Nouvelles UBS


UBS pour le nouvel environnement de marché

Zurich / Bâle | | Price Sensitive Information

UBS a annoncé aujourd'hui des changements structurels. Ceux-ci doivent permettre à la banque de mieux répondre au nouvel environnement de marché et à l'évolution du secteur. UBS a créé deux nouvelles divisions: Wealth Management & Swiss Bank, sous la direction de Franco Morra et Jürg Zeltner, et Wealth Management Americas, sous la responsabilité de Marten Hoekstra. Ces trois dirigeants font partie du Directoire du Groupe. Avec sa nouvelle structure, la banque est désormais axée sur ses activités-clés en Suisse, les atouts de ses activités internationales de gestion de fortune en Suisse et le potentiel de croissance de ses activités onshore à l'échelle internationale. Investment Bank a substantiellement diminué le risque et l'endettement de son bilan et nettement simplifié sa structure générale. Les objectifs fixés pour 2009 sont la poursuite de la réduction des effectifs, de l'utilisation du bilan et du risque global. UBS a confirmé l'engagement du Directoire du Groupe et du Conseil d'administration en faveur de la stratégie de chaque division. Malgré les conditions de marché difficiles, UBS a fait des progrès considérables dans l'adaptation de ses activités. Elle est désormais préparée pour répondre au nouvel environnement de marché.

Le Directoire du Groupe et le Conseil d'administration d'UBS ont accéléré le processus de concentration de la banque sur ses activités avec la clientèle en vue d'assurer une rentabilité à long terme.

Peter Kurer, Président du Conseil d'administration, a déclaré: «Les annonces d'aujourd'hui soulignent l'importance de nos activités-clés en Suisse qui seront mieux représentées au sein de la direction et de la gouvernance de notre banque. Par ailleurs, nous tenons à affirmer notre volonté à continuer d'investir dans notre activité internationale de gestion de fortune qui compte parmi les leaders du secteur. Le Conseil d'administration et le Directoire du Groupe UBS ont également renouvelé leur engagement envers Investment Bank. Ces derniers mois nous avons entièrement revu le modèle d'affaires de cette division en vue de l'adapter aux nouvelles exigences du secteur bancaire. Quant à la division Global Asset Management, elle est bien positionnée pour réagir aux évolutions du marché.»

Au cours des dix-huit derniers mois, UBS a pris des mesures drastiques pour faire face aux défis posés par la crise financière. Elle a levé des capitaux d'investisseurs privés et du gouvernement suisse, réduit sa base de coûts, constamment diminué son bilan et fortement abaissé le nombre de titres douteux qu'elle détenait, notamment par le biais d'une transaction avec la Banque nationale suisse. De plus, UBS a renforcé sa gouvernance, amélioré la maîtrise du risque, rationnalisé la structure de sa direction et mis en place un modèle de rémunération novateur et tourné vers l'avenir.

Marcel Rohner, CEO du Groupe, a déclaré: «Les conditions de marché du secteur financier ont changé et elles resteront telles dans le futur proche. Nous avons repositionné nos activités pour qu'elles soient rentables et capables de générer des bénéfices dans le nouvel environnement de marché.»

Changements dans Global Wealth Management & Swiss Banking

Avec effet immédiat, UBS établit deux nouvelles divisions: Wealth Management & Swiss Bank, comprenant toutes les activités de gestion de fortune non américaines ainsi que les activités en rapport avec la clientèle Entreprises et privée en Suisse, et Wealth Management Americas.

«La mise en place des deux nouvelles divisions nous aidera à rétablir la réputation et l'image de notre établissement. Elle permettra à la direction de se concentrer sur ses défis stratégiques spécifiques, posés notamment par le changement d'attitude des clients, la nouvelle dynamique des marchés et un environnement régulateur plus strict», explique Marcel Rohner. «Les activités de gestion de fortune seront plus largement représentées au Directoire du Groupe et nos activités en Suisse, très rentables et prévisibles, se verront accorder davantage d'importance», ajoute M. Rohner.

Wealth Management & Swiss Bank sera dirigé par deux nouveaux membres du Directoire du Groupe, Franco Morra et Jürg Zeltner.

En sa qualité de CEO Suisse, Franco Morra dirigera la gestion de fortune pour les clients suisses des segments Wealth Management et Clientèle privée, et représentera UBS envers ses partenaires helvétiques. Grâce à ses fonctions précédentes et aux différents postes occupés en tant que cadre dirigeant au sein d'UBS, Franco Morra a acquis une vaste expérience concernant de nombreux marchés de gestion de fortune. Ce savoir lui permettra de faire d'UBS le numéro un de la gestion de fortune, de la banque de détail et des activités liées aux clients institutionnels et entreprises en Suisse.

De son côté, Jürg Zeltner, CEO Wealth Management Global, sera responsable de toutes les activités locales de gestion de fortune d'UBS hors Suisse et Amériques. M. Zeltner a rejoint UBS en 1987 et occupé depuis plusieurs postes de cadre dirigeant dans la division Private Banking en Suisse, aux Etats-Unis et en Allemagne. Sa longue expérience, conjuguée aux différents atouts que présente la grande taille d'UBS, forme la solide base nécessaire à la poursuite du développement de nos activités de gestion de fortune, qui comptent parmi les leaders du monde.

Sous la direction de Marten Hoekstra, Wealth Management Americas restera centré sur son expansion et sur le gain de parts de marché dans le segment américain de la gestion de fortune ainsi que sur le développement des marchés canadien et sud-américain.

Investment Bank

Investment Bank restera une activité-clé d'UBS. Cette division a substantiellement diminué le risque et l'endettement et nettement simplifié sa structure générale. Les objectifs fixés pour 2009 sont la réduction de l'utilisation du bilan et du risque global. Investment Bank réduira aussi ses effectifs à 15 000 collaborateurs d'ici la fin de l'année (ce chiffre n'inclut pas les collaborateurs qui seront chargés de gérer des positions concernant des activités que UBS va abandonner).

UBS a déjà mis en œuvre d'importants changements au sein de Fixed Income. La stratégie prioritaire consiste à simplifier la structure, à mettre l'accent sur les activités avec la clientèle et à réduire le risque et l'utilisation du bilan. Il s'ensuit qu'Investment Bank a abandonné ses activités Institutional Municipals Securities (titres municipaux segment institutionnel), le négoce pour compte propre, les matières premières (à l'exception des métaux précieux, des dérivés négociés en Bourse et des indices) et Real Estate & Securitization (immobilier et titrisation) ainsi que les produits structurés exotiques.

«Nous nous concentrons sur nos trois activités clés: notre activité actions et du département de banques d'affaires très bien développée à l'échelle internationale ainsi que nos activités de revenu fixe dans des secteurs en contact direct avec notre clientèle, incluant notre activité Change de premier plan au niveau mondial», a expliqué Jerker Johansson, CEO d'Investment Bank. «Notre première priorité pour 2009 est la rentabilité. Investment Bank sera axé sur les clients, bénéficiera d'un financement en propre et sera moins complexe à gérer.»

«Le Conseil d'administration a désormais achevé son étude stratégique et s'engage à ce que le recentrage d'Investment Bank contribue de manière notable à la solidité d'UBS», a ajouté Peter Kurer.

Global Asset Management

UBS Global Asset Management continue d'être l'un des piliers de la stratégie et de l'assise d'UBS. L'autonomie accrue des divisions, dont Global Asset Management, lui confèrera une plus grande souplesse, lui permettant de mettre en œuvre des stratégies appropriées qui profiteront aux clients.

Perspectives

UBS a connu un début d'année encourageant et les afflux nets d'argent frais dans les unités de gestion de fortune et de gestion d'actifs ont été positifs en janvier. Toutefois, la situation des marchés financiers demeure fragile et les flux de trésorerie des entreprises et des ménages continuent de se détériorer. D'un autre côté, les gouvernements ont pris des mesures substantielles destinées à assouplir les conditions fiscales et monétaires. Nous restons prudents quant aux perspectives à court terme. UBS continuera de mettre en oeuvre son programme destiné à renforcer son assise financière moyennant une réduction des positions à risque, des actifs pondérés en fonction des risques, des actifs totaux et des coûts d'exploitation. Cette approche nous permettra de concentrer notre gestion et d'autres ressources sur la consolidation et le développement des activités fondamentales de la banque avec la clientèle.

CV

Franco Morra, CEO Suisse

Franco Morra a rejoint UBS en 2005 en qualité de Head of Wealth Management Italy et de membre du Group Managing Board avant d'être nommé Head of Wealth Management Western Europe, Mediterranean, Middle East & Africa en novembre 2007. En outre, en septembre 2008 il est également devenu responsable de l'unité d'affaires Latin America, Caribbean & Canada. Précédemment, M. Morra avait occupé différents postes de direction chez The Boston Consulting Group Inc. entre 1992 et 2005. Il est titulaire d'un doctorat en économie de l'université de St-Gall. Né le 31 août 1967, M. Morra est de nationalité italo-suisse.

Jürg Zeltner, CEO Wealth Management Global

Jürg Zeltner a été nommé Head of Wealth Management North, East & Central Europe en novembre 2007 et est devenu membre du Group Managing Board la même année. De 2002 à 2005 il a été CEO d'UBS Deutschland AG à Francfort et en 2007 il est devenu CEO de toutes les activités d'UBS au Benelux, en Allemagne et en Europe Centrale. Auparavant il a exercé différentes fonctions dirigeantes dans la division Private Banking d'UBS. Entre 1987 et 1998, il a travaillé dans la division Private and Corporate Client de la SBS à Berne, à New York et à Zurich. Jürg Zeltner est diplômé de la School of Economics and Business Administration de Berne et a achevé l'Advanced Management Program de la Harvard Business School. Il est né le 4 mai 1967 et est de nationalité suisse.