Notre stratégie

Nous nous attachons à offrir à nos clients des solutions et des conseils financiers de grande qualité tout en dégageant des rendements attrayants et durables pour nos actionnaires. Notre stratégie est centrée sur nos activités de pointe en Wealth Management et sur notre modèle de banque universelle de premier plan en Suisse, et renforcée par la solidité de nos divisions Asset Management et Investment Bank. Ces domaines d’activité partagent trois grandes caractéristiques: ils sont fortement compétitifs sur leurs marchés cibles, efficaces en termes de capital et pourvoyeurs d’excellentes perspectives de rentabilité et de croissance structurelle. Notre stratégie repose donc sur les atouts de tous nos secteurs d’activité et met l’accent sur les domaines dans lesquels nous excellons, tout en cherchant à capitaliser sur les perspectives de croissance que recèlent indéniablement les activités et les régions dans lesquelles nous sommes actifs. Notre assise financière est le fondement de notre réussite.

Notre transformation stratégique

En 2011, nous avons défini trois objectifs critiques: mettre en oeuvre notre stratégie, satisfaire les exigences de nos clients et libérer notre potentiel de croissance. En 2012, nous avons accéléré la mise en oeuvre de notre stratégie. Depuis lors, nous avons réalisé des progrès substantiels en concentrant nos activités sur un ensemble de domaines hautement synergiques, moins intenses en capital et en bilan, qui sont centrés sur le service à la clientèle et bien positionnés pour maximiser la valeur pour les actionnaires. Nous avons atteint notre objectif de 13% pour notre ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) selon Bâle III, et avons réduit de façon significative nos coûts et nos actifs pondérés en fonction du risque, tout en développant notre activité et en améliorant notre compétitivité. Nous avons développé avec succès nos activités sans égales en Wealth Management et transformé notre Investment Bank pour nous centrer sur ses points forts traditionnels dans le conseil, l’analyse, les actions, les devises et les métaux précieux. Lors de notre Investor  Update du 6 mai 2014, nous avons fourni des informations sur l’avancement de la mise en oeuvre de notre stratégie. Fin 2014, notre processus de transformation était finalisé. Nous sommes convaincus qu’en suivant notre stratégie, nous pourrons maintenir et développer nos activités et conserver une base de fonds propres prudente. Fidèles à notre stratégie, nous avons mis à jour et revu à la hausse plusieurs de nos objectifs de performance annuels qui sont décrits en page 41 de notre rapport de gestion 2014.
Pour que notre stratégie porte ses fruits, nous devons impérativement gagner en efficacité et efficience. Nous maintenons notre engagement à réaliser les réductions de coûts annoncées lors de l’Investor Update 2014. Nous ciblons une réduction nette d’1,4 milliard de CHF par rapport à l’année complète 2013 d’ici à la fin 2015, dont 1,0 milliard de CHF pour l’unité Core Functions du Corporate Center et 0,4 milliard de CHF pour l’unité Non-core and Legacy Portfolio du Corporate Center. Par la suite, nous tablons sur une réduction nette supplémentaire de coûts de 0,7 milliard de CHF avec la clôture de positions Non-core and Legacy Portfolio.
Notre engagement à conserver une base de fonds propres prudente repose sur le maintien de seuils minimaux de 13% pour le ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) sur la base d’une application intégrale et d’au moins 10% post-stress pour le ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) sur la base d’une application intégrale. A compter de 2014, les primes dans le cadre du Deferred Contingent Capital Plan remplissent les critères de fonds propres additionnels de catégorie 1 selon les exigences de Bâle III. Par le biais de nos programmes de rémunération, nous envisageons d’augmenter nos fonds propres de catégorie 1 d’environ 2,5 milliards de CHF sur les cinq prochaines années, ce qui finira par remplacer les capitaux de catégorie 2 à haut niveau d’activation permettant l’absorption des pertes. Des capitaux additionnels de catégorie 1 sont une composante importante de notre future structure de capital. Nous avons également commencé à accroître du capital additionnel de catégorie 1 par le biais d’émissions externes d’UBS Group SA. Une structure de capital optimisée nous permet de nous conformer aux exigences réglementaires tout en ciblant des rendements optimaux pour nos actionnaires.
Nous continuons d’adapter notre structure juridique afin d’améliorer la capacité d’assainissement et de résolution d’UBS en réponse à l’évolution de la réglementation «too big to fail» (TBTF) en Suisse et dans les autres pays où UBS est active. Les modifications apportées à notre structure juridique n’affectent ni notre stratégie, ni nos activités et notre service aux clients.

Générer des rendements attrayants pour les actionnaires 

Nous nous engageons à générer une performance durable et des rendements attrayants pour nos actionnaires. Nos rendements sur le capital ont progressé en 2011, 2012 et 2013. En 2014, nous avons atteint notre cible d’un ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) sur la base d’une application intégrale d’au moins 13%, et atteint notre objectif de conserver un ratio post-stress de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) sur la base d’une application intégrale d’au moins 10%.

Sous réserve du maintien de notre cible en matière de ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) et de notre objectif en matière de ratio post-stress de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1), nous ciblons un taux de distribution total d’au moins 50% du résultat net attribuable aux actionnaires d’UBS. Conformément à notre politique de dividendes, nous proposons une augmentation de 100% de notre dividende ordinaire, soit 0.50 CHF par action pour l’exercice financier 2014, par le biais d’une distribution sur les réserves de capital social. De plus, une fois la procédure de squeeze-out finalisée avec succès, nous envisageons de verser ne restitution de capital supplémentaire de 0.25 CHF par action aux actionnaires d’UBS Group SA. Cette restitution de capital supplémentaire est séparée et en sus du dividende ordinaire décrit plus haut. Elle sera également payée par distribution sur les réserves de capital social.

Pour en savoir plus sur notre stratégie et les objectifs du Groupe UBS, ainsi que ses divisions, veuillez consulter les pages 39 à 41 de notre rapport de gestion 2014.