Communiqués de presse


UBS outlook, update 1er trimestre 2006. Industrie suisse en pleine forme.

Zurich / Bâle | | Media Releases Switzerland

L'essor conjoncturel dans l'industrie suisse a gagné fortement en dynamisme au quatrième trimestre 2005. Selon le dernier sondage trimestriel UBS réalisé en janvier, la croissance devrait se poursuivre dans la plupart des branches pour le moment.

Le sondage trimestriel UBS, mené auprès de quelque 350 entreprises et afférent à leur activité, signale une nouvelle accélération de la conjoncture de l'industrie suisse. Quelque 60% des établissements interrogés ont fait état d'une progression des commandes et seuls 15% ont annoncé une baisse. Cela correspond au meilleur résultat enregistré depuis le troisième trimestre 2000. La production et les ventes ont aussi fortement augmenté. Avec un taux d'occupation moyen de 87,2%, l'utilisation des capacités de production a été supérieure à celle du trimestre précédent. La pression sur les prix de vente s'est quelque peu atténuée, mais les annonces de diminution dépassent légèrement celles d'augmentation. Les entreprises restent optimistes concernant le premier trimestre 2006. Elles tablent de nouveau sur une forte progression des ventes et des bénéfices et envisagent d'étoffer légèrement leur personnel.

Indicateur conjoncturel UBS au plus haut depuis 2000
Calculé sur la base du sondage trimestriel, l'indicateur conjoncturel UBS signale une vigoureuse accélération générale de l'essor économique. Indicateur avancé du produit intérieur brut pour le dernier trimestre 2005 et pour celui en cours, il montre une croissance annuelle franchissant nettement la barre des 3%. Cela correspond au plus haut niveau atteint depuis 2000. De nombreux autres indicateurs militent également en faveur d'une poursuite momentanée de l'essor, qui du secteur des exportations a aussi gagné dans l'intervalle le marché domestique. Compte tenu du ralentissement mondial de la croissance en perspective, notamment aux Etats-Unis, UBS table sur un léger essoufflement de la dynamique en Suisse à compter du second semestre 2006. En moyenne annuelle, un taux de croissance réel de 2% environ devrait toutefois être atteint.

Indicateur conjoncturel UBS et produit intérieur brut
(variation en % d'une année à l'autre)

Données (en %):


Zurich / Bâle, 07 février 2006
UBS AG