Nouvelles UBS


Selon l'indice UBS, les investisseurs sont préoccupés par l'impact économique des tensions entre Etats-Unis et Européens

| About UBS

Selon l'Indice de confiance des investisseurs privés® - UE 5, fruit du partenariat conclu entre UBS et Gallup, la confiance des investisseurs a continué de se détériorer en mars, sur fonds d'inquiétudes concernant l'impact de la guerre en Irak et des tensions entre États-Unis et Européens sur l'économie européenne.

L'Indice général de confiance des investisseurs - UE 5 a cédé 10 points pour atteindre -57 points en mars, contre -47 en février, soit son niveau le plus bas depuis l'enquête de référence d'octobre 2001 (tableau 1). Cette chute est essentiellement imputable à l'assombrissement des perspectives des investisseurs concernant l'économie européenne (tableau 2). 62% des investisseurs se déclarent en effet pessimistes quant à la croissance économique au cours des douze prochains mois, en hausse par rapport aux 57% de février.

Il convient de souligner qu'un nombre moins élevé d'investisseurs (54% en mars contre 60% le mois dernier) estiment que le scénario le plus probable en Europe l'année prochaine est celui d'une reprise économique modérée (tableau 3). Interrogés à ce sujet, 31% pensent que la faiblesse économique se prolongera (en hausse par rapport aux 27% de février), 11% tablent sur une détérioration des conditions et 2% anticipent une reprise vigoureuse.

Les investisseurs européens continuent de penser qu'une guerre en Irak représente la plus grande menace pour les marchés financiers, 73% des personnes interrogées estimant qu'elle aura un impact extrêmement ou relativement négatif. À l'inverse, 13% des investisseurs pensent qu'elle aura un impact positif sur les marchés et 12% tablent sur des conséquences neutres.

Londres, le 24 mars 2003