Communiqués de presse


L'UBS Art Award 2000 s'adresse à de jeunes artistes en hommage à la peinture du futur

| Media Releases Switzerland

Pour la première fois, UBS décerne un prix international de peinture. Des étudiants de vingt Ecoles des beaux-arts du monde entier ont été invités à concourir pour le prix UBS Art Award 2000 et plus de 300 œuvres en provenance de dix pays ont été présentées. Par ce prix, UBS entend souligner sa participation active dans la promotion de jeunes talents et créer des points de rencontre entre l'art, la banque et le public.

En décembre prochain, l'UBS Art Award 2000 sera décerné à la Whitechapel Art Gallery, à Londres. Ce prix s'adresse à des étudiants des classes terminales d'Ecoles des beaux-arts sélectionnées dans dix pays précisément la Suisse, l'Allemagne, la France, l'Italie, l'Espagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l'Afrique du Sud, l'Australie et le Japon. Consacré à la peinture contemporaine, ce prix international souligne la volonté d'UBS de promouvoir de jeunes artistes dans le monde entier.

Un jury de très haut niveau
Doté d'un montant total de 160'000.- CHF, l'UBS Art Award 2000 sera attribué en deux étapes. Dans chaque pays, un jury local sélectionne les trois candidats nationaux qui sont admis à la finale de Londres. Le 7 décembre 2000, un jury international, composé de directeurs d'institutions artistiques prestigieuses et d'un représentant d'UBS, désignera à Londres le lauréat de l'UBS Art Award 2000, qui se verra remettre une somme de 30'000.- CHF, ainsi qu'un lauréat par pays, qui recevra 10'000.- CHF. Les œuvres des artistes retenues pour la finale seront ensuite exposées à la Whitechapel Art Gallery, à Londres. En 2001, l'exposition se poursuivra dans des sites d'UBS sélectionnés.

Placé sous la présidence de Sir Nicholas Serota, directeur de la Tate Gallery à Londres, le jury international se compose de Jean-Christophe Ammann, directeur du Musée d'Art Moderne de Francfort; de Peter Pakesch, directeur de la Kunsthalle de Bâle; de Serge Lemoine, conservateur en chef du Musée de Grenoble ainsi que de la galeriste new-yorkaise Betsy Miller, directrice de la Robert Miller Gallery; de l'éditeur d'art turinois Umberto Allemandi et de Georges Gagnebin, CEO UBS Private Banking.

Une chance unique pour de jeunes artistes
La caractéristique la plus marquante de ce concours réside surtout dans la confrontation hautement intéressante d'artistes jeunes encore inconnus venant de pays différents et d'éminents spécialistes de l'art contemporain. Pour la plupart des artistes participants, le prix UBS Art Award 2000 constitue la toute première occasion de présenter leur travail à une audience internationale. A ce propos, Peter Pakesch a déclaré: "La création du prix UBS Art Award 2000 est une démarche très courageuse car il n'existe encore aucun concours comparable et à un tel niveau qui soit ouvert à des étudiants appartenant à des cultures les plus diverses. Il constitue donc une chance énorme et unique pour les jeunes artistes qui y participent."

Le nombre d'étudiants - ils sont plus de 300 - qui avaient présentés leurs travaux pour la date limite du 31 août 2000 est un élément prometteur qui confirme l'accueil réservé à l'UBS Art Award 2000 par les Ecoles des beaux-arts les plus importantes. UBS se réjouit d'ores et déjà de connaître les résultats du concours national.

Un engagement en faveur de l'art
Le prix UBS Art Award 2000 est organisé par Art Banking, une unité de services d'UBS Private Banking qui propose des prestations de conseil en art dans le cadre de la gestion de fortune. En créant l'UBS Art Award 2000, notre institut va au-delà de son rôle de sponsor principal du salon international d'art contemporain ART, à Bâle et entend souligner son intérêt profond dans la promotion de l'art contemporain. Cet engagement exprime clairement les efforts entrepris par UBS pour renforcer les contacts entre l'art, ses propres clients et le public.

Zurich/Bâle, le 18 septembre 2000

UBS