Nouvelles UBS


Sondage UBS sur les salaires: Augmentation de 1% des salaires en 2012

Zurich / Bâle | | Media Releases Switzerland

UBS s'attend à une hausse moyenne des salaires de base de 1,1% lors des négociations salariales de cette année en Suisse. Cette estimation est basée sur la dernière enquête UBS sur les salaires.

D’après le sondage UBS sur les salaires réalisé chaque année, les salaires nominaux en Suisse devraient augmenter en 2012 de 1,1%. Pour 2012, UBS prévoit une inflation à 0,2%. Les salaires réels devraient donc augmenter de 0,9% l'an prochain. La rétrospective sur 2011 présente un tableau très similaire: l'inflation annuelle moyenne atteindra 0,3% cette année, conformément aux prévisions d'UBS. Les entreprises interrogées ont indiqué avoir augmenté les salaires nominaux de 1,5% en 2011. Les salariés suisses vont donc profiter dès cette année d'une hausse de leur salaire réel de 1,2%.

La situation économique est source d'incertitudes
La plus forte hausse des salaires est attendue cette année dans le secteur des services informatiques et de télécommunication où l'on table sur des augmentations de salaires nominaux de 2%. A l'autre extrémité de l'échelle, on trouve l'industrie textile et le secteur des biens de consommation non alimentaires, hors production de denrées alimentaires et industrie horlogère, pour lesquels se dessine l'an prochain une progression nulle. L'industrie automobile, les secteurs des médias, du tourisme et de la logistique, de la banque et de l'assurance ainsi que du bâtiment accordent des augmentations moyennes de salaire nominal de 1%. Les baisses de salaire nominal que l'on avait pu sporadiquement observer durant la dernière crise économique ne sont en moyenne sectorielle plus à l'ordre du jour. A l'origine de ces négociations salariales modérées se trouve très certainement la grande incertitude qui plane sur un nombre croissant d'entreprises. La force du franc suisse, le fléchissement de la conjoncture en Europe et aux Etats-Unis et la crise de la dette européenne qui ne se résout pas sont autant de facteurs qui assombrissent les perspectives en Suisse aussi. Ainsi, les entreprises interrogées envisagent d'aborder l'année prochaine sous le signe d'une économie en stagnation accompagnée d'un taux de chômage à la hausse.

Dans le cadre du sondage, les entreprises ont également été interrogées à propos des conséquences de la réévaluation du franc sur les négociations salariales de cette année et la marche des affaires. Les participants au sondage sont d'avis que les secteurs tournés vers l'exportation, secteur du tourisme inclus, seront sévèrement pénalisés. Au-delà d'une baisse de la demande qui se dessine fortement dans le secteur du tourisme, les exportateurs sont par ailleurs confrontés à un amenuisement des marges et à des prix de vente en baisse à cause de la force qu'affiche le franc. L'industrie textile, des matériaux et la production de machines annoncent un fort impact négatif du cours élevé du franc sur leur activité. La force du franc aura donc un effet correspondant sur les négociations salariales de cette année et le nombre d'emplois proposés dans le pays: 32% des entreprises interrogées affirment que les négociations des salaires nominaux seront affectées, voire fortement affectées par la force de la monnaie. Et 25% considèrent que le franc fort est directement à l'origine de la destruction d'emplois.

Evolution de salaires nominaux en % selon l'enquête UBS sur les salaires 2012

Evolution de salaires nominaux en % selon l'enquête UBS sur les salaires 2012

UBS procède à une enquête annuelle sur les salaires depuis 1989. 359 entreprises, associations patronales et salariales de 22 secteurs d'activité différents ont pris part à la dernière édition de l'enquête qui s'est déroulée du 21 septembre au 12 octobre 2011. Ces secteurs d'activité représentent plus des deux tiers de la population active de Suisse. Entre 1989 et 2010, les écarts constatés entre les hausses de salaire estimées par le biais de l'enquête et l'évolution moyenne (indice des salaires nominaux et convention collective) officiellement annoncée par l'Office fédéral de la statistique (OFS) étaient en moyenne de 0,31 points de pourcentage seulement.

Les résultats détaillés de l'enquête UBS sur les salaires 2012 peuvent être consultés sur Internet sous le lien suivant: UBS Sondage sur les salaires 2012

UBS news: http://www.ubs.com/content/sites/global/fr/about_ubs/about_us/news.html

UBS AG

Contact:s

Daniel Kalt, économiste en chef pour la Suisse
Tel. +41 44 234 25 60

Sibille Duss, Wealth Management Research
Tel. +41 44 235 69 54

Page URL: http://www.ubs.com/content/news/fr/2011/10/28/salary_survey.html