Communiqués de presse


UBS ajourne le spin-off de sa branche « private equity »

| Media Releases Switzerland

UBS a annoncé aujourd'hui qu'elle ajournait son projet de conférer à UBS Capital, sa branche « private equity », le statut de société affiliée. Les conditions difficiles prévalant actuellement sur le marché du « private equity » sont inopportunes pour la création d'une image de marque et la collecte de fonds qui vont de pair avec le lancement d'une entité indépendante.

UBS offre à sa clientèle privée les meilleures opportunités de placement en matière de « private equity » dans le cadre d'une architecture ouverte, en complétant les prestations-maison de UBS Capital par celles de promoteurs extérieurs à UBS.

UBS n'exclut pas une plus grande autonomie pour une approche future de ses affaires de « private equity », afin d'optimaliser les opportunités d'expansion offertes par le biais d'une collecte de fonds opérée par des tiers.

Dans l'environnement actuel, UBS accordera toutefois la priorité à la maximisation de la création de valeur à partir de son portefeuille existant, en réduisant le taux de nouveaux investissements figurant à son propre bilan en fonction des conditions de marché plus volatiles.

A la suite de ces changements, et d'un commun accord, Pierre de Weck, CEO de UBS Capital, quittera UBS à la fin juillet pour se consacrer à d'autres tâches. UBS tient à le remercier pour sa contribution au développement des affaires dans les différentes fonctions qu'il a remplies durant plusieurs années.

UBS Capital continuera à faire partie du Groupe d'affaires UBS Warburg, dirigé par Markus Granziol, président et CEO, qui désignera un team de management ad interim.

UBS Capital possède un portefeuille bien diversifié investi essentiellement dans des sociétés non cotées du monde entier. Au 31 mars 2001, dernière date d'évaluation, le portefeuille avait une valeur comptable de 5,7 milliards de CHF, comprenant des gains nets substantiels non réalisés.

Zurich/Bâle, le 11 juillet 2001
UBS AG