Communiqués de presse


UBS revoit ses prévisions conjoncturelles: croissance économique plus faible attendue en 2005

| Media Releases Switzerland

La progression du PIB ne sera probablement plus que de 1,8 % en 2005

Les derniers chiffres de la croissance européenne ont confirmé les craintes d'une perte de vitesse momentanée. Bien qu'UBS ne table pas sur un ralentissement similaire au 3e trimestre en Suisse, l'économie helvétique en sera elle aussi affectée à moyen terme. UBS maintient son pronostic de progression du PIB pour l'année en cours mais, en revanche, révise légèrement à la baisse ses attentes en matière de croissance en 2005.

Cette révision concerne principalement le commerce extérieur. Pour l'an prochain, UBS prévoit une expansion plus faible des exportations de biens car, d'une part, la demande européenne sera moins importante qu'attendue et, d'autre part, la faiblesse du billet vert amoindrira la compétitivité des entreprises du Vieux Continent.

La consommation privée poursuivra son développement robuste, même si l'on notait des chiffres d'affaires en léger recul dans le commerce de détail au 3e trimestre. Les indicateurs internes d'UBS continuent d'indiquer une saine croissance, sans parler du chômage, qui n'a pas augmenté depuis plus d'un an.

Le coup d'arrêt porté aux exportations devrait influer également sur les dépenses d'investissement, dont la croissance devrait certes se ralentir, mais continuer de s'affirmer en 2005. L'évolution des investissements de construction reste réjouissante, surtout grâce à l'environnement favorable des taux qui dope la construction de logements.

L'appréciation plus modérée du commerce extérieur et des investissements induiront dans l'ensemble un ralentissement du développement économique l'année prochaine. UBS demeure cependant optimiste: après une expansion de 1,9% en 2004, le PIB devrait encore croître l'an prochain, mais de seulement 1,8%. L'accélération de la croissance pronostiquée en Europe en 2005 permettra à l'économie suisse d'atteindre une progression légèrement supérieure en 2006 (2,0%).

L'inflation n'augmentera pas sensiblement au cours des années à venir. UBS escompte une hausse des prix à la consommation de 0,8% en 2004 et de 1,0% en 2005.
Le marché du travail se rétablit moins rapidement que prévu. Le taux de chômage s'est maintenu pendant plus de 12 mois à 3,9%. Toutefois, les signes se multiplient que le creux de la vague est désormais atteint et qu'on peut maintenant s'attendre à des chiffres plus modérés. En 2005, le taux de chômage devrait ainsi se replier à 3,2%.

Sur la toile de fond de cette faible croissance, la BCE n'augmentera pas ses taux ces prochains temps, ce qui devrait également inciter la Banque nationale suisse (BNS) à faire preuve d'une certaine retenue en matière de politique monétaire. UBS pense qu'on assistera à deux nouvelles interventions de 25 points de base chacune durant cet hiver et au printemps suivant, ce qui hissera le LIBOR à 3 mois à 1,3%. Sur le marché obligataire, le tassement de croissance combiné à une faible inflation n'entraîne qu'une hausse modérée des intérêts.

Les relèvements de taux de la BNS ont, comme on pouvait s'y attendre, conduisent à une appréciation du franc suisse. Selon son analyse, UBS prévoit que cette tendance devrait se poursuivre en 2005, ce qui, d'ici une année, devrait mener le cours du franc juste en dessous de 1,50 face à l'euro. Quant à l'USD, il devrait à nouveau se déprécier vis-à-vis de l'EUR et du CHF dans le même temps, étant donné que le financement croissant des Etats-Unis par le déficit augmente le risque de change.

Interlocuteurs

Klaus Wellershoff, économiste en chef d'UBS: Tél. +41 1 234 67 03

Daniel Kalt, responsable Swiss Research: Tél. +41 1 234 25 60

Thomas Kägi, Macro Research: Tél. +41 1 234 35 54

Thomas Flury, responsable FI / FX Research: Tél. +41 1 234 67 73

Aperçu des pronostics Variation réelle d'une année à l'autre en %

Niveau*

2002

2003

2004P

2005P

2006P

Produit intérieur brut

419.7

0.3

-0.4

1.9

1.8

2.0

Consommation privée

256.2

0.3

0.5

1.7

1.9

2.1

Consommation publique

50.4

3.2

1.4

1.5

0.5

0.8

Total des investissements

91.9

0.3

-0.4

4.4

2.7

3.4

 de construction

40.8

2.2

1.8

3.2

2.4

2.2

 d'équipment

51.1

-1.1

-2.0

5.3

3.0

4.3

Total des exportations

189.9

-0.2

0.0

6.0

3.8

4.3

 biens

140.9

1.1

-0.2

7.0

4.4

5.0

 services

49.0

-3.8

0.6

3.0

1.9

2.1

Total des importations

168.9

-2.8

1.4

6.8

4.0

5.3

 biens

142.9

-0.2

0.0

7.2

4.2

5.6

 services

26.0

-3.0

1.9

4.8

3.0

3.6

Inflation

0.6

0.6

0.8

1.0

1.2

Taux de chômage en %

2.8

3.8

3.9

3.2

3.0

Nombre de chômeurs (milliers)

101

150

153

126

118

Placements à 3 mois

0.7

0.3

1.0

1.3

1.5

Redememt obligations d'Etat (10 ans)

2.4

2.6

2.6

3.0

3.1

EURCHF

1.45

1.56

1.52

1.49

1.48**

USDCHF

1.38

1.24

1.17

1.11

1.32**

Source: OFS, Bloomberg; P: Prévisions UBS WMR; *2003 (en mrd de CHF aux prix courants); **Parité du pouvoir d'achat

Zurich/Bâle, le 17 novembre 2004
UBS