Communiqués de presse


UBS vend la banque privée HYPOSWISS à la Banque Cantonale de St-Gall

| Media Releases Switzerland

Avec la vente d'Hyposwiss, UBS rationalise ses activités de Private Banking à Zurich. A l'issue de la vente, le groupe enregistrera un bénéfice avant impôts de l'ordre de 165 millions de francs. Le bénéfice figurera dans le compte de résultat du premier trimestre 2002.

UBS vend la banque privée HYPOSWISS (Banque Hypothécaire et Commerciale Suisse), filiale contrôlée à 100%, à la Banque Cantonale de St-Gall. A l'issue de la vente, le groupe enregistrera un bénéfice avant impôts de l'ordre de 165 millions de francs. Ce dernier figurera dans le compte de résultat consolidé du premier trimestre 2002. Le prix d'achat ne sera pas publié.

La transaction doit encore être approuvée par l'autorité de surveillance compétente. Selon toute vraisemblance, l'achat aura lieu au premier trimestre 2002, avec effet rétroactif au 1er janvier 2002.

Grâce à la vente d'HYPOSWISS, UBS rationalise ses activités de Private Banking sur la place de Zurich, où elle est déjà présente par le biais d'UBS Private Banking et de Cantrade Banque privée. Parallèlement, la culture propre à HYPOSWISS et sa gamme de services sont préservées avec le rachat par la Banque Cantonale de St-Gall. UBS continuera de gérer en tant qu'unités indépendantes les banques privées en sa possession, à savoir Cantrade Banque privée SA (Zurich), BDL Banco di Lugano (Lugano), Ferrier Lullin & Cie S.A. (Genève), Banque Ehinger & Cie SA (Bâle), Armand von Ernst & Cie SA. (Berne).

Spécialisé dans le conseil en placement et la gestion de fortune, HYPOSWISS se distingue par sa longue expérience et ses compétences dans le suivi de clients privés suisses et internationaux. La banque privée a enregistré, lors de l'exercice 2001, un bénéfice brut de 38,4 millions de francs. Les patrimoines gérés se montaient à 6,4 milliards de francs en fin d'année. Domiciliée à Zurich, la banque employait, fin 2001, 133 collaborateurs et possède une succursale à Jersey.

Zurich/Bâle, 8 février 2002

"UBS cautions that this video clip contains forward-looking statements. While these forward-looking statements represent our judgements and future expectations concerning the development of our business, a number of risks, uncertainties and other important factors could cause actual developments and results to differ materially from our expectations."

Zurich / Bâle, le 8 février 2002