«Les taux d'intérêt devraient augmenter, mais lentement»

Marc Both, gérant du fonds stratégique UBS, explique comment il perçoit les marchés en ce moment et pourquoi les fonds stratégique sont prêts à réagir aux différents scénarios possibles d'évolution des taux d'intérêts.

19.03.2014, Interview: Stephan Lehmann-Maldonado

Quelle est la journée type d'un gérant de fonds?
Marc Both:
Les marchés financiers étant dynamiques, de nouveaux défis nous attendent chaque jour. Nous échangeons constamment avec nos spécialistes et parties adverses pour réagir aux fluctuations du marché. Fondamentalement, nous avons en tant que gérant de fonds quatre activités de base: nous devons tout d'abord appliquer rapidement les décisions de placement stratégiques du comité de placement du Chief Investment Office UBS (CIO). Puis, nous choisissons activement des titres - des actions et des obligations. Nous nous occupons aussi des flux de trésorerie (entrées et sorties) du côté des clients et nous les investissons selon notre stratégie de placement. Enfin, nous surveillons au quotidien les différents risques des fonds.

En ce moment, le cours des matières premières semble être avantageux. Pourquoi n'investissez-vous pas dans ce marché?
Marc Both:
Avant d'investir dans une nouvelle catégorie de placement comme les matières premières, nous vérifions si les risques encourus sont compensés par des chances de rendements attractifs. Pour les matières premières, ce n'est pas le cas en ce moment. Les matières premières sont aussi volatiles que les actions, mais ne rapportent aucun dividende. Par ailleurs, leur valeur dépend fortement des facteurs macro-politiques. Si l'économie mondiale se reprend bien, le comité de placements peut procéder à une nouvelle évaluation. Si une stratégie était élaborée dans les placements en matières premières, cela serait toléré pour le fonds stratégique Xtra. Même si nous n'investissons pas directement dans les matières premières, les investisseurs peuvent indirectement participer à ces marchés par le biais des actions des entreprises énergétiques et de matières premières, dans le fonds stratégique.

Quels sont les «extras» qui font la différence entre le fonds stratégique UBS Xtra et le fonds stratégique UBS?
Marc Both:
Le fonds stratégique UBS Xtra investit aussi dans des placements alternatifs comme les hedge funds. Ainsi, les investisseurs privés peuvent profiter de l'évolution de ces placements, qui sinon, seraient difficilement accessibles pour eux, voire pas du tout. Nous assurons ainsi une liquidité quotidienne. Les placements alternatifs augmentent les chances de rendement, car ils offrent plus de possibilités de placement que les placements traditionnels comme les actions et les emprunts. Ils aident également à mieux diversifier le portefeuille. Ainsi, le fonds stratégique Xtra d'UBS a généré des rendements légèrement plus élevés que les fonds stratégiques UBS. Toute personne comptant sur des intérêts en hausse, devrait également avoir plus de rendements avec le fonds stratégique UBS, car sa part sur les placements à intérêts est plus faible. Le choix du fonds dépend finalement des besoins de chacun.

Dans le cas d'une augmentation des intérêts, les stratégies conservatrices de placement - comme les «rendements» ou les «revenus» - sont sous pression. Etes-vous d'accord avec les scénarios selon lesquels il y a un risque de pertes de 3% si les intérêts augmentent de 1%?
Marc Both:
En théorie, un tel scénario serait possible… Selon nous, les intérêts, cette année, n'augmenteront pas de manière abrupte, mais lentement. Les recettes des obligations d'Etat étaient négatives l'année dernière et devraient être très faibles cette année aussi. Malgré tout, il est pertinent de garder ses emprunts obligataires. Ils permettent des rendements réguliers et maintiennent une certaine diversification si le cours des actions venait à s'effondrer. Il faut aussi ajouter que nous pouvons en partie nous assurer contre le risque d'intérêts croissants. C'est pourquoi nous avons, dans notre stratégie de placement - la Strategic Asset Allocation - une plus grande part d'emprunts aux rendements plus élevés, comme les emprunts des pays émergents, les emprunts des entreprises américaines aux intérêts élevés et les emprunts généraux des entreprises Investment Grade avec constitution de capital, ce qui devrait compenser l'effet négatif des intérêts en hausse. Et si contre toute attente, les intérêts devaient subitement chuter, nous pourrions par exemple adapter notre portefeuille avec des dérivés sur une très courte période dans le cas où le comité de placement en décide ainsi.

A quelle vitesse appliquez-vous les décisions de placement?
Marc Both:
Quand ça va mal sur les marchés, nous devons réagir à la vitesse de l'éclair. C'est là que réside notre avantage: nous avons du monde sur toutes les places financières importantes autour du globe. Nous obtenons ainsi très rapidement des informations de première importance et pouvons prendre des mesures vingt-quatre heures sur vingt-quatre.


Vous trouverez de plus amples informations sur les fonds stratégique sous: