Les cinq étapes à suivre pour garantir sa sécurité financière pendant ses vieux jours

1. Déterminer ses revenus
Des informations sur les rentes sont disponibles auprès de la caisse de retraite et de la caisse de compensation AVS. Par ailleurs, il convient de déterminer les autres rentrées d'argent (revenus locatifs, etc.) envisageables pendant ses vieux jours.

2. Etablir un budget
Etablir un budget privé aujourd'hui permet d'en déduire un autre pour les premières années qui suivront le départ à la retraite.

3. Prévenir les manques à gagner
Si les dépenses dépassent les recettes prévisibles, il en résulte un manque à gagner. Dans ce cas, il est conseillé de rechercher avec son conseiller bancaire des moyens de combler ce manque.

4. Planifier un retrait de l'avoir auprès de la caisse de pension
Il est important d'analyser la situation financière et patrimoniale dans son ensemble. Ensuite, il faut déterminer si l'on souhaite percevoir une rente à vie ou plutôt retirer l'intégralité de l'avoir éventuellement constitué auprès de la caisse de pension, ou encore opter pour une solution intermédiaire.

5. Echelonner les versements
Il vaut la peine de planifier un retrait échelonné des capitaux de prévoyance. On peut ce faisant optimiser ses impôts.