Communiqués de presse


UBS annonce les premiers résultats du troisième trimestre: hausse de 73% du bénéfice net.

| Media Releases Switzerland

Les résultats financiers provisoires d'UBS pour le troisième trimestre 2000 démontrent toujours une forte rentabilité du Groupe avec un bénéfice net après impôts et parts des intérêts minoritaires de plus de 2 milliards de CHF. Par rapport au résultat corrigé du troisième trimestre 1999, cela correspond à une croissance de 73%.

Durant les neuf premiers mois de 2000, UBS a réalisé un bénéfice net après impôts et parts des intérêts minoritaires de 6498 millions de CHF, corrigé des provisions uniques constituées au deuxième trimestre. Ce chiffre dépasse de 80% le résultat corrigé de la période correspondante de l'an dernier et de 39% celui de l'ensemble de l'exercice 1999.

Pour les actifs sous gestion, l'afflux net d'argent frais s'est amélioré au troisième trimestre 2000 dans tous les Groupes d'affaires. Au sein d'UBS Warburg, l'unité d'affaires Private Clients a accusé une forte variation d'un trimestre à l'autre. Cela reflète le stade de développement relativement précoce de cette unité d'affaires.

UBS a publié en avance les présents résultats du troisième trimestre afin d'assurer aux actionnaires de PaineWebber et d'UBS un maximum de transparence et de clarté durant la phase ultime de la transaction de reprise.
Les résultats complets du troisième trimestre y compris les informations et analyses habituelles seront publiées comme prévu le 28 novembre.

Zurich / Bâle, le 26 octobre 2000
UBS

This press release contains forward-looking statements. These forward-looking statements are found in various places throughout this press release and include, without limitation, statements concerning the expected timing and benefits of the proposed merger. While these forward-looking statements represent our judgments and future expectations concerning the development of our business and the timing and benefits of the merger, a number of risks, uncertainties and other important factors could cause actual developments and results to differ materially from our expectations. These factors include, but are not limited to, the inability to obtain, or meet conditions imposed for, governmental and other approvals for the transaction; and other key factors that we have indicated could adversely affect the merger contained in our past and future filings and statements, including those filed with the United States Securities and Exchange Commission. All statements regarding matters following the completion of the merger of UBS and PaineWebber are subject to such completion.