Communiqués de presse


Reprise de PaineWebber par UBS: achèvement du financement de la part en actions.

| Media Releases Switzerland

UBS a achevé le financement de la reprise de PaineWebber. Comme cela a été déjà publié, le montant total de la reprise s'élève à 11,8 milliards d'USD, soit 20,8 milliards de CHF. UBS a pu mobiliser la part en actions sans recourir à une nouvelle augmentation du capital. L'intégration de PaineWebber, qui s'est effectuée sans problèmes, est pratiquement terminée: les derniers changements concernant le domaine informatique et celui des activités opérationnelles seront réalisés dès le début de février.

Au moment de la réalisation de la reprise, UBS a, dans une première phase, émis 12 millions d'actions du capital autorisé et recouru à 7 millions de ses propres actions figurant dans les immobilisations financières. Elle s'est procuré les 21,6 millions d'actions restants par voie de prêt de titres. Depuis le programme de rachat d'actions lancé le
6 novembre 2000, UBS a pu restituer l'ensemble des titres empruntés, de sorte qu'aucune nouvelle émission d'actions en rapport avec PaineWebber ne sera plus nécessaire. Ainsi UBS a réussi à émettre un nombre d'actions aussi peu élevé que possible et, de ce fait, à minimiser la dilution du bénéfice et des droits de vote de ses titres.

Dans le cadre du programme de rachat UBS avait acquis 22,1 millions d'actions au prix moyen de 262 CHF en date du 24 janvier 2001. Ce programme sera poursuivi. D'autres titres qui seront rachetés ne sont pas destinés à être détruits mais seront affectés en premier lieu aux plans de participation des collaborateurs du Groupe. Pour offrir aux investisseurs un maximum de transparence et de clarté, toutes les dix séances boursières, UBS continuera de publier sur Internet le nombre de titre rachetés: site Investor Relations www.ubs.com/investor-relations.

UBS, qui compte parmi les établissements financiers les plus puissants du monde, conserve sa forte capitalisation. A l'avenir, la banque entend toutefois continuer à investir dans ses propres actions pour éviter l'accroissement constant de l'excédent de fonds propres. Les rachats auxquels il conviendrait de procéder à des fins de réduction du capital seront effectués par l'intermédiaire d'une seconde ligne de négoce dans le cadre d'un programme séparé et annoncés comme tels. Un tel programme, qui s'adresse aux investisseurs institutionnels, permet de détruire les actions en évitant des lourdes conséquences fiscales.

Zurich / Bâle, le 26 janvier 2001
UBS

Cautionary statement regarding forward-looking statements
This communication contains statements that constitute "forward-looking statements", including, without limitation, statements relating to the implementation of strategic initiatives and other statements relating to our future business development and economic performance.

While these forward-looking statements represent our judgements and future expectations concerning the development of our business, a number of risks, uncertainties and other important factors could cause actual developments and results to differ materially from our expectations. These factors include, but are not limited to, (1) general market, macro-economic, governmental and regulatory trends, (2) movements in local and international securities markets, currency exchange rates and interest rates, (3) competitive pressures, (4) technological developments, (5) changes in the financial position or credit worthiness of our customers, obligors and counterparties, (6) our ability to achieve the anticipated benefits of the merger with PaineWebber, and (7) other key factors that we have indicated could adversely affect our business and financial performance which are contained in our past and future filings and reports, including those with the SEC.
More detailed information about those factors is set forth in documents furnished by UBS and filings made by UBS or PaineWebber with the SEC. UBS is not under any obligation to (and expressly disclaims any such obligations to) update or alter its forward-looking statements whether as a result of new information, future events, or otherwise.