Communiqués de presse


Légère hausse de l'indicateur UBS de la consommation en septembre

Zurich / Bâle | | Media Releases Switzerland

L'indicateur UBS de la consommation a repris sa progression en septembre. Avec 1,88, il signale une évolution toujours vigoureuse de la consommation privée en Suisse.

Après avoir atteint 1,89 en juillet et 1,72 en août, l'indicateur de la consommation calculé chaque mois par UBS s'est établi à 1,88 en septembre, dépassant ainsi nettement sa moyenne à long terme de 1,49.

L'amélioration du moral des consommateurs a contribué à la hausse de l'indicateur UBS de la consommation composé de cinq sous-indicateurs. L'activité du commerce de détail mesurée par le KOF, désormais de haut niveau, a également eu un effet positif. En revanche, les nouvelles immatriculations de voitures de tourisme ont accusé un net repli avec seulement 19 407 véhicules neufs vendus, soit une baisse de 8,7% en glissement annuel. Ce recul doit toutefois être relativisé du fait que septembre 2005 avait connu une hausse considérable (après les inondations d'août).

Dans l'ensemble, l'indicateur UBS de la consommation continue à donner une image tout à fait positive du moral des consommateurs en Suisse. En conséquence, la consommation des ménages a continué sa solide progression au troisième trimestre, soutenue par le regain de confiance des consommateurs et le maintien de la tendance positive sur le marché du travail. La nette baisse du prix du pétrole devrait aussi avoir une incidence positive sur la consommation. Pour 2006, les économistes d'UBS tablent sur une croissance réelle de la consommation privée de 1,9% et de 2,0% pour 2007. Quant au produit intérieur brut, ils prévoient une croissance réelle de 3,0% cette année et de 1,5% l'an prochain.

Indicateur UBS de la consommation et consommation privée en Suisse
(Consommation privée: évolution en % en glissement annuel, indicateur UBS de la consommation: niveau de l'indice)

Calcul de l'indicateur UBS de la consommation:

l'indicateur UBS de la consommation indique, avec une avance d'environ trois mois par rapport aux chiffres officiels, l'évolution de la consommation des ménages en Suisse. Celle-ci est à raison de 61% de loin le plus important composant du PIB suisse. L'indicateur avancé UBS est calculé à partir de cinq éléments ayant trait à la consommation: les ventes de nouveaux véhicules de tourisme, l'évolution des affaires du commerce de détail, le nombre de nuitées à l'hôtel de touristes suisses, l'indice du climat de consommation ainsi que le chiffre d'affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d'UBS. A l'exception du climat de consommation, ces chiffres sont disponibles sur une base mensuelle.

Interlocuteurs:

Daniel Kalt

chef Economic & Swiss Research

Tel. +41 44 234 25 60

Karin Schefer

Economic & Swiss Research

Tel. +41 44 234 43 94