Résidences de vacances.

Qu'il s'agisse d'une maison d'été avec vue sur le lac ou d'un appartement à la montagne, découvrez comment réaliser votre rêve. Nous mettons nos connaissances spécialisées en matière de financement à votre service.

Le financement d'une résidence de vacances est soumis à d'autres règles que celui d'un logement principal. Les points suivants doivent être pris en compte:

  1. Tenir compte des règles de financement: en quoi le financement d'une résidence de vacances diffère-t-il de celui d'un logement principal?
  2. Tenir compte des aspects fiscaux: quels sont les aspects à prendre en considération concernant l'achat, la propriété et la vente d'une résidence de vacances?
  3. Tenir compte des particularités: quels sont les réglementations et les thèmes sur lesquels vous devez vous renseigner?

 

Conseil et contact

visual

Par téléphone du lundi au vendredi, de 8 à 18h.

0800 002 556*

Demander un rappel

Prendre rendez-vous

1. Tenir compte des règles de financement

Le financement des résidences de vacances est soumis à d'autres prescriptions que celui d'un logement à usage propre: 

  • vous pouvez financer jusqu'à 60% du bien immobilier par une hypothèque
  • 2% du montant de l'hypothèque doivent être amortis par an

Dans le cadre d'un entretien-conseil, nous calculons la valeur d’avance optimale et votre capacité financière en lien avec l'objet de vos rêves.

Financement d'une résidence de vacances

2. Tenir compte des aspects fiscaux

Impôts et frais généraux lors de l'achat ou de la vente

L'achat ou la vente de votre résidence de vacances peut occasionner des impôts et des frais:

  • frais de notaire et de registre foncier
  • droits de mutation
  • impôt sur les gains immobiliers (dans la mesure où vous réalisez un gain lors de la vente)

 

Vous trouverez un aperçu des impôts et des frais ici:

Incidences sur l'impôt sur le revenu

Si vous possédez une résidence de vacances, l'administration fiscale calcule une valeur locative qu'elle ajoute à votre revenu. Cette valeur locative est imposable dans le canton où se trouve votre résidence de vacances. Si vous l'avez louée, c'est le revenu locatif et non la valeur locative qui est pris en compte. Les intérêts hypothécaires et les frais d'entretien sont déductibles.

Incidence d'une résidence de vacances sur l'impôt sur le revenu

3. Tenir compte des particularités

Volatilité de l'évolution des prix

Les prix des résidences de vacances peuvent évoluer de manière plus volatile que ceux d'un logement propre. Pour vous aider, nous vous fournissons des informations actuelles sur la situation du marché.

Choix du financement

Il n'est pas rare que les résidences de vacances soient revendues plus rapidement qu'un logement.

Demandez-vous donc suffisamment tôt pendant combien de temps vous souhaitez utiliser votre résidence de vacances. Il est souvent judicieux d'opter pour un horizon de financement plus court car, en cas de vente avant l'expiration de votre hypothèque, il vous faudra prévoir des coûts et des frais supplémentaires.

Répercussions de l'initiative sur les résidences secondaires

En 2012, le peuple suisse a approuvé l'initiative sur les résidences secondaires qui en limite le nombre à 20% du parc des logements par commune. Dans les communes où cette proportion est déjà dépassée, il est interdit de délivrer des permis de construire pour des résidences secondaires.

Nous vous informons de ce qu'il en est dans le lieu de vos rêves et des effets sur le marché immobilier local.

Que vous rêviez d'acheter une maison d'été, possédiez déjà un chalet à la montagne ou souhaitiez vendre votre résidence de vacances, vous pouvez compter sur nos connaissances spécialisées.

Prendre rendez-vous pour un entretien-conseil

* Numéro gratuit. Exceptions: taxe éventuelle par le prestataire télécom si les appels proviennent d'un téléphone portable, d'une cabine téléphonique ou de l'étranger.