Préparer sa retraite et garantir son avenir.

Planifier votre retraite suffisamment tôt, c’est le meilleur investissement que vous puissiez faire pour votre avenir. L’objectif, c’est de pouvoir conserver votre niveau de vie au terme de votre vie professionnelle et jouir sans souci de votre retraite.

 

Pour être à même de continuer à satisfaire vos envies une fois à la retraite, vous devez couvrir durablement vos besoins financiers. Si vous souhaitez prendre une retraite anticipée, vous avez intérêt à examiner à l’avance les implications financières.

  1. Connaître vos besoins financiers à la retraite – de quoi aurez-vous besoin?
  2. Choisir entre une rente ou un capital – quelle solution est importante pour vous?
  3. Envisager une retraite anticipée – pouvez-vous vous permettre une retraite anticipée?
  4. Repousser votre départ à la retraite – voulez-vous travailler au-delà de l’âge ordinaire de la retraite?

1. Connaître vos besoins financiers à la retraite

Si vous connaissez le niveau actuel de vos dépenses, vous pouvez estimer vos besoins à la retraite. Vous pouvez en effet considérer qu’ils représenteront 80 à 100% de vos dépenses actuelles.

Vos dépenses changeront-elles sensiblement lorsque vous aurez cessé de travailler? Souhaitez-vous investir davantage dans votre hobby?
Prévoyez-vous un grand voyage? Le planificateur de budget vous donne un aperçu de vos dépenses après votre départ à la retraite.

Nous pouvons vous aider à calculer plus précisément vos besoins financiers au terme de votre vie professionnelle.


2. Choisir entre une rente ou un capital

L’AVS verse une rente mensuelle à partir de l’âge de la retraite ordinaire et jusqu’à la fin de la vie. Pour la caisse de pension, vous pouvez en revanche opter pour une rente tout au long de votre existence ou pour le versement en une fois d’un capital, ou encore pour une forme mixte. Vous trouverez des renseignements sur les possibilités dont vous disposez dans le règlement de votre caisse de pension.


Rente de vieillesse des caisses de pension

Avantages

  • Garantie: la rente est garantie à vie.
  • Sécurité: vous disposez d’un revenu constant et régulier.
  • Protection: le conjoint survivant – et, le cas échéant, les enfants – bénéficient d’une rente réglementaire.

 

Inconvénients

  • Impôts: la rente est imposée au titre de l’impôt sur le revenu.
  • Rente de survivant: en cas de décès, le conjoint survivant perçoit en général seulement 60% de la rente.
  • Inflation: la rente de vieillesse n’est pas obligatoirement adaptée à la hausse du coût de la vie.
La rente de vieillesse de la caisse de pension reste constante depuis l’âge de la retraite jusqu’à la fin de l’existence

Source: UBS



Versement en capital

Avantages

  • Placement: vous pouvez disposer librement du capital et placer celui-ci.
  • Impôts: le capital versé est imposé à un tarif réduit.
  • Flexibilité: vous décidez de votre vivant de l’utilisation du capital qui reviendra à vos héritiers à votre décès.

 

Inconvénients

  • Risque de placement: vous devez tenir compte de fluctuations de votre fortune et de vos revenus.
  • Impôts: le capital et les revenus qu’il produit sont soumis à l’impôt sur la fortune ou sur le revenu.
  • Horizon temporel: vous pourriez avoir utilisé votre capital avant la fin de votre vie.
Le capital est versé en une fois à l’âge de la retraite

Source: UBS



Forme mixte rente et capital

Vous n’êtes pas fixé sur la variante de versement à choisir? Profitez donc des avantages des deux formules et combinez sécurité et flexibilité en fonction de vos besoins spécifiques.

Formule mixte à partir du versement en capital avec le pilier 3a

Source: UBS


Vous pouvez combiner avantageusement le versement en capital du 2e pilier avec des versements éventuels du 3e pilier. En optant pour un versement échelonné, vous pouvez également réaliser des économies d’impôts. Nous vous aiderons volontiers à combiner les prestations du 2e et du 3e pilier.


3. Envisager une retraite anticipée

Si vous envisagez une retraite anticipée, vous avez intérêt à planifier celle-ci au plus tôt. Elle aura en effet des implications sur vos prestations de prévoyance:

Rente AVS en cas de retraite anticipée
Vous pouvez partir en retraite jusqu’à deux ans avant l’âge ordinaire de la retraite AVS. Mais chaque année réduira votre rente individuelle de 6,8%, ce qui diminuera d’autant votre revenu. L’obligation de payer des cotisations AVS subsiste jusqu’à l’âge de 64 ou de 65 ans.

Versement de la caisse de pension en cas de retraite anticipée
Le règlement de la caisse de pension indique à quel âge il est possible de prendre une retraite anticipée. Chaque année réduira vos prestations de 7 à 8%. Si vous souhaitez opter pour la retraite anticipée, vous avez la possibilité de compenser les cotisations manquantes par des versements volontaires dans la caisse de pension.

Et si vous envisagez de prendre une retraite anticipée partielle en réduisant votre taux d’occupation, vous pouvez opter pour un versement échelonné du capital de la caisse de pension, ce qui diminuera vos impôts.


4. Repousser votre départ à la retraite

Si vous souhaitez travailler au-delà de l’âge ordinaire de la retraite AVS, vous bénéficierez d’un supplément en pour-cent de rente. Si votre revenu annuel dépasse 16 800 francs, vous devrez cependant continuer à payer des cotisations AVS.

Vous pouvez effectuer des versements dans le 2e pilier au plus tard jusqu’à 70 ans révolus. Un avoir de vieillesse et un taux de conversion plus élevés vous permettront de percevoir des prestations supérieures.

Les versements dans le pilier 3a et le report du versement sont possibles au plus tard cinq ans après l’âge ordinaire de la retraite AVS – tant que vous percevez un revenu professionnel.


Nous vous aiderons volontiers à planifier votre retraite.

Thèmes liés à votre prévoyance


* Numéro gratuit. Exceptions: taxe éventuelle par le prestataire télécom si les appels proviennent d'un téléphone portable, d'une cabine téléphonique ou de l'étranger.