UBS news


UBS Outlook Suisse: avenir de la prévoyance vieillesse – voies, opportunités, risques

Zurich/Bâle | | Media Releases Switzerland

Le modèle des trois piliers de la prévoyance vieillesse suisse a longtemps servi de référence à l'étranger. Mais notre système de prévoyance n'est pas paré aux défis du recul de la génération active, de l'espérance de vie en hausse et des rendements faibles des marchés des capitaux. «Nous devons prendre soin de notre système de prévoyance éprouvé avec ses 3 piliers», a déclaré Lukas Gähwiler, CEO UBS Suisse, à l'occasion d'une manifestation médiatique à Zurich.

 

Les propositions de réforme du Conseil fédéral sont bonnes sur le principe, mais elles pèsent surtout sur les jeunes générations. Les risques pour le système de prévoyance sont également générés par l'essor du marché immobilier. Au vu des conditions actuelles, il convient d'examiner en détail le versement anticipé controversé des fonds de caisse de pension pour l'achat d'immobilier résidentiel.

UBS Research consacre l'édition actuelle d'UBS Outlook Suisse au thème spécial de la prévoyance vieillesse. L'étude se concentre sur la proposition de réforme Prévoyance vieillesse 2020 du Conseiller fédéral Alain Berset et le versement anticipé controversé des fonds de caisse de pension pour le financement d'un logement à propre usage. En raison de l'enlisement des réformes des dernières années, le système de prévoyance suisse perd de plus en plus de vitesse en comparaison internationale. UBS Research aboutit à la conclusion que la proposition de réforme du Conseil fédéral, qui sera soumise à la procédure de consultation fin 2013, inclut des mesures importantes dans différents éléments clés pour l'assainissement du système de prévoyance. Toutefois, les charges sont unilatérales, c'est surtout la génération active d'aujourd'hui et ses enfants qui doivent financer l'assainissement. UBS Research identifie également des risques pour la prévoyance vieillesse dans la forte hausse des prix de l'immobilier. «Il faut bien réfléchir avant tout versement anticipé des fonds de caisse de pension pour l'achat d'un logement en propriété car l'acheteur et son capital de caisse de pension sont exposés aux risques non assurables liés aux prix immobiliers et aux taux d'intérêt», explique Daniel Kalt, UBS économiste en chef Suisse.

Pour les entrepreneurs, la valeur de l'entreprise représente une part important de la prévoyance vieillesse. Le règlement de succession choisi, par la cession de l'entreprise à la génération suivante ou par une vente, a d'importantes conséquences pour l'entrepreneur, sa famille, le management et les collaborateurs. «C'est pourquoi l'entrepreneur devrait se demander assez tôt quel est le bon moment pour une cession ou une vente», souligne Lukas Gähwiler, CEO UBS Suisse, à l'occasion d'une manifestation médiatique à Zurich. En transmettant l'œuvre de sa vie dans les temps et dans les règles de l'art, l'entrepreneur peut assurer l'existence de son entreprise et des emplois sur le long terme.

En ce qui concerne la conjoncture suisse, UBS Research reste optimiste: les économistes d'UBS tablent sur une croissance économique de 1,8% cette année et de 2,0% l'année prochaine. Cependant, l'évolution économique est unilatérale. Tandis que l'activité domestique est en plein boom, les exportations stagnent. La libre circulation des personnes a été et reste toujours une condition indispensable à la persistance d'une croissance solide de l'activité domestique. Mais le véritable terrain favorable réside sans doute dans la politique monétaire expansive. A court terme, il ne faut s'attendre à une nette hausse de l'inflation ni au niveau mondial, ni en Suisse, malgré l'afflux de liquidités global. Malgré cela, il n'est pas exclu que le boom de l'activité domestique puisse renforcer l'inflation à long terme. Une hausse inattendue de l'inflation pourrait mettre en péril le cours minimal. 

En ce qui concerne l'évolution des secteurs, UBS Research prévoit une légère amélioration de l'industrie, dans laquelle la tendance négative a ralenti dans la plupart des branches au cours des derniers mois. Néanmoins, la situation économique de nombreuses entreprises industrielles reste difficile. Seules les entreprises du secteur chimique et alimentaire ont évalué la situation des affaires comme étant bonne. Le tableau est complètement différents pour les entreprises de services: les entreprises de toutes les branches – à l'exception du tourisme – ont estimé que la situation des leurs affaires était bonne. 

Hormis les analyses des marchés immobiliers et financiers, le supplément à l’«UBS Outlook Suisse» propose une évaluation des marchés boursiers et obligataires établie par les analystes de la banque.

Pour le développement des prévisions conjoncturelles d'UBS CIO WM Research, les économistes d’UBS CIO WM Research ont travaillé conjointement avec des économistes employés par UBS Investment Research. Les prévisions et estimations sont valables uniquement à la date de la présente publication et sont susceptibles d’évoluer sans préavis.

UBS SA

Contacts

Daniel Kalt, UBS économiste en chef Suisse
Tél. +41 44 234 25 60, daniel.kalt@ubs.com

Veronica Weisser, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41 44 234 50 62, veronica.weisser@ubs.com

Caesar Lack, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41 44 234 44 13, caesar.lack@ubs.com

Sibille Duss, UBS CIO Wealth Management Research
Tél. +41 44 235 69 54, sibille.duss@ubs.com

UBS outlook Suisse: www.ubs.com/research

Publications et prévisions d'UBS pour la Suisse: www.ubs.com/economicresearch

www.ubs.com/wmr-swiss-research

www.ubs.com