UBS Outlook Suisse

UBS outlook Suisse

UBS Outlook Suisse: Contre la jungle réglementaire

Avec la brusque réévaluation du franc suisse suite à l'abandon par la Banque nationale suisse (BNS) du taux de change plancher par rapport à l'euro à la mi-janvier, la situation de départ pour l'évolution conjoncturelle en Suisse a changé du tout au tout. Compte tenu de la situation difficile en matière de taux d'intérêt et de taux de change, la Suisse doit renforcer maintenant les facteurs sur lesquels elle peut influer immédiatement et directement. L'efficacité et un environnement réglementaire favorable aux entreprises contribuent pour beaucoup à l'attractivité d'un site économique. Dans le dernier numéro de la publication UBS Outlook Schweiz, les économistes d'UBS expliquent que la Suisse n'a cessé de perdre du terrain dans les classements internationaux ces dernières années à cause de la réglementation croissante. La densité réglementaire n'a cessé d'augmenter d'une manière objectivement mesurable. Par exemple, rien qu'au niveau de la Confédération, le recueil des lois ordinaire a enflé de 12 000 pages ces dix dernières années pour atteindre 66 000 pages de lois et d'ordonnances. En 2012, qui constitue une année record, 140 pages de nouvelles lois et ordonnances ont été édictées en moyenne chaque semaine. Dans le WEF Global Competitiveness Report de 2014, les entrepreneurs ont mentionné la bureaucratie inefficiente en Suisse comme problème majeur pour l'activité de leur entreprise.