Communiqués de presse


Peter Kurer ne se présentera pas à la réélection au Conseil d'administration d'UBS, Kaspar Villiger est proposé à l'élection au Conseil d'administration au poste de président

Zurich / Bâle | | Price Sensitive Information

Peter Kurer, président du Conseil d'administration d'UBS, a décidé de retirer sa candidature à la réélection comme membre du Conseil lors de l'Assemblée générale des actionnaires du 15 avril 2009. Parallèlement, le Conseil d'administration propose que l'Assemblée générale des actionnaires élise Kaspar Villiger pour succéder à Peter Kurer au poste de président.

Peter Kurer, président du Conseil d'administration d'UBS, a déclaré: «Il y a un an, ma volonté de devenir président relevait de mon sens de la responsabilité envers la banque, ses actionnaires, ses clients, ses collaborateurs et les communautés dans lesquelles nous travaillons. A l'époque j'annonçais que nous devions résoudre plusieurs questions délicates: établir une gouvernance qui devait refléter les changements dans le secteur financier, réviser la stratégie de la banque, mettre en œuvre de meilleurs systèmes de maîtrise du risque, réduire la concentration des risques et la taille du bilan, introduire des plans de rétribution de la performance axés sur la création de valeur à long terme et un plan de relève permettant d'assurer un leadership solide à la banque. La plupart de ces objectifs ont été atteints en peu de temps, en travaillant étroitement avec le Directoire du Groupe et le Conseil d'administration. Enfin, je suis très satisfait d'avoir permis à la banque de pouvoir compter sur le talent et l'expérience de Oswald J. Grübel, le nouveau Group Chief Executive Officer, lorsque Marcel Rohner nous a fait part de son intention de quitter la banque. Le moment est venu de compléter cette transition et de me retirer de mes fonctions à l'échéance de mon mandat d'une année.»

«Personne ne pouvait imaginer l'ampleur des événements et la vitesse à laquelle les conditions des marchés se sont détériorées dans le secteur financier. Les conséquences pour UBS ont été importantes et la résistance de la banque a été mise à rude épreuve. Néanmoins, UBS a résisté à ces conditions difficiles et elle sortira de la crise renforcée et mieux préparée pour affronter l'avenir,» a déclaré Sergio Marchionne, vice-président d'UBS. «Peter Kurer mérite beaucoup de respect et de reconnaissance pour avoir aidé UBS à sortir de la crise. Il a accepté cet engagement avec beaucoup d'humilité et de courage en faisant preuve d'un sens de la responsabilité envers la banque. Il a travaillé avec persévérance pour atteindre tous les objectifs qu'il s'était fixés au début de son mandat, à titre personnel et dans l'intérêt de la banque. Le Conseil d'administration le remercie de tous ses efforts et d'avoir dirigé la banque avec sagesse ces 12 derniers mois.»

Le Conseil d'administration propose que l'Assemblée générale des actionnaires élise Kaspar Villiger pour succéder à Peter Kurer au poste de président.

Kaspar Villiger a été membre du Conseil fédéral de 1989 à 2003, les huit dernières années comme ministre des Finances. Pendant cette période, le Conseil fédéral a pris des décisions cruciales en vue de renforcer la place financière suisse. Il a notamment mis en vigueur une législation contre le blanchiment d'argent, il a mis en place un organe de surveillance des marchés financiers et finalisé un accord avec l'Union européenne en matière d'imposition fiscale des revenus d'intérêts. Ces mesures constituent aujourd'hui la base de la compétitivité de la Suisse.

«Kaspar Villiger a à son actif une carrière remarquable au service de l'Etat durant laquelle son leadership et son intégrité lui ont fait mériter beaucoup de respect. En outre, il dispose d'une vaste expérience comme homme d'affaires et membre de conseils d'administration de multinationales,» a déclaré Gabrielle Kaufmann-Kohler, présidente du Comité de gouvernance et de nomination du Conseil d'administration. «Le Conseil est persuadé que sa présence et sa contribution lanceront un signal clair et s'avéreront précieuses alors que la banque renouvelle son engagement à maintenir un haut niveau de crédibilité, fiabilité et performance durable. Nous sommes reconnaissants à Kaspar Villiger d'avoir accepté ce poste exigeant.»
«La phase que nous traversons est exceptionnelle pour UBS et la Suisse et j'imagine les défis qui nous attendent,» a déclaré Kaspar Villiger. «Ma décision d'accepter de présider le Conseil d'administration d'UBS relève de ma volonté d'être au service de notre pays et du peuple suisse. Nous devons faire face aux défis actuels en restant fidèles à nos valeurs de base que sont l'intégrité, le travail dur et la fiabilité. Je pense que je peux contribuer à rétablir ces valeurs. En acceptant ce poste, je suis rassuré par le fait que la banque dispose d'un Conseil d'administration composé de membres compétents et faisant preuve d'engagement et d'une direction exécutive solide avec la nomination de Oswald J. Grübel au poste de CEO.»

S'il sera élu, Kaspar Villiger se retirera de toutes ses fonctions au service de sociétés afin de consacrer toute son énergie à UBS.

Downloads