Financement à partir de 50 ans.

Vous souhaitez couler des jours heureux dans vos propres murs après votre départ à la retraite? Si vous planifiez le financement futur de votre logement dès l'âge de 50 ans, vous pouvez envisager la retraite en toute sérénité.

Découvrez quels sont les aspects du financement qui changent à partir de 50 ans et quels sont les thèmes dont vous devez tenir particulièrement compte.

  1. Comprendre le financement à partir de 50 ans: en quoi le financement change-t-il dans la troisième phase de sa vie?
  2. Analyser la situation financière: devez-vous prendre des mesures d'ici à votre retraite?
  3. Optimiser la situation patrimoniale: comment profiter de votre retraite sans souci?

 

Conseil et contact

visual

Par téléphone du lundi au vendredi, de 8 à 18h.

0800 002 556*

Demander un rappel

Prendre rendez-vous

1. Comprendre le financement à partir de 50 ans  

Les points suivants changent lors du financement d'un logement à partir de 50 ans.

Versement anticipé et mise en gage des avoirs de prévoyance

A partir de 50 ans, les règles relatives au versement anticipé et à la mise en gage des avoirs de prévoyance dans le cadre du 2e pilier changent. 

Si votre institution de prévoyance ne prévoit pas d'autre réglementation, le retrait anticipé doit avoir lieu au plus tard trois ans avant votre droit aux prestations de vieillesse.

Si vous souhaitez financer votre logement avec des avoirs du 2e pilier après vos 50 ans, vous pouvez prétendre tout au plus à l'avoir de libre passage auquel vous auriez eu droit à 50 ans, ou à la moitié de l'avoir disponible au moment du retrait. Le plus élevé de ces deux montants peut être retiré ou mis en gage.

Contrôler votre capacité financière concernant votre logement après le départ à la retraite

Les coûts mensuels de votre logement ne doivent pas non plus dépasser 33% de votre revenu après votre départ à la retraite. N'oubliez pas:

  • Votre revenu à la retraite sera probablement inférieur à celui que vous perceviez lorsque vous étiez en activité.
  • En règle générale, l'hypothèque en deuxième rang est amortie d'ici au départ à la retraite. Vos charges d'intérêts annuelles diminuent donc.

2. Analyser la situation financière

Examinez en temps voulu ce que sera la situation de vos revenus après votre départ à la retraite. Dans le cadre d'un entretien personnel, nous comparons vos revenus et dépenses actuels et futurs pour les analyser. Vous aurez ainsi un aperçu de votre situation financière une fois à la retraite. Nous déterminons sur cette base s'il vous faut prendre des mesures et vous montrons le potentiel d'optimisation.

3. Optimiser la situation patrimoniale  

UBS propose différentes solutions pour optimiser votre situation financière et assurer votre niveau de vie.

Nos solutions de prévoyance vous permettent non seulement de constituer et d'optimiser de manière ciblée votre patrimoine, mais aussi de préparer votre retraite.

Découvrez, par exemple, comment vous pouvez économiser plus de 20 000 francs par an à un taux d'intérêt préférentiel ou vous constituer un capital de prévoyance fiscalement privilégié avec le compte Fisca UBS ou le dépôt UBS prévoyance libre 3b. Prenez contact avec nous!

 

Nous analysons ensemble votre situation actuelle et vous montrons en temps voulu les possibilités d'optimisation et les moyens d'assurer le financement de votre logement demain comme aujourd'hui. 

Vos prochaines étapes

Objectif d'épargne
pour un logement
Comment atteindre mon objectif d'épargne?
Règles de
financement
Comment financer mon logement?
Marché et évaluation
immobiliers
Comment la valeur du bien est-elle calculée?

Financement 50+
Puis-je financer mon logement une fois à la retraite?
Mix d'hypothèques
Qu'est-ce qu'un profil hypothécaire?
Aspects fiscaux
Quelle est l'incidence de l'achat d'un logement sur ma situation fiscale?

Autres thèmes de conseil 

Couverture de vos
proches
Comment les protéger?
Rénovation et
transformation
A combien faut-il s'attendre?
Vendre et
léguer
Quels sont mes projets concernant mon logement?

* Numéro gratuit. Exceptions: taxe éventuelle par le prestataire télécom si les appels proviennent d'un téléphone portable, d'une cabine téléphonique ou de l'étranger.