus dans l'informatique cette année (+3,0%). Les entreprises interrogées des secteurs de l'énergie et de la banque prévoient elles aussi d'importantes progressions (+2,5% et +2,4% respectivement). Les hausses de salaire des segments du textile/de l'habillement et des médias (+1,0%) ainsi que de la Confédération (+1,4%) se situent en deçà de la moyenne nationale. Ces données portent sur les salaires de base et ne comprennent pas les composantes salariales non garanties, dépendantes des résultats (primes).

Sur les entreprises qui appliquent des systèmes de bonus (soit quelque 75% des entreprises), seules 4% tablent sur un recul des primes versées alors que 36% anticipent une augmentation des bonus. Il devrait en résulter une croissance effective des salaires de plus de 2%.

S'agissant de l'évolution conjoncturelle future, les participants au sondage se sont montrés optimistes pour la plupart. Près des deux tiers des entreprises prévoient que l'essor se poursuivra, modérément, en 2007.

Les perspectives économiques positives se répercutent également sur la planification du personnel. 44% des entreprises interrogées ont l'intention d'augmenter leurs effectifs tandis que seulement 17% parlent d'une réduction de personnel. UBS prévoit pour 2007 une hausse de l'emploi de 0,6%. La progression des salaires pourrait donc s'accompagner l'année prochaine d'une croissance réelle de la consommation de 2%, ce qui continuerait à soutenir la conjoncture.

Le sondage sur les salaires est mené par UBS sur base annuelle. Le sondage actuel auprès d'une centaine d'entreprises, d'associations patronales et de syndicats issus de 19 secteurs a eu lieu entre le 25 septembre et le 24 octobre 2006. Les secteurs concernés par le sondage emploient 64% de la population active de Suisse. Entre 1989 et 2005, les augmentations de salaire estimées d'après ce sondage ne s'écartaient que de 0,33% en moyenne des statistiques officielles sur les salaires publiées par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les résultats détaillés du sondage UBS sur les salaires 2007 peuvent être consultés sur Internet sous le lien suivant: www.ubs.com/research.

Augmentation des salaires nominaux dans une sélection de secteurs d'activités en Suisse (en %)

Interlocuteurs

Klaus W. Wellershoff

économiste en chef UBS Global Wealth Management & Business Banking

Tel: +41 44 234 67 03

Daniel Kalt

Economic Research, UBS Global Wealth Management & Business Banking

Tel. +41 44 234 25 60

Hans-Peter Hausheer

Economic Research, UBS Global Wealth Management & Business Banking

Tel. +41 44 234 67 32

UBS